ASTRID BERGES-FRISBEY ≈ poor unfortunate soul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Marius L. Vitale
SIRÈNES - DROWN YOUR SOUL
OSSATURE: : Trentaine apposée sur la paperasse factice, échine piégée entre deux âges. CONTRAT: : De trop nombreuses conquêtes éphémères qui se sont fanées, myocarde qui fuit l'attachement, âme jouissant de sa pleine liberté. BESOGNE: : Déposer des pierres précieuses sur les cous dénudés, joaillier alors que le jour défile, artiste de rue lorsque le feu de la soif commence à ravager les entrailles. Crapahuteur au Vatican lorsque la nuit tombe, pour tenter de mieux comprendre les hommes.
ÉCORCE: : Six-cent-quatre-vingt-sept années d'errance, observateur silencieux qui voit le monde se perdre peu à peu. Belle gueule juvénile mensongère et factice. ÉCHINE: : Fils de l'ondine dévorant les souffles. Pesce aux écailles d'un bleu nuit et aux éclats lazuli qui scintillent dans les flots à la manière d'une voûte nocturne. PRESTIGE: : Douce cristalline qui joue entre les doigts, domptée à merveille, branchies striant les flancs peu importe la forme. Doux murmure inné pour séduire les âmes par la fourberie, ainsi qu'une carne qui se referme sous les maux. GANG: : Opportuniste solitaire, grimaçant alors que celle qui se dit reine est évoquée, seul maître de mon échine, détournant le regard des bas fonds vers lesquels elle entraine son peuple. @EFFIGIE: : Brendon Urie ❉ CARNAVAGE BAFOUILLES: : 2562 PACTE: : 09/04/2017



Message
Sam 27 Mai - 10:25
« poor unfortunate souls »

☛ FICHE D'IDENTITE
〈 nom 〉 Macchieraldo, celui d'une mère aimante, bien qu'il aurait probablement dut être Vitale ou peu importe le désignant employé à l'époque, nom paternel abstrait qui flotte dans l'inconnu.
〈 prénom 〉 Azzurra, farce et douce ironie de l'existence, semi-humaine affublée d'un nom désignant le grand bleu.
〈 âge 〉 Vingt-huit années écoulées.
〈 date, lieu de naissance 〉 Aux alentours de Florence, 1989.
〈 race 〉 Bâtarde qui s'ignore, jonchant sur un fil entre terre et mer, demi-sirène en perdition, sans cesse attirée par l'océan et la mort dans une étrange fascination. (Potentiellement sirène à la cuirasse d'un bleu nuit et aux éclats dorés si le demi déplait, ignorant la nature et bientôt affamée de vermeil, le tout demandera quelques adaptations en ce cas).
〈 occupation 〉 Friande de curiosités et d'étrange, gamine perdue dans son monde, adulant les chimères, maîtresse et conservatrice d'un cabinet de curiosités en décalage avec la modernité et dont elle semble presque faire partie.
〈 statut civil 〉 Célibataire, il y a eu quelques rares amourettes, s'entichant parfois trop facilement, aventures ne menant qu'à un échec cuisant.
〈 statut financier 〉 Modeste, elle ne manque pas de pain sur sa table et s'en contente, peu importe les privations.
〈 orientation sexuelle 〉 Les mâles la font vibrer, bien que méfiante à leur égard.
〈 avatar 〉 Astrid Bergès-Frisbey.

☛ ANECDOTES/HISTOIRE


❧ Gamine aux mèches d'ébènes perdue dans un monde qu'elle a toujours eu peine à comprendre, voilà la triste réalité. Liée au surnaturel sans jamais avoir eu connaissance de ce dernier, juste des fables contées et qui la font rêver depuis sa plus tendre enfance.  Semi-créature qui s'ignore malgré sa peau sèche et ses quelques écailles d'un bleu nocturne qu'elle dissimule sur une cuisse, anomalie qu'une maladie du derme expliquerait. Mais elle se sait affublée d'un don qu'elle garde secret, savoir respirer sous l'ondine, découvert lors d'une presque noyade, se voyant comme une anomalie qui fait partie intégrante des curiosités qu'elle expose.

❧ Mère aimante et protectrice, jamais elle n'a manqué de rien, se tuant au travail pour élever sa fille seule, bâtarde née d'une union d'un soir qui s'est perdue dans les souvenirs, idylle immature d'une gamine appâtée avec un sourire, hypnose oublié dans le creux d'un drap de satin. Jamais elle n'est retournée à Rome, s'isolant avec sa précieuse progéniture dans un village aux alentours de Florence.

❧ Fille solitaire et incomprise qui a fini par filer, besoin d'aventures, de réponses, d'arpenter d'autres pavés. Nouvelle obsession de comprendre d'où elle vient, décortiquer la moitié de son être qu'elle peine à saisir, avoir fait chanter sa mère pour qu'elle dévoile les rares souvenirs, possibilités. Voilà qu'elle s'est envolée pour Rome, s'y installant. Quelques années qu'elle y est, y vendant de la curiosité dans son antre. L'enquête est complexe, ville antique devenue botte de foin dans laquelle se cache une aiguille, mais elle a fini par trouver le nom fatidique au patronyme de Vitale dont elle se voit déjà presque affublée. Elle est persuadée d'avoir rencontré son semi-frère, l'égarée, silhouette semblable à une ombre qui la ferait frissonner, pourtant persuadée que quelque chose ne s'imbrique pas comme ça le devrait avec cet individu prétextant continuellement que le patriarche est en voyage, en réalité inexistant. Alors l'enquête est tue, secrète, paluches sur le point de dénicher les odieuses vérités.

❧ Curieuse ❧ Délicate ❧ Discrète ❧ Introvertie ❧ Émotive ❧ Imaginative ❧ Patiente ❧ Dans son monde ❧ Indépendante ❧ Jalouse ❧ Maladroite ❧ Lunatique ❧ Secrète ❧ Parfois naïve ❧ Optimiste ❧ Solitaire ❧ Sensible ❧  Têtue ❧ Forte ❧ Butée ❧ Morbide ❧ Persévérante
☛ RELATIONS


 
 
Marius L. Vitale - Odieux géniteur
Nuit vaporeuse perdue dans le temps, ombre floue du passée qui s'était envolée depuis longtemps, laisse des marques indélébiles, irréparables, des blessures invisibles de par l'absence, l'inconnu, en l’occurrence, une pauvre gamine perdue, fruit d'une union d'un soir, d'une proie oubliée dans un drap de satin. S'il n'y avait que l'humanité, une chaire fragile, une seule et unique nature imperméable et homogène, mais il n'en est rien, gosse à moitié fille de l'eau, incapable de s'adapter au monde, incapable d'être intégrée aux hommes, incapable de passer une vie à l'eau, de comprendre d'où vient le fâcheux problème. Voilà qu'elle s'est mise en tête de retrouver son géniteur, de retourner toute la ville à la recherche d'un père absent, inconnu, d'y apposer une image. Elle semble bien décidée à tenter d'en apprendre plus sur cette seconde nature qui lui reste floue, inconnue, loin de toute cette agitation surnaturelle, espérance secrète et taboue de rattraper le temps perdu, qu'il soit doux et aimant, un héros oublié, caché. Une désillusion imminente. La bête est vue comme un frère rencontré au hasard durant l'enquête, partageant un même géniteur factice, il eut compris qu'il fut en réalité paternel indigne, œil avisé surveillant son enfant bâtard.


 
 
Dante Salaì Baldi - Amitié sordide
Curiosité, goût de l'étrange et du morbide, voilà ce qui a appâté le Vampire dans l'univers de la jeune femme, à arpenter les dédales de son cabinet de curiosités et son univers. De fil en aiguille, il a fini par l'entrainer à son tour pour des soirées sordides, duo cherchant à dénicher les endroits les plus étranges de la ville éternelle, avides de sensations, cherchant à combler la curiosité insatiable d'Azzurra.


 
 
Hécate O. Vivaldi - Poison
Azzurra a attiré l'attention d'Hécate. Parce qu'elle a eu le malheur d'être la fille de Marius simplement. Ce très cher Marius qui, d'après les rumeurs qu'elle avait captées, avait touché à sa fille. Sa seule et unique enfant, qu'il ait osé s'approcher d'elle... Rien que d'y penser, cela la plongeait dans une colère froide. Alors, la sirène s'est mise en tête de lui faire payer cet affront. Et c'est en faisant des recherches qu'elle tombe sur Azzurra. Écrin d'innocence qui allait payer pour un être dont elle ignorait quasiment tout. Hécate l'approche, se joue d'elle. Douce manipulation de l'aînée sur la demi-sirène qui s'ignore. Elle la ramènera du côté de la Reine, s'en servira d'appât pour le père. Et l'éliminera certainement une fois qu'elle ne lui sera plus utile. Les demis ne servent à rien à ses yeux.


 
 
nom prénom -
Quisque a suscipit metus. Curabitur egestas volutpat bibendum. Ut blandit viverra nisi, pretium volutpat neque congue nec. Proin a sapien eget neque pharetra malesuada a eu nibh. Ut posuere, odio nec laoreet scelerisque, odio libero tincidunt elit, a vehicula felis tellus ut ante.
>


 
 
nom prénom -
Quisque a suscipit metus. Curabitur egestas volutpat bibendum. Ut blandit viverra nisi, pretium volutpat neque congue nec. Proin a sapien eget neque pharetra malesuada a eu nibh. Ut posuere, odio nec laoreet scelerisque, odio libero tincidunt elit, a vehicula felis tellus ut ante.



_________________


Dernière édition par Marius L. Vitale le Sam 7 Oct - 14:14, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Marius L. Vitale
SIRÈNES - DROWN YOUR SOUL
OSSATURE: : Trentaine apposée sur la paperasse factice, échine piégée entre deux âges. CONTRAT: : De trop nombreuses conquêtes éphémères qui se sont fanées, myocarde qui fuit l'attachement, âme jouissant de sa pleine liberté. BESOGNE: : Déposer des pierres précieuses sur les cous dénudés, joaillier alors que le jour défile, artiste de rue lorsque le feu de la soif commence à ravager les entrailles. Crapahuteur au Vatican lorsque la nuit tombe, pour tenter de mieux comprendre les hommes.
ÉCORCE: : Six-cent-quatre-vingt-sept années d'errance, observateur silencieux qui voit le monde se perdre peu à peu. Belle gueule juvénile mensongère et factice. ÉCHINE: : Fils de l'ondine dévorant les souffles. Pesce aux écailles d'un bleu nuit et aux éclats lazuli qui scintillent dans les flots à la manière d'une voûte nocturne. PRESTIGE: : Douce cristalline qui joue entre les doigts, domptée à merveille, branchies striant les flancs peu importe la forme. Doux murmure inné pour séduire les âmes par la fourberie, ainsi qu'une carne qui se referme sous les maux. GANG: : Opportuniste solitaire, grimaçant alors que celle qui se dit reine est évoquée, seul maître de mon échine, détournant le regard des bas fonds vers lesquels elle entraine son peuple. @EFFIGIE: : Brendon Urie ❉ CARNAVAGE BAFOUILLES: : 2562 PACTE: : 09/04/2017



Message
Sam 27 Mai - 10:28

Hello toi. Si tu es arrivé jusqu'ici c'est que la choupinette te plait. Avant que je ne commence à te bâtir un temple si tu optes pour ma fifille, voilà quelques petites informations en plus histoire de te convaincre qu'elle est faite pour toi !  

❉ Le Nom est bien entendu modifiable, du moment qu'il est d'origine italienne et qu'elle porte le patronyme de sa mère, il n'y a pas de souci.
❉ L'histoire reste assez libre, certaines choses peuvent être revues comme bon te semble, ajouter des éléments, etc. Du moment que l'esprit du personnage reste le même, aucun souci. Juste, je ne suis pas super emballée quand il y a trop de drama.
❉ La race peut être adaptable pour une sirène (mais qui devrait encore s'ignorer, bien que plus pour longtemps afin d'éviter de devenir sel) si le côté semi-créature te rebute vraiment, mais que le personnage te plaît. Il faudra cependant procéder à quelques adaptations, trouver un prétexte pour lequel sa mère ne lui en aurait pas parlé et discuter pour que tout s'emboite (pourquoi pas une adoption qui fut tue suite à une mort en couche). Je serais ravie de discuter des quelques idées pour organiser tout ça.
❉ En ce qui concerne la profession, j'avoue que le côté collectionneuse de curiosités reste le must, mais il est possible de la modifier pour quelque chose du même acabit. La miss est dans son monde, une fascination pour l'étrange et le morbide (dû à son côté sirène), j'avais notamment pensé à la taxidermie, tout ce qui touche aux légistes, etc.
❉ Les liens sont surtout là pour donner une base, lancer la chose. Plein d'évolutions sont possibles, il ne faut pas avoir peur d'aller embêter les personnes concernées (moi la première   ).
❉ L'avatar est relativement peu négociable, Astrid colle vraiment bien à l'idée que je me fais de la demoiselle avec ses grands yeux de biche et marche plutôt assez bien avec la trogne de son paternel. Mais si le personnage te botte vraiment et qu'elle te rebute de trop, on peut bien entendu en discuter, je suis ouverte aux propositions.
❉ Pour ce qui est de la présence, j'ai un débit très rapide (qui fait parfois peur, #ninjadurp), mais n'aie crainte, une petite réponse par semaine me suffit amplement. J'aime bien papoter, la cb est mon second habitat naturel, du coup il ne faut pas avoir peur de venir m'enquiquiner (même si ce n'est en aucun cas obligatoire évidement).

Voilà voilà, j'ai des cookies, du thé, de l'amour à revendre (j'peux offrir dix minutes par jour d'instinct paternel avec câlins mode papa poule), je sais faire les yeux de poisson battu à la perfection. Je suis ouverte à toute questions ou suggestions.  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ASTRID BERGES-FRISBEY ≈ poor unfortunate soul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» (F) Tabitha J. Valentyne - Civil {Feat Astrid Berges-Frisbey}
» [F] Astrid Berges-Frisbey - Légion des Etoiles ou Citoyens
» F ■ (Astrid Bergès-Frisbey) Little Sister
» Astrid Bergès-Frisbey avatars 200x320 pixels
» Leave ϟ jaipasdideedetitrealorsjenmetspas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RIGOR MORTIS ::  :: LES POUPÉES DE CHIFFON :: → SCENARIOS :: FEMELLES-
Sauter vers: