(perceval) je t'attends au tourment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Perceval Rousseau
WENDIGOWAK - TEAR YOU APART
[titre de mon champ]: OSSATURE: : trente-et-un faits divers qui se tassent dans les colonnes des journaux. la jeunesse délaissée, l'enfant est mort, vive le monstre. [titre de mon champ]: CONTRAT: : le cœur s'emballe vite, bat un peu trop fort au creux de la poitrine, les sourires s’agrandissent. mais l'intérêt est éphémère, véritable papillon des sentiments, la curiosité l'a déjà emporté vers d'autres fleurs. [titre de mon champ]: BESOGNE: : traître ambulant, les préceptes du vatican s'estompent dans la chair qu'il dévore. l'arroseur qui finira arrosé, les yeux seront bientôt crevés. [titre de mon champ]:
[titre de mon champ]: ÉCHINE: : wendigo. monstre dissimulé derrière un masque en lambeaux de chair humaine. [titre de mon champ]: GANG: : les crocs désormais au service de la cuore nero, soldat incapable quémandant ses butins auprès de son ancêtre pour repayer ses dettes sanglantes. [titre de mon champ]: @EFFIGIE: : iwan rheon (c) AMIANTE [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 44 [titre de mon champ]: PACTE: : 05/05/2017



Message
Sujet: (perceval) je t'attends au tourment   Ven 2 Juin - 11:36
Perceval Rousseau
〈 nom 〉 Rousseau. Lumière des siècles obscurs. Jolis préceptes de l’homme bon dans la nature. Les lourds ouvrages prennent doucement la poussière sur l’étagère.  〈 prénom 〉 Perceval. Syllabes sorties d’un autre temps, où les hommes se perchaient en armures sur des chevaux. Un illustre parmi d’autres d’une vieille légende autour d’une table ronde. Pied-de-nez cocasse au patronyme illuminé. Perceval ne tient pourtant peu de l’un ni de l’autre. 〈 âge 〉 Trente-et-un faits divers qui se tassent dans les colonnes des journaux. La jeunesse délaissée, l'enfant est mort, vive le monstre. 〈 lieu de naissance 〉 Cité des gones. Capitale des Gaules. Ville des lumières. À la croisée du Rhône et la Saône, coule le Beaujolais. Lyon rugissante et fière. 〈 nationalité 〉 Enfant du bon vin au pays des révoltés, des séducteurs aux poèmes enflammés. Enfant des beaux-arts et des mains sales de la pieuvre noire. Dualité encore. 〈 âge réel 〉 Nouveau-né. La morsure encore fraiche, les plaies encore béantes. Les nuits hantées par le souvenir des crocs qui se plantent dans sa chair. Les sens en déroute et surtout la faim terrible, despotique, obnubilante. Les semblables du passé se parent désormais d’allures de grands mets. Les carnages rubescents qui s’entassent sur la chaussée.  〈 race 〉 wendigo. Monstre dissimulé derrière son masque en lambeaux de chair raccommodés. 〈 statut civil 〉 Le cœur s'emballe vite, bat un peu trop fort au creux de la poitrine, les sourires s’agrandissent. Mais l'intérêt est éphémère, véritable papillon des sentiments, la curiosité l'a déjà emporté vers d'autres fleurs. 〈 statut financier 〉 Ni pauvre, ni riche, un visage parmi la masse de la classe moyenne, pilier de la société. 〈 statut familial 〉 Enfant choyé de ces familles trop peu nombreuse, élevé dans une bulle, étouffé d’amour. Fils à Maman assumé, comme si le cordon ombilical n’était jamais complètement tombé. Fantasme freudien, le gamin accroché à son sein, bien après l’âge où c’est encore sain. L’homme qui cherche toujours le réconfort dans ses bras, lorsque le cœur se serre de malheur. 〈 orientation 〉 Bien longtemps naufragé des océans, égaré au milieux des mers, sans jamais voir la terre. Il vogue sur les courbes délicates et se heurte aux muscles fins. Il faiblit aussi bien pour un sourire d’une jolie fille que pour des mots d’un joli garçon. Peu importe les étiquettes, leurs tailles et leurs âge, Perceval veut tout essayer. 〈 occupation 〉 Traître ambulant, les préceptes du Vatican s'estompent dans la chair qu'il dévore. L'arroseur qui finira arrosé, les yeux seront bientôt crevés. Les crocs désormais au service de la cuore nero, soldat incapable quémandant ses butins auprès de son ancêtre pour repayer ses dettes sanglantes. 〈 caractère 〉 curieux, introverti, lâche, observateur, paranoïaque, passionné, patient, prudent, tactile, têtu.

〈 1986 〉 Premier souffle, premier cri, premiers pleurs. Maman arborait son plus beau sourire, après des heures de souffrance. Son trésor dans les bras, elle pourrait presque oublier l’absence de Papa.
〈 1992 〉 Les années flous, les souvenirs qui manquent. C’est mieux qu’il ne se rappelle pas, des cris et des pleurs, du venin entre les lèvres et des assiettes qui se fracassent contre le mur. Les incessantes disputes d’un couple qui ne s’aiment plus. Ils n’étaient pas faits l’un pour l’autre, il rêvait trop alors qu’elle n’était que logique, il n’était jamais là et elle en avait marre de ramasser tous les morceaux. Le calme est revenu pourtant, soleil radieux après la tempête, dès que les papiers ont été signés, le divorce confirmé. Alors Perceval, a grandi entre les rires et l’affection des amants devenus amis.
〈 2010 〉 L’été sonne le glas de ses longues années d’études, les soirées noyées entre les pages d’un livre, les milliers de feuilles noircies de notes à peine lisibles. Enfant, il rêvait de devenir comme Maman, doigt de fées sur les chairs, chirurgienne, ou médecin à défaut. Malheureusement, il n’était pas fait pour recoudre les peaux, alors Perceval s’est plongé dans le passé, valse avec l’Histoire somptueusement vêtue son grand H, dévore les ouvrages jaunis par le temps. Véritable ogre des connaissances, qu’il recrache volontiers à quiconque voudra bien l’écouter et même parfois à ceux qui n’ont rien demandé.
〈 2011 〉 Encore et toujours dans le sillage de sa mère, il rentre au palais centenaire. Bercé de contes et de légendes, la fascination a pris des allures d’obsession. Les créatures qu’il connaît par cœur à travers tous les écrits qu’il a su dénicher, Perceval ne rêvait que de confirmer ses soupçons. Alors Perceval observe, note, traque, se risque parfois au dialogue, la curiosité consume les craintes pourtant bien installées. Le rêve de tout coucher sur papier un jour.
〈 mars 2017 〉 Il croit se voir entre les lignes de crayon, reconnaître ses traits dans l’art, lui qui ne l’a jamais compris. L’intérêt réveillé, il poursuit la source des dessins vampiriques, remonte les branches de sa famille, se retrouve à la porte de son ancêtre, toujours en vie, malgré les siècles, toujours beau, sans le soleil.
〈 avril 2017 〉 L’homme est mort, vive la bête. Les crocs plantés dans sa chair, la condamnation entrelacée au poison. La curiosité a tué le chat, la connerie a égorgé l’homme. La paranoïa se fait reine, l’animal prudent est désormais craintif. Le cœur s’affole au moindre regard qui s’attarde, l’esprit s’alarme à chaque double sens que portent les mots. Traitre parmi les rangs. Personne ne doit savoir.



les sujets
EN COURS

PSEUDO MEMBRE ▲ titre du rp
PSEUDO MEMBRE ▲ titre du rp
PSEUDO MEMBRE ▲ titre du rp

PRÉVUS

SANTO ▲
ACHILLE ▲
PSEUDO MEMBRE ▲

TERMINÉS

PSEUDO MEMBRE ▲ titre du rp
PSEUDO MEMBRE ▲ titre du rp
PSEUDO MEMBRE ▲ titre du rp


les recherches
(M/F) LES AVENTURES ▲ le coeur fragile, percy s'amourache de n'importe qui. peut-être un collègue du vatican avec qui ça s'est mal terminé, mais comme il doivent toujours travailler ensembles, du coup c'est trop le MALAISE
(M/F) PÈRE CASTOR ▲ une vieille créature disposé à raconter pleins d'histoires de l'ancien temps sans bouffer perceval
(M/F) TITRE LIEN ▲ Description du lien recherché
(M/F) TITRE LIEN ▲ Description du lien recherché



CODAGE PAR AMIANTE

_________________
fabas indulcet fames


Dernière édition par Perceval Rousseau le Lun 5 Juin - 0:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Perceval Rousseau
WENDIGOWAK - TEAR YOU APART
[titre de mon champ]: OSSATURE: : trente-et-un faits divers qui se tassent dans les colonnes des journaux. la jeunesse délaissée, l'enfant est mort, vive le monstre. [titre de mon champ]: CONTRAT: : le cœur s'emballe vite, bat un peu trop fort au creux de la poitrine, les sourires s’agrandissent. mais l'intérêt est éphémère, véritable papillon des sentiments, la curiosité l'a déjà emporté vers d'autres fleurs. [titre de mon champ]: BESOGNE: : traître ambulant, les préceptes du vatican s'estompent dans la chair qu'il dévore. l'arroseur qui finira arrosé, les yeux seront bientôt crevés. [titre de mon champ]:
[titre de mon champ]: ÉCHINE: : wendigo. monstre dissimulé derrière un masque en lambeaux de chair humaine. [titre de mon champ]: GANG: : les crocs désormais au service de la cuore nero, soldat incapable quémandant ses butins auprès de son ancêtre pour repayer ses dettes sanglantes. [titre de mon champ]: @EFFIGIE: : iwan rheon (c) AMIANTE [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 44 [titre de mon champ]: PACTE: : 05/05/2017



Message
Sujet: Re: (perceval) je t'attends au tourment   Ven 2 Juin - 11:36
les monstres

SANTO CARRÀ
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.
(c) BABINE
AMIANTE


MIA DEL NERO
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.
(c) vinyles idylles
AMIANTE


ACHILLE MAFFEI
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.
(c) SWAN
AMIANTE

MÜ MACGRIOGHAIR
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.
(c) ODISTOLE
AMIANTE


prénom p. nom
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.
(c) SWAN
AMIANTE


prénom p. nom
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.
(c) SWAN
AMIANTE

prénom prénom nom
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.
(c) EDEN MEMORIES
AMIANTE


prénom prénom nom
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.
(c) EDEN MEMORIES
AMIANTE


prénom p. nom
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.
(c) PATHOS
AMIANTE


_________________
fabas indulcet fames


Dernière édition par Perceval Rousseau le Lun 5 Juin - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité
Invité



Message
Sujet: Re: (perceval) je t'attends au tourment   Dim 4 Juin - 20:32
*Passe ses canines sur cette fiche*

Pour le moment, je n'ai que des embryons d'idées mais diable, je ne peux m'empêcher de vouloir avoir un lien avec ton Perceval. want  J'y réfléchis et quand ce sera plus clair in my head, je viendrais chatouiller les bois de ce bébé wendigo, si bien entendu, tu es dak d'avoir un p'tit serpent de vampire dans ton entourage.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Perceval Rousseau
WENDIGOWAK - TEAR YOU APART
[titre de mon champ]: OSSATURE: : trente-et-un faits divers qui se tassent dans les colonnes des journaux. la jeunesse délaissée, l'enfant est mort, vive le monstre. [titre de mon champ]: CONTRAT: : le cœur s'emballe vite, bat un peu trop fort au creux de la poitrine, les sourires s’agrandissent. mais l'intérêt est éphémère, véritable papillon des sentiments, la curiosité l'a déjà emporté vers d'autres fleurs. [titre de mon champ]: BESOGNE: : traître ambulant, les préceptes du vatican s'estompent dans la chair qu'il dévore. l'arroseur qui finira arrosé, les yeux seront bientôt crevés. [titre de mon champ]:
[titre de mon champ]: ÉCHINE: : wendigo. monstre dissimulé derrière un masque en lambeaux de chair humaine. [titre de mon champ]: GANG: : les crocs désormais au service de la cuore nero, soldat incapable quémandant ses butins auprès de son ancêtre pour repayer ses dettes sanglantes. [titre de mon champ]: @EFFIGIE: : iwan rheon (c) AMIANTE [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 44 [titre de mon champ]: PACTE: : 05/05/2017



Message
Sujet: Re: (perceval) je t'attends au tourment   Dim 4 Juin - 23:33
que de longues canines que tu as nolike

ce serait avec plaisir pour le lien, bel être scintillant par contre faudra bien te tenir si tu veux chatouiller les ramures de bébé percy, sinon il mord oué hâte d'entendre tes quelques pistes et je vais aller lire ta fiche pour chercher un peu de mon côté

_________________
fabas indulcet fames


Dernière édition par Perceval Rousseau le Lun 5 Juin - 0:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité
Invité



Message
Sujet: Re: (perceval) je t'attends au tourment   Lun 5 Juin - 0:44
Hello

J'ai lu ta fiche et j'ai vraiment beaucoup apprécié ta façon d'écrire qui m'inspire, je ne vais pas te mentir !
Du coup j'aimerais savoir si un lien avec Opale t'intéresserait ? J'ai quelques idées, à voir si cela te dis.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité
Invité



Message
Sujet: Re: (perceval) je t'attends au tourment   Mer 7 Juin - 20:29
Je viens m'afficher ici, veux-tu bien de moi, très cher descendant ? oué
Je lorgnais le lien de Père Castor, mais je pense que ça va être compliqué à agencer :m:
Néanmoins, Marian a toujours gardé un œil sur la lignée, et retrouver deux descendant dans Rome l'aura bien évidemment intrigué. Il est possible que Marian ait approché Percy avant mars (avant qu'il ne soit considéré comme mort). Mais après je pense qu'en apprenant la condition de wendigo, ou même s'il la découvre, ça va énormément le freiner, même peut-être lui donner envie de tuer Percy :m: (je pense là-dessus que Santo ne sera pas d'accord )
Je ne sais pas si tu voulais quelque chose en particulier, mais voilà
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Iseult A. Des Estangs
SIRÈNES - DROWN YOUR SOUL
[titre de mon champ]: OSSATURE: : jeune vierge effarouchée pour une grande partie de l'opinion, tout juste cueillie à l'oraison des vingt ans. [titre de mon champ]: CONTRAT: : veuve noire, bien trop amoureuse de la vie pour favoriser un homme [titre de mon champ]: BESOGNE: : libraire dans une petite échoppe française au sein de Rome [titre de mon champ]:
[titre de mon champ]: ÉCORCE: : la sirène approche lentement des cents ans, à vrai dire elle n'ose plus faire attention au temps qui passe, vaste plaisanterie humaine [titre de mon champ]: ÉCHINE: : un charmant petit hippocampe [titre de mon champ]: PRESTIGE: : si la douce sirène est bien incapable de cacher le moindre de ses secrets, il en est de même pour vous. ne vous en faites pas, c'est une lectrice attentive. [titre de mon champ]: @EFFIGIE: : melanie martinez - (c) RHUMANASQUE [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 29 [titre de mon champ]: PACTE: : 25/07/2017



Message
Sujet: Re: (perceval) je t'attends au tourment   Jeu 27 Juil - 17:52
MONSIEUR LE CHEVALIER DE LA TABLE RONDE

Je viens quémander un lien, comme convenu
DÉJA parce que Perceval a du sang français
Ensuite parce que ce jeune homme a l'air fort adorable ! Je pense que de base, Iseult aurait voulu le bouffer (parce qu'Iseult et les hommes, c'est assez complexe, ne nous mentons pas ) mais qu'elle aurait trouvé quelque chose de plus intéressant chez lui (c'est-à-dire la nature qu'il essaie de cacher). Saaaachant qu'Iseult est on ne peut plus fière de ce qu'elle est, elle aurait surement voulu filer des coups de pied au cul du jeune homme en mode "vas y bouffe des gens, on s'en tape"

C'est vraiment une grosse ébauche, mais en gros je les vois quand même assez proches Peut-être plus du côté d'Iseult, qui se projetterait peut-être en Perceval.

On peut aussi jouer sur le fait qu'ils aient pu se croiser quand Perceval était plus jeune, et n'avait pas encore été mordu (d'où l'intérêt d'iseult pour son sang )

A toi de me dire, my lord

_________________
sous l'océan
He'll wrap you in his arms, tell you that you've been a good boy. He'll rekindle all the dreams it took you a lifetime to destroy. He'll reach deep into the hole, heal your shrinking soul. [...] They're whispering his name  through this disappearing land but hidden in his coat  is a red right hand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Leto Skagen
SIRÈNES - DROWN YOUR SOUL
[titre de mon champ]: OSSATURE: : Sa figure macère trente-six ans d'un reflet aberrant, jeté aux yeux aveugles des mortels à qui il doit son abjecte préservation. [titre de mon champ]: CONTRAT: : Uni par les liens sacrés d'un mariage couvert par les salissures. [titre de mon champ]: BESOGNE: : Consigliere, au profit de la Cuore Nero. [titre de mon champ]:
[titre de mon champ]: ÉCORCE: : Trois siècles et des glaçons qu'il se joue du Temps flétrissant la chair. [titre de mon champ]: ÉCHINE: : D'ébène et d'ivoire. [titre de mon champ]: PRESTIGE: : Force accrue et endurance l'habitent. Ses sens de limier sont aiguisés par la peur qu'il renifle aisément sur autrui. Si les maux de la chair guérissent avec hargne, il en inflige de nouveaux pour ceux qu'il charme, sans vergogne. [titre de mon champ]: GANG: : La Cuore Nero. [titre de mon champ]: @EFFIGIE: : Wes Bentley ©Carnavage (avatar). @Lazare (signature). [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 54 [titre de mon champ]: PACTE: : 29/07/2017



Message
Sujet: Re: (perceval) je t'attends au tourment   Ven 4 Aoû - 1:01
Foule d'idées qui se presse au portillon, du peu que j'ai lu de ton Perceval.
Manifeste-toi, si cela t'intéresse !

_________________
The North remembers.
I've been all over the world, my boy, and everywhere I go people tell me about the 'true gods', they all think they found the right one. The one true god is what's between a woman's legs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar

Perceval Rousseau
WENDIGOWAK - TEAR YOU APART
[titre de mon champ]: OSSATURE: : trente-et-un faits divers qui se tassent dans les colonnes des journaux. la jeunesse délaissée, l'enfant est mort, vive le monstre. [titre de mon champ]: CONTRAT: : le cœur s'emballe vite, bat un peu trop fort au creux de la poitrine, les sourires s’agrandissent. mais l'intérêt est éphémère, véritable papillon des sentiments, la curiosité l'a déjà emporté vers d'autres fleurs. [titre de mon champ]: BESOGNE: : traître ambulant, les préceptes du vatican s'estompent dans la chair qu'il dévore. l'arroseur qui finira arrosé, les yeux seront bientôt crevés. [titre de mon champ]:
[titre de mon champ]: ÉCHINE: : wendigo. monstre dissimulé derrière un masque en lambeaux de chair humaine. [titre de mon champ]: GANG: : les crocs désormais au service de la cuore nero, soldat incapable quémandant ses butins auprès de son ancêtre pour repayer ses dettes sanglantes. [titre de mon champ]: @EFFIGIE: : iwan rheon (c) AMIANTE [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 44 [titre de mon champ]: PACTE: : 05/05/2017



Message
Sujet: Re: (perceval) je t'attends au tourment   Lun 7 Aoû - 3:30
Boooon, j’ai un peu oublié ma fiche de lien moi

(OPALE) ce serait avec plaisir ma jolie :amourlicorne: t’as déjà quelques idées ?

(ISEULT) BELLE ISEULT DÉVOREUSE DE TRISTAN want
oui il nous faut de la solidarité entre bouffeurs d'escargots

alors faut voir, parce que si les deux loupiots se sont connus tôt, percy l'aurait sans doute recensé dans les dossiers du vatican quand même hm comme elle mange des tristan et tout après j'aime bien l'idée d'une amitié un peu mignonne quand même percy pourrait lui raconter sa multitude de déboires amoureux et iseult ne pas le comprendre

après pour le côté "vas y tue des gens", j'ai déjà des liens qui vont tenter de faire la même chose, donc peut-être pas hm surtout que bon, ça risquerait de gâcher un peu leur amitié pour le coup hm enfin percy aime vraiment pas tuer, alors voir qu'elle prête si peu d'intérêt à la vie humaine ça le déconcerterait beaucoup quoi après, ça peut être une bonne évolution aussi :amourlicorne:

(LETO) une foule d'idées carrément oué raconte moi tout, bel homme oué

_________________
fabas indulcet fames
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Leto Skagen
SIRÈNES - DROWN YOUR SOUL
[titre de mon champ]: OSSATURE: : Sa figure macère trente-six ans d'un reflet aberrant, jeté aux yeux aveugles des mortels à qui il doit son abjecte préservation. [titre de mon champ]: CONTRAT: : Uni par les liens sacrés d'un mariage couvert par les salissures. [titre de mon champ]: BESOGNE: : Consigliere, au profit de la Cuore Nero. [titre de mon champ]:
[titre de mon champ]: ÉCORCE: : Trois siècles et des glaçons qu'il se joue du Temps flétrissant la chair. [titre de mon champ]: ÉCHINE: : D'ébène et d'ivoire. [titre de mon champ]: PRESTIGE: : Force accrue et endurance l'habitent. Ses sens de limier sont aiguisés par la peur qu'il renifle aisément sur autrui. Si les maux de la chair guérissent avec hargne, il en inflige de nouveaux pour ceux qu'il charme, sans vergogne. [titre de mon champ]: GANG: : La Cuore Nero. [titre de mon champ]: @EFFIGIE: : Wes Bentley ©Carnavage (avatar). @Lazare (signature). [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 54 [titre de mon champ]: PACTE: : 29/07/2017



Message
Sujet: Re: (perceval) je t'attends au tourment   Lun 7 Aoû - 7:06
J'ai comme qui dirait le goût de l'emphase, peut-être que le terme "foule" est un peu exagéré. hm
Plus sérieusement, outre ta plume et ton personnage attirants, ce sont surtout deux détails qui m'ont accroché l'œil, comme autant de pistes à explorer pour un lien possible :

"Les crocs désormais au service de la cuore nero, soldat incapable quémandant ses butins auprès de son ancêtre pour repayer ses dettes sanglantes."  > Ce qui semble le plus évident ! Si tu souhaites explorer le filon, tu peux déjà m'en dire plus sur la façon dont il s'en sort, même si de ce que tu révèles déjà, ça sent le facepalm de la part du Consigliere.
• (M/F) PÈRE CASTOR ▲ une vieille créature disposé à raconter pleins d'histoires de l'ancien temps sans bouffer Perceval > Si ta recherche de lien est toujours d'actualité, on peut aussi partir là-dessus. Même si je suis bien curieux de savoir si tu avais quelque chose en tête en notant la proposition, ou si c'était juste une idée, comme ça.

_________________
The North remembers.
I've been all over the world, my boy, and everywhere I go people tell me about the 'true gods', they all think they found the right one. The one true god is what's between a woman's legs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne



Contenu sponsorisé



Message
Sujet: Re: (perceval) je t'attends au tourment   
Revenir en haut Aller en bas
 
(perceval) je t'attends au tourment
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Aragorn et Perceval
» Monsieur D'Erlon, je vous attends de pieds fermes!!!!!
» Fin du RP : Attends un peu qu'on se déteste. {OK}
» (...) Vois-tu je sais que tu m'attends. [Hazel]
» Qu'attends-tu de moi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RIGOR MORTIS ::  :: LA HIÉRARCHIE DES DIABLES :: LES MÂLES-
Sauter vers: