☞ CONTEXTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

conter son règne
[titre de mon champ]: OSSATURE: : carcasse millénaire, vieille branche trainant sa cuirasse à travers les âges. [titre de mon champ]: CONTRAT: : âme voyageuse, baluchon de vie. [titre de mon champ]: BESOGNE: : oeil vagabond, curieux des fourmis cavalant sous son regard moqueur. [titre de mon champ]:
[titre de mon champ]: FABLE: : il nargue les diablotins de pacotille, observe leur lutte depuis un olympe ressuscité. querelles dont il se moque. [titre de mon champ]: @EFFIGIE: : LΛZΛRE [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 315 [titre de mon champ]: PACTE: : 19/11/2016



Message
Sujet: ☞ CONTEXTE   Lun 17 Avr 2017 - 8:49




CONTEXTE


l'ondine purpurine



       





vidéo © @Maddelena Del Sarto


Rome. Les rayons solaires font battre en retraite les monstres de minuit. C’est le levé d'un astre protecteur pour les habitants d'une ville au passé troublé de mystères. Au matin, les rigoles cachent l'encre purpurine des corps bientôt charriés par le Tibre. Quelques carcasses prennent place entre le bec des oiseaux carnassiers. D’autres ne sont plus que des hurlements lointain, des échos égarés. La nuit s'efface. Rien ne reste. Des traces éphémères. De l’invisible pour ces humains. Ces aveugles aux yeux bordés d’oeillères. Croire à ce qui ricane entre les ombres. Croire aux horreurs quand la lune se pâme entre des étoiles. Les atrocités ne sont plus fantastiques à l’oeil des mortels, le Mal se nomme : guerre, politique, argent. Ils ont renommé les monstres d’autrefois, on fait sortir les croquemitaines de leur placard mité. Croient-ils.

Rome. Cité du pile et face, d'un Janus qui moquerait les temps nouveaux. Côté pile l'humanité faussement préservée, côté face, l'infernale vérité. Des croyances d’autrefois, d’un monde pensé fantastique, peuplé d’effroi, ces dernières n’ont pas disparu, croyances véritables. Ils sont là,  les monstres, les chimériques apparitions. Les ignobles aux batailles ancestrales. Ils règnent aux différentes artères de la ville, cohabitent avec l’humanité qu’ils courtisent ou immolent.

Un secret préserve les massacres effectués des mains mortelles, ces effluves sanguines, ces coups portés par le Vatican et l’Opus Dei. Deux noms sur les lèvres de chacun, mort ou vivant, deux noms que l’on retient. Certains se permettent un rire, d’autres s’étranglent.
Rome la religieuse dit-on.
Rome la dangereuse,
la voleuse,
la menteuse.







_________________
compte pnj.
ne pas mp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
☞ CONTEXTE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RIGOR MORTIS ::  :: ARDOISE DES LOIS-
Sauter vers: