Il était ce qu'il était, mais il l'aimait.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ADMIN x fourrure à malmener

avatar

conter son règne
[titre de mon champ]: OSSATURE: : 49 s'étiole au faciès marbré de l'ancien. fissures notées au masque pourrissant d'un carnaval passé. [titre de mon champ]: CONTRAT: : divorce notifié. le myocarde cogne de noces nouvelles, l'attrait retrouvé, les bacchanales mortuaires pour un noctule enivrant. [titre de mon champ]: BESOGNE: : inspecteur, police criminelle. le canon logé à la paume, le sang en rigole sur la parure et les lippes. traque de la fourberie humaine. paluches plongées à la fange, aux cercles infernaux. moissonneur de pécheurs. crocs aux cuisseaux. [titre de mon champ]:
[titre de mon champ]: ÉCORCE: : 147, vie de moitié incisée. tombeau encore éloigné. [titre de mon champ]: ÉCHINE: : lupus sous l'échine du mensonge. monstre au revers du costume. l'humain est un pyjama, une erreur, le voile d'une stupeur cannibale. [titre de mon champ]: GANG: : nostra regno. paluches à la poudre séquestrée. paquets revendus au contrat malsain des trafiquants. picaille prospère. orbes clos aux transactions. [titre de mon champ]: @EFFIGIE: : MIKKELSEN (faust, crac in time, karma) [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 3326 [titre de mon champ]: PACTE: : 14/12/2016



Message
Sujet: Re: Il était ce qu'il était, mais il l'aimait.   Mar 6 Juin 2017 - 9:06
te voila embarqué pour l'été class
courage pour le boulot :hugcat:

_________________
it will stop your breath, how cruel I can be. But you understand, don’t you? You are clever enough. I am a demanding creature. I am selfish and cruel and extremely unreasonable. The more you love me, the more I will ruin you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

WICKED GAME

avatar

conter son règne
[titre de mon champ]: OSSATURE: : 25 ans [titre de mon champ]: CONTRAT: : Tu es à la recherche de ton sexe apple ? Contacte vite Jiji-l'amoroso pour obtenir des conseils sur comment foirer ta vie amoureuse (appel surtaxé). [titre de mon champ]: BESOGNE: : stagiaire en journalisme. [titre de mon champ]:
[titre de mon champ]: FABLE: : le mensonge est vice, le silence est pire. elle sait. [titre de mon champ]: ÉCORCE: : 25 ans [titre de mon champ]: ÉCHINE: : Sorcière [titre de mon champ]: PRESTIGE: : Contrôle du feu, girl on fire, so cliché. [titre de mon champ]: GANG: : gang des licornes, rien que ça. [titre de mon champ]: @EFFIGIE: : jennifer lawrence, vio. [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 1370 [titre de mon champ]: PACTE: : 05/04/2017



Message
Sujet: Re: Il était ce qu'il était, mais il l'aimait.   Jeu 29 Juin 2017 - 15:42
Merci Gia'

J'viens simplement poster pour prolonger, puisque je vais continuer mes taff en 6 jours sur 7 jusqu'au 12 août Donc encore une fois j'essaye de toujours passer sur le fofo, de flooder et de rp un peu XD Je m'excuse sincèrement d'un aussi long prolongement, mais voilà je préfère prévenir que guérir

_________________
je n'suis pas en guerre contre la maladie, vous vous trompez sur la question, de bien des façons. Pardonnez ces illusions, j'excuse, quand vous prononcez le mot « j'accuse ». Nullement, à plaindre, mon sort est bien au dessus de ceux dont vous méprisez l'identité. je vis, je ne survis pas, je suis vivante et éclatante d'un sourire qui ne saurait mentir. je ne suis pas en guerre contre la maladie: quand je danse, quand je ris, ou quand je pleure: elle n'en est nullement la raison. oubliez vos maux, vivez pour vos envies.
 fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

ADMIN x fourrure à malmener

avatar

conter son règne
[titre de mon champ]: OSSATURE: : 49 s'étiole au faciès marbré de l'ancien. fissures notées au masque pourrissant d'un carnaval passé. [titre de mon champ]: CONTRAT: : divorce notifié. le myocarde cogne de noces nouvelles, l'attrait retrouvé, les bacchanales mortuaires pour un noctule enivrant. [titre de mon champ]: BESOGNE: : inspecteur, police criminelle. le canon logé à la paume, le sang en rigole sur la parure et les lippes. traque de la fourberie humaine. paluches plongées à la fange, aux cercles infernaux. moissonneur de pécheurs. crocs aux cuisseaux. [titre de mon champ]:
[titre de mon champ]: ÉCORCE: : 147, vie de moitié incisée. tombeau encore éloigné. [titre de mon champ]: ÉCHINE: : lupus sous l'échine du mensonge. monstre au revers du costume. l'humain est un pyjama, une erreur, le voile d'une stupeur cannibale. [titre de mon champ]: GANG: : nostra regno. paluches à la poudre séquestrée. paquets revendus au contrat malsain des trafiquants. picaille prospère. orbes clos aux transactions. [titre de mon champ]: @EFFIGIE: : MIKKELSEN (faust, crac in time, karma) [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 3326 [titre de mon champ]: PACTE: : 14/12/2016



Message
Sujet: Re: Il était ce qu'il était, mais il l'aimait.   Jeu 29 Juin 2017 - 15:48
ne t'excuse pas
ce qui est important pour nous, c'est que tu préviennes :omgad:
que tu rallonges l'absence, ce n'est pas du tout un souci
courage pour le boulot

_________________
it will stop your breath, how cruel I can be. But you understand, don’t you? You are clever enough. I am a demanding creature. I am selfish and cruel and extremely unreasonable. The more you love me, the more I will ruin you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

ESSENCE OF CHAOS

avatar

conter son règne
[titre de mon champ]: OSSATURE: : 34 ans [titre de mon champ]: CONTRAT: : En couple avec Calliope Tinovia. Et papa dans quelques mois... Un défi de taille qui l'attend, mais il n'est pas sûr d'y être prêt. [titre de mon champ]: BESOGNE: : Prof d'Histoire de l'Art (particulier), qui essaye de reconstruire sa vie après sa sortie de prison début mars, où il a passé cinq longues années pour avoir tué trois personnes sous l'effet du sang de vampire, qu'il consommait à l'époque sans se douter que ce n'était pas une drogue comme les autres. Héritier d'une famille aristocratique tyrolienne, il a été renié par son père à cause de ses déboires. [titre de mon champ]:
[titre de mon champ]: FABLE: : Longtemps ignorant, Giorgio a découvert que les monstres existent réellement, que les mortels tels que lui sont en danger sans même s'en rendre compte. Le blond s'est récemment fait mordre par un vampire, frôlant la mort. Plus que jamais, la menace est devenue tangible à ses yeux, la peur le guette une fois la nuit tombée. Les monstres existent, personne n'est réellement en sécurité. [titre de mon champ]: ÉCHINE: : Humain, proie potentielle. [titre de mon champ]: @EFFIGIE: : Dan Stevens by Schizophrenic (c) [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 2652 [titre de mon champ]: PACTE: : 02/01/2017



Message
Sujet: Re: Il était ce qu'il était, mais il l'aimait.   Jeu 29 Juin 2017 - 18:33
Courage pour le boulot

_________________
PICCOLA ANIMA
Piccola anima, che fuggi come se fossi un passero spaventato a morte. Qualcuno è qui per te. Se guardi bene, ce l'hai di fronte. Fugge anche lui per non dover scappare. Se guardi bene, ti sto di fronte. Se parli piano, ti sento forte. Quello che voglio io da te, non sarà facile spiegare. Non so nemmeno dove e perché hai perso le parole. Ma se tu vai via, porti i miei occhi con te. Piccola anima, tu non sei per niente piccola. ~ Beerus (c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
conter son règne



Message
Sujet: Re: Il était ce qu'il était, mais il l'aimait.   
Revenir en haut Aller en bas
 
Il était ce qu'il était, mais il l'aimait.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Il était une fois, il était un roi et un guerrier...
» Il était une fois... Carrefour!
» je croyais que c'était terminer...
» Ce n'était pas le moment de me déranger ! || PV Ginny Weasley
» Le moment était mal choisi [PV Robin-Edward]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RIGOR MORTIS ::  :: L'ENVERS DU DÉCOR :: → ABSENCES-
Sauter vers: