Just take a breath and set me free [FB Pv Erina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Lyle Phelps
LYCANS - HOWL TO THE MOON
OSSATURE: : 31 ans CONTRAT: : célibataire BESOGNE: : Lieutenant de police
FABLE: : X ÉCORCE: : 93 ÉCHINE: : Lycan au pelage blanc frissonnant PRESTIGE: : Don de l'intuition, la capacité de saisir ce qui se cache sous l'enveloppe des inconnus. Cicactrise très vite, rapidité hors du commun et une ouïe parfaite. GANG: : Beta au sein de la meute Vinter @EFFIGIE: : Travis Fimmel BAFOUILLES: : 32 PACTE: : 14/06/2017



Message
Dim 25 Juin - 18:51

   
Just take a breath and set me free
Erina & Lyle

   
   
Les battements de son cœur raisonnent telle les tambours d'antan. Ses muscles se cambrent, se contorsionnent et exécutent un exercice méthodique. Par delà cette structure faites d'acier inoxydé ses mains se cramponnent aux barres jouant avec eux dans des mouvements simples, maîtrisés, assurés. Son souffle relève un doux sifflement entre ses lèvres qui peu à peu s'assèchent face à l'effort constant qu'il aspire à accomplir. L'eau commence à imprégner ses vêtements et son front laisse quelques gouttelettes perlées sur son visage rougis. Il ne le sait pas encore mais, cette journée est spéciale, elle sert des desseins auquel il n'aspire. Par delà la baie, les plages et l'immensité de la mer le cadre semble paisible. Il c'est levé tôt ce matin là, à avaler son petit déjeuner sans rechigner qu'il n'y avait plus assez de café. Il faudra pensé à en racheter. Il lâche prise, ses mains calleuses retombent le long de son corps. Cela fait partie du plan, son parcours approximativement tracé l'emporte droit devant. Basket aux pieds, il court plusieurs kilomètres le long de la plage tirant sur ses cuisses, ses mollets pensant que rien ne peut l'arrêter. Avec un peu de volonté on arrive à mettre un terme à la douleur, faire abstraction de la fatigue et encore plus du monde qui vous afflige.

La seule chose qui me tenaille c'est cette insatiable faim. Ma vie je ne la partagerait qu'avec ceux qui ne seront pas de potentielles cibles. En faisant vite le tour, on arrive à se dire qu'être seul est assurément la meilleure des solutions. Je ne souhaites à personne cette vie, ce fardeau, cette peau que l'on porte comme un manteau de braises ardentes et qui dévorent votre esprit. C'est une vie faites d'ingratitude, de servitude à sa condition animale, bestiale et imprévisible. Je rêvais d’insouciance quand j'étais petit. Aujourd'hui je voudrais n'avoir jamais été ici. Pourtant elle est là, ma terre, ma famille, nous avons longuement voyagé et avons atterris ici. Pourquoi Rome ? Pourquoi tant de créatures obscures venant de l'outre monde dans ce lieu précis ? Nous sommes dévoré par l'imaginaire et le folklore des êtres les plus fragiles. Les humains ont toujours fais preuve d'une fascination pour tout ce qui est étrange et morbide. Dans la nuit pourtant ils espèrent que tout ceci n'est qu'une simple plaisanterie.

Les chevilles font un détour rapide, les foulées ralentissent et se fige finalement pour s'asseoir contre un banc en pierre trouvé au moment opportun. Pour se ressourcer, faire le vide il n'y avait pas mieux pour moi que de courir. L'instinct de la bête qui m'habite, qui fait partie intégrante de ce corps et de ce regard perçant le givre. Si nous sommes prédisposés à avoir des corps propices à l'effort et aux longues courses tardives. Il ne faut pas négliger d'entretenir sa forme physique. J'expire l'air d'entre mes poumons, profondément je rend mon souffle au vent provenant tout droit de la mer bordant le sable fin et gris. Débardeur trempé et quelques douleurs articulaires perceptibles. Cela me passera plutôt vite, pour l'instant je profite de cet instant de calme car j'en suis sûr, la tempête arrive. Ostia paraît paisible, à côté de la ville italienne la plus prisée et la plus fervente en matière de christianisme on pourrait penser que cet endroit est quelques peu décalé et hors du temps. Une ombre fait son apparition, je ressent sa profonde nature et cela ne me dit rien de bon. Elle me gâche la vue, c'est une femme ? Bien sûr sa silhouette féminine n'est pas passé inaperçue. Elle semble venir de la plage peut être ? Elle pourrait être perdue ? Je tend ma main au dessus de ma vision et déclare ces quelques mots qui ont changés ce quotidien si simpliste sans l'être réellement jusqu'ici. « Je peux vous aider ? »
   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité
Invité



Message
Dim 25 Juin - 22:26

C'est le son assourdit de mon réveil qui m'a extirpé de mon sommeil. Les rayons du soleil illuminent ma chambre et la réchauffe me laissant penser que je suis dans un sauna. Comme tous les matins, je vais faire chauffer mon thé, presse une orange et allume ma radio pour ambiancer ma matinée. Machinalement je fais comme chaque jour les mêmes gestes, les mêmes mouvements. Et après un petit déjeuner sur ma terrasse, je me pose la même question que faire aujourd'hui . Comment occuper ma journée ? Je ferme les yeux pour savourer le soleil qui se glisse sur ma peau. Je prends une profonde inspiration. J'apprécie le calme et mon quotidien paisible mais tout ça c'est sans compter sur ma profonde solitude. Sans famille je n'appartiens à aucun groupe et mène ma vie seule. Depuis quelque temps, mes jours se résument à la recherche sur mon passé, ma nature et mon apprentissage de sorcière.

C'est avec les écouteurs aux oreilles et la musique à fond que je me dépasse. Mon souffle est lourd et de plus en plus difficile, comme à chaque fois que les questions se bousculent dans ma tête j'enfile ma tenue de footing et court. C'est un bon moyen de faire le vide et de se surpasser. En un rien de temps je me retrouve sur la plage, en nage et je n'ai qu'une envie c'est de me rafraichir. Ni une ni deux je me retrouve dans l'eau, dans un petit bout de plage inoccupé. Après plusieurs temps dans l'eau, j'en sors et à ma plus grande surprise je trouve un homme sur un banc tout près de mes écouteurs et mes vêtements. Je m'essore les cheveux et m'avance vers lui. Je me mets bien devant lui pour lui faire de l'ombre et ainsi faire remarquer ma présence. C'est quand il m'adresse la parole que je me rends compte que je suis en sous-vêtements et Dieu merci ils ne sont pas transparents. Je me sens tout d'un coup gêné. C'est en me penchant pour récupérer mes vêtements que je lui réponds d'un ton sec « Ça ira, je n'ai pas besoin d'aide pour récupérer mes affaires » C'était peut être un peu fort, non ? Après tout, il ne m'a rien fait. Je n'avais qu'a pas laisser mes affaires traîner après tout. Par réflexe je me cache le corps avec mes affaires de sport. Je lui fais dos pour retourner sur la plage et en un instant je me retourne et dis confuse « Hum désolé ... » 

 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Lyle Phelps
LYCANS - HOWL TO THE MOON
OSSATURE: : 31 ans CONTRAT: : célibataire BESOGNE: : Lieutenant de police
FABLE: : X ÉCORCE: : 93 ÉCHINE: : Lycan au pelage blanc frissonnant PRESTIGE: : Don de l'intuition, la capacité de saisir ce qui se cache sous l'enveloppe des inconnus. Cicactrise très vite, rapidité hors du commun et une ouïe parfaite. GANG: : Beta au sein de la meute Vinter @EFFIGIE: : Travis Fimmel BAFOUILLES: : 32 PACTE: : 14/06/2017



Message
Lun 26 Juin - 21:31

   
Just take a breath and set me free
Erina & Lyle

   
   
J'avais du louper un épisode. C'était de la défiance ? Ou simplement de la bêtise ? J'avais pas pris le temps de remarquer que celle-ci avait laissé à mes côtés quelques affaires. Je m'écartais rapidement pour la laisser agir sans que je ne puisse vraiment me justifier. Au lieu de partir dans un monologue à sens unique, car oui elle semblait tout autant gêné d'être en sous vêtements qu'offusquée par ma question qui me semblait à priori polie. Mes yeux l'épièrent, transperçant cette ingrate parole que je trouvais quelques peu disproportionné et aucunement justifier. Malgré cela, je m'excusais. Pourquoi ? Bonne question, peut être parce que ma présence la dérangeait, que je n'avais pas fais attention à ses affaires ou une quelconque autre justification un peu bancale et pourrie. J'observe sa démarche, cet manière pudique de se cacher derrière quelques habits. Si elle savait la peau, vivre à poil au sens premier du terme était une chose qui m'arrivait au moins une fois par mois lorsque la pleine lune était à son zénith. Se retrouver nu n'était pas une hasardeuse aventure, encore moins l'envie de m’exhiber en public ou d'être un de ces foutus hippies ou naturistes si c'est bien comme ça qu'on dit. Je me passais une main derrière la tête, embêté d 'avoir à priori désorienté et perturbé la matinée de la donzelle. Je laissais tombé, tapant ma main droite sur ma cuisse. Je regarde sa démarche, ses fesses rebondies s'éloigner. Quoi ? Bien sûr que je vais mater y'a pas de mal à ça sauf si elle me voit. Elle s'arrête subitement je me relève et détourne les yeux vers un point complètement à l'opposée disons, à gauche oui c'est bien par ici. De toute évidence il n'y avait rien à regarder dans cette direction. Les mains dans les poches mon bermuda me serrait atrocement aujourd'hui, j'avais peut être pris un peu de poids j'imagine. La faute à qui ? Sûrement pas la mienne j'étais athlétique et sportif. L'âge appelait peut être mon corps à commencer à vieillir, ce que je n'avais plus envisagé depuis une cinquantaine d'années à vraie dire.

J'avais peut-être un peu de chance dans cette rencontre un peu fortuite. J'étais en présence à l'instant avec une sorcière. Leur genre, c'était plutôt magie noire ou alchimie élémentaire. Dans les deux cas cela ne signifiait pas qu'elle était inoffensive. C'était même tout le contraire, il fallait se montré plus prudent, plus malin et distant. Alors quand elle s'immobilisa un léger rictus vint tenir en haleine mon faciès qui se focalisa sur ses lèvres. Je rêve ou elle vient de s'excuser ? Évidemment elle sait même pas qui je suis. Je devrais peut être répondre, par pure politesse, allé tailler le bout de gras et suivre sa marche vers l'eau salée ? Je n'hésitais pas longtemps affichant un fin sourire, après tout ce genre d'invitation... Bon d'accord s'en était pas une. Pas vraiment en tout cas. D'accord s'en est pas une du tout mais bref, la peur n'évite pas le danger. Je m'approchais lentement, les mains bien calées dans le bermuda mes épaules saillantes et ma nuque se détendant en arrière. « Y'a pas de mal, j'avais pas vu que vous aviez déposer vos affaires ici. » C'est une bonne façon d'entamer la discute. Voyons un peu ce que l'on peut se dire, peut être que j'allais en apprendre un peu plus aujourd'hui sur les maîtresses de la nuit. Ma main droite laissait s'échapper mes phalanges et cette paume imposante se diriger dans sa direction d'un geste respectueux et avenant je lui dit. « Je m’appelle Lyle. C'est une bonne journée pour se baigner vous auriez eut tord de ne pas en profiter. » Un clin d’œil furtif, un tic de ce regard perçant et si vif. Je laisse mes lèvres s'humidifier sous le contact de ma langue d'une manière plus subtile. Elle est plutôt jolie sous ses traits de jeune femme éprit d'une ballade au bord de mer pour se ressourcer l'esprit.

   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité
Invité



Message
Ven 30 Juin - 18:15

Je m'étais rendu compte de ma bêtise, j'étais vraiment très dur avec lui et sans raison en plus. Je m'étais donc excuser. Il s'est levé pour se diriger vers moi, il était musclé et il avait cette assurance naturelle. Faut dire que je ne l'avais pas invité à me rejoindre mais bizarrement ça ne me déplait pas. Je détourne gêné mon regard vers la droite avant de le regarder à nouveau dans ses yeux bleu perçant. Il me tend sa main droite que je sers délicatement, si seulement je savais à qui j'avais à faire mais je n'en avais aucune idée sur le moment. Je suis une sorcière pas une lycan je n'ai pas ce sens qui me permet de connaître la nature des gens. Il se présente et me fait un petit clin d’œil ce qui me fait légèrement sourire, il essaye de me charmer là ? Parce qu'il me faudra plus qu'un tee shirt pleins de sueur, une bouille craquant et un petit clin d’œil. Je dois tout de même admettre que c'est un bel homme. J'observais chaque mouvement de son corps et quand il humidifie ses lèvres je ne saurais vous dire pourquoi mais j'ai immédiatement fait la même chose. « Erina, enlevez vos vêtements alors » dis-je en relâchant mes vêtements qui tombe sur le sable et m'avance vers l'eau. Je me tourne vers lui et lui dit amusé « Quoi ? vous venez de me dire que c'est une bonne journée pour se baigner et que je sache vous n'avez pas l'air de vous être baigné » Mon regard et provocateur, j'avais envie de le mettre au défis. Ça fait peut être 30 secondes que je le connais et on est déjà en sous-vêtements faut dire que d'un point de vue extérieur c'est un peu rapide. Ça me faisait du bien d'être en compagnie de quelqu'un et en plus j'avais envie de m'amuser et il me donnait l'impression d'être joueur. Je me tenais debout à l'attendre toujours dans mes sous vêtements de couleur noir, est-ce qu'il osera le faire ? En même temps tout le monde n'est pas comme moi, la plus part n'ose pas et ne propose pas ça à un inconnu.  

 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Lyle Phelps
LYCANS - HOWL TO THE MOON
OSSATURE: : 31 ans CONTRAT: : célibataire BESOGNE: : Lieutenant de police
FABLE: : X ÉCORCE: : 93 ÉCHINE: : Lycan au pelage blanc frissonnant PRESTIGE: : Don de l'intuition, la capacité de saisir ce qui se cache sous l'enveloppe des inconnus. Cicactrise très vite, rapidité hors du commun et une ouïe parfaite. GANG: : Beta au sein de la meute Vinter @EFFIGIE: : Travis Fimmel BAFOUILLES: : 32 PACTE: : 14/06/2017



Message
Dim 16 Juil - 20:49

   
Just take a breath and set me free
Erina & Lyle

   
   
Spontanée, souriante et quelque peu troublante. C'est un appel, un écho qui résonne bien curieusement à l'oreille, comme une certaine calypso, serait-elle capable de me changer en un animal fauve ? La barrière de la méfiance n'était peut être pas utile en première solution. De toute façon elle ne se doutait pas de qui j'étais ou du moins de ce que je dévoilerai à la lueur des rayons au clair de lune. Sa proposition était plus spontanée que prévue. C'était plus que surprenant aussi de se dire qu'après quelques mots échangés elle semblait aussi ouverte et sociale avec les inconnus. L'invitation se mua rapidement en défi. En tous cas à mon ouïe cela sonnait d'une mystérieuse façon. À côté de ça, j'avais chaud, il fallait le dire courir, le soleil se lève, la chaleur corporel d'un lycanthrope qui constamment vous rappelle que ce genre d'endroit comme l'Italie et Rome particulièrement n'est peut être pas le meilleur des lieux pour se rafraîchir. Un souvenir des lointaines contrées froides du grand nord canadien et des monts escarpés de Norvège et de Suède. Rien à voir avec cet amas de sable, ces températures tempérés digne du climat méditerranéen et cette chaleur brûlante qui se dégage de mes entrailles.

« Si on m'avait dit un jour, qu'après un footing je me baignerai aussitôt dans la mer en compagnie d'une jolie fille... Je ne l'aurai pas cru. » Lançais-je avant de retirer le semblant de vêtement imprégné de sueur sur le sable non loin à ses côtés. Mes bras s'étirent, un bâillement à demi-camouflée par mon poing serré. « Si tu veux jouer à ça... Le dernier dans l'eau à perdu ! » M'empressais-je de lancer en direction des vagues. Bien sûr, tout ce qui pouvait toucher l'orgueil d'un loup-garou lui donnait l'envie de franchir la limite autorisée. Cela faisait de nous tous des têtes brûlées, ou presque à quelques exceptions près. Je coordonnais mes avant bras dans un mouvement oblique prêt à franchir le seuil de l'océan et aussitôt plongé dans l'eau. Dans cet autre monde, je pouvais être tranquille, entendre le battement de mon cœur propulser et injecté le sang dans chaque artères et veines constituant mon être. Je finissais par extirper ma tête hors de l'eau. Projetant d'entre mes lèvres l'eau salée cherchant du regard la silhouette de la brunette culottée. « C'est vraie qu'elle est bonne ! » Reprenais-je en m'approchant d'elle peu à peu au fil des vaguelettes me rapprochant du rivage. « Alors Erina, sa te prends souvent de lancer à quelqu'un de se foutre en calbute pour se baigner comme ça ? » Sa peut paraître stupide, inconscient de la part d'une personne mais après tout pourquoi pas. Je veux dire les mecs sont les premiers à aller au devant des jolies donzelles quitte à prendre un vent et se taper les railleries des potes à côté. Pourquoi les femmes en feraient-elles pas autant ? J'oubliais un moment que j'avais en face de moi une sorcière, certes plutôt atypique comme approche pour poursuivre une conversation mais why not ?
   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité
Invité



Message
Dim 23 Juil - 15:18

J'étais de bonne humeur et j'avais envie d'être spontanée et agir inconsciemment. Est-ce que j'avais une petite idée de ce qu'il était vraiment ? Pas du tout. Il était pour moi qu'un simple inconnu assez mignon et intriguant qui pour l'instant était une bonne distraction. « Si on m'avait dit un jour, qu'après un footing je me baignerai aussitôt dans la mer en compagnie d'une jolie fille... Je ne l'aurai pas cru. » il venait donc d'accepter ma proposition ou plutôt de relever mon défis car c'est ainsi que je le voyais. Il savait me faire sourire. « C'est déjà l'heure des compliments ... » dis-je en l'observant se déshabiller et je peux vous dire que le spectacle en vaut le détour. Il a un corps parfait mais hors de question de le lui dire. Il m'amusait et il attirait ma curiosité. Cet homme était différent des autres et j'appréciais les personnes hors du commun. « Si tu veux jouer à ça... Le dernier dans l'eau à perdu !  »  A peine eut-il fini sa phrase qu'il courra en direction de la mer. Mon instinct de compétition pris le dessus et il n'était pas question pour moi de perdre. Je m'élançais aussi vite que le vent, je ne voyais que mon but atteindre la mer le plus vite possible. Je ne savais pas s'il était avant moi ou loin derrière. Je plongea mon corps dans l'eau, c'est une merveilleuse sensation que de ne pas toucher le sol et se sentir légère, flotter dans l'eau. Je passe une main sur mon visage afin d'en retirer l'eau et ouvrir mes yeux. Je me tourne afin de le chercher du regard et une fois trouvé je lui dis toute excitée « Alors qui a gagné ? » Je le laisse se rapprocher de moi tout en rejoignant la plage « Alors Erina, sa te prends souvent de lancer à quelqu'un de se foutre en calbute pour se baigner comme ça ? » c'est un petit rire amusé qui se fit entendre, je tourne mon visage vers lui afin de le regarder et lui répondre « Pas vraiment ... mais je ne t'ai jamais demander de te foutre en calbute TU l'as voulu. Tu pouvais très bien retirer simplement ton haut et tes chaussures. » J'essore mes cheveux en penchant ma tête légèrement sur le côté et reprend en lui chuchotant à l'oreille « D'ailleurs on vois tout » C'est vrai une fois mouillé le peu de tissus qui lui reste lui coller à la peau et laisser apparaître chacune de ses formes. On pouvait voir ses fesses bien rebondi et son ... bien formé disons. Je m'assois sur le sable et regarde le rivage.

 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Lyle Phelps
LYCANS - HOWL TO THE MOON
OSSATURE: : 31 ans CONTRAT: : célibataire BESOGNE: : Lieutenant de police
FABLE: : X ÉCORCE: : 93 ÉCHINE: : Lycan au pelage blanc frissonnant PRESTIGE: : Don de l'intuition, la capacité de saisir ce qui se cache sous l'enveloppe des inconnus. Cicactrise très vite, rapidité hors du commun et une ouïe parfaite. GANG: : Beta au sein de la meute Vinter @EFFIGIE: : Travis Fimmel BAFOUILLES: : 32 PACTE: : 14/06/2017



Message
Lun 24 Juil - 1:18

   
Just take a breath and set me free
Erina & Lyle

   
   
Le remous des vagues se faisait plus lent au fur et à mesure que nous prenions de la distance. La plage n'était pas si loin en quelques brassées pensais-je. Son enthousiasme semblait piqué à vif ma curiosité. Je laissais sur la plage les sensations dangereuses et malsaines de sa condition d'être mystique. La sorcellerie pouvait allé se rhabiller, le temps était au divertissement. Aussitôt dit aussitôt fait, j'avais prit l'initiative de courir à une vitesse moindre, quand on est un lycan il est plus sage de ne pas se dévoiler entièrement. Question de survie comme pouvait le cracher mon paternel après chaque gorgée de bière trop aérée. Cette simple idée de lui rire au nez et de déclaré que j'avais aisément remporté la course était plaisante et d'un autre côté, avais-je vraiment envie de faire ça pour gagner ?

J'observe ses yeux brillant d'une étincelle vivifiante, elle est intrigante toujours d'un sourire presque charmant. Tu serais pas entrain de faire le bonhomme et de draguer la jolie donzelle comme même ? Hum... Silence pesant dans ma tête, il y a d'autres priorités peut être avant. Brûler les étapes c'était peut être un peu abrupt comme approche. « Je crois bien que j'ai perdu, trop absorbé par la vue. » Lançais-je déclinant d'un revers de main l'eau au devant de ma figure. Je concédais la victoire pour resté humble et poursuivre ce petit subterfuge qui n'avait rien de déplaisant. Elle accentua sa voix de manière très décontracte, pointant le fait que j'avais osé moi, et ma seule prise de décision de m'élancer aussi peu vêtu. Je souris à sa remarque, voir tout ? Si seulement ma jolie tu savais ce que j'avais pu voir dans ma vie. Le corps d'une femme était plaisant à voir, cela avait au moins le don de capter toute mon attention et réveiller quelques instincts triviales entre autres. C'est dans la nature dominante de l'homme ou dirais-je plutôt du loup de se laisser allé à ses pulsions. « Avec des yeux aussi doux que ce sourire c'est difficile de réfléchir à ce genre de détails futiles. » C'est une réplique gagnante, mais bon crois pas que cela va impressionner quelqu'un. Ce genre de prouesses en compagnie d'une jolie fille comme elle tu peux être sûr que c'est une habituée des palabres tu serais prêt à le parier.

« Qu...Tss » J'écoute ce qu'elle me déclare à l'oreille, mes fines lippes s'étirent et pourtant je trouve ça plutôt culottée d'avoir ce genre de propos dans pareille situation. Je détourne mes yeux vers l'eau, les vaguelettes sont plus faciles à fixer que ce visage aux traits empreint de plénitude et d'une certaine beauté. « Je n'ai rien à cacher. » Le ton doit être plus intelligent, plus élevé et pourtant je cède à la provocation comme un enfant. Loin d'être pudique, un loup se trimballe la plupart du temps à poil. Ce que j'essayais de ne pas faire transparaître sur mon visage. Détourner l'attention, j'en abusais déjà trop dans cette course folle vers la mer. J'allais paraître bien moins drôle et surtout beaucoup moins malin quand il s'agirait de retourner se saper sur la berge. « D'ailleurs tu es pas mal non plus, la culotte et le soutif c'est juste pour faire joli ? » Bam, let's go tu vas finir par t'en manger une sévère et dure. Je lui projettes de l'eau de mes doigts en plein visage en penchant ma tête légèrement, mes lèvres entrouvertes souriants dans un automatisme complaisant et provoquant encore Erina pour voir quelles étaient ses limites.  
   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité
Invité



Message
Mer 26 Juil - 19:14


   
J'étais là face à lui quelque peu essoufflé mais surtout pressé de savoir si oui ou non je venais de gagner cette course. « Je crois bien que j'ai perdu, trop absorbé par la vue. » La première leçon est de ne jamais se laisser distraire par autre chose que son but final. Tel une enfant je laissa exprimer ma joie en un petit saut dans l'eau. J'étais plus que contente de gagner, est-ce que je me doutais qu'il avait fait exprès de ne pas se donner à fond ? Pas une minute et il valait mieux pas je n'aurais pas du tout apprécié. « Tu te déconcentre si facilement, je n'aurais pas cru » dis-je d'un faux air étonné, je voulais le provoquer un peu. Il me donne l'impression d'être un compétiteur dans l'âme et je voulais titiller cet aspect là de sa personnalité.
« Avec des yeux aussi doux que ce sourire c'est difficile de réfléchir à ce genre de détails futiles. » Les flatteries recommencent et lui donna droit à un jolie sourire de ma part avant de détourner le regard de nouveau « Détails futiles ? ... As-tu l'habitude d'être nu ? » Il m'intriguait encore plus, il semblait nature et vrai et je dois dire que c'est l'une des qualités première que j'apprécie chez un homme. Il s'amusait avec ce petit côté charmeur sans vraiment être sérieux. Il l'amenait du façon bien à lui différente des flatteries habituelles.

« Qu...Tss » Je riais amusé de la situation mais surtout de sa réaction. « Je n'ai rien à cacher. » En tout cas il n'a rien dont il pourrait avoir honte bien au contraire son corps est juste parfait. Mais je n'allais pas lui dire non je préfère me moquer gentiment au lieu de céder au flatteries. « D'ailleurs tu es pas mal non plus, la culotte et le soutif c'est juste pour faire joli ? » Cependant je ne m'attendais pas à cette réponse, j'écarquille les yeux et me tourne vers lui avant de sourire amusé et de dire en me reluquant de haut en bas. « C'est accessoire, je me dis que c'est plus jolie. Mais d'ailleurs je ne te permet pas de me regarder de cette façon, obsédé ! ». Dans la foulée il me lance un petit peu d'eau, joueuse je compte exagérer les choses. Je m'avance vers lui en le fixant du regards un sourire se dessine au coin de mes lèvres avant que je ne lui fasse une prise et en moins d'une seconde le voilà sous l'eau. « Bon, qu'est-ce que j'ai gagné ? »
   
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Lyle Phelps
LYCANS - HOWL TO THE MOON
OSSATURE: : 31 ans CONTRAT: : célibataire BESOGNE: : Lieutenant de police
FABLE: : X ÉCORCE: : 93 ÉCHINE: : Lycan au pelage blanc frissonnant PRESTIGE: : Don de l'intuition, la capacité de saisir ce qui se cache sous l'enveloppe des inconnus. Cicactrise très vite, rapidité hors du commun et une ouïe parfaite. GANG: : Beta au sein de la meute Vinter @EFFIGIE: : Travis Fimmel BAFOUILLES: : 32 PACTE: : 14/06/2017



Message
Sam 29 Juil - 2:53

   
Just take a breath and set me free
Erina & Lyle

   
   
C'est une taquinerie quelque peu enfantine mais, comme toutes les roses elle pique. Sévèrement touché dans l’ego on se laisse désabuser et on ravale le peu d'orgueil qui essaye de s'échapper. Elle est charmante et moi inspiré et naïf. Pourquoi se démonter devant une femme ? C'est pas du tout le genre de la maison à moins que la supposée menace sorcière plane encore trop bas dans la caboche me servant de tête. Se sourire était la seule réponse que je pouvais donner, à croire que j'étais vraiment devenu un petit chiot devant une brunette pas vilaine à regarder et puis ? Voilà que je parle sans réfléchir. C'est pas nouveau de toute façon mais elle va finir pas se dire que ce mec est bizarre, une sorte de naturiste hippie et barbu ? Putain faudrait surtout apprendre à la fermer parfois sa te servirait de temps en temps. « Oua... Enfin non, c'est pas ce que tu crois ! Je t'arrêtes de suite... » Il vaut mieux s'arrêter de parler tout court pour un loup qui veut juste paraître normal c'est clairement mort. Finalement le courant passe plutôt bien, on s'amuse rien de plus. Elle a quelque chose qui attire et qui pique. Oui je sais je l'ai déjà dit mais, ma curiosité est bien trop omniprésente en moi pour que je la bride et ne laisse rien s'exprimer quitte à passer pour un obsédé effectivement.

Ce qui est flagrant c'est son sourire, toujours souriante, radieuse et rayonnante. Elle inspire à une journée pleine de joie ? « Les yeux c'est fait pour regard.. Hé... » Fait le plein de vitamine et dopée ces joues et ses fossettes pour mieux... Me foutre sous l'eau, je fus surpris sur le coup forcément pour un lycanthrope on s'attend pas à avoir une nana lambda qui se met à vous faire boire la tasse. Je compte pas en resté là, elle a voulue jouée  et bien jouons ! Aussitôt je l’entraîne par le fond choppant sa cheville pour la faire couler et puis me vint l'envie de vraiment être un putain d'enfoiré. Je me ravise vite, contrôle de sois et tout se passe bien. Je me contente de la cheville, l’entraîne avec moi sous l'eau en quelques secondes et je remonte. Erina finit par remontée aussi sec, gagner, gagner quoi ? Je m'attendais pas à avoir ce genre de réflexion sur le coup c'est con je lui offrirait bien un verre. Je toussotes faire genre j'ai siroté un peu d'eau ioder.« J'toffres à boire ? » Question légitime, basique pour un homme non ? Sa peut paraître lourd et un peu prévisible, j'aime pas spécialement ce que je viens de dire sa me rappel des mauvais souvenirs.  
   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas
 
Just take a breath and set me free [FB Pv Erina]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» The Détroit Free Press : Couverture complète des Wings
» The Imperial Gift FREE L5R Cards!‏
» Clem Free, frère en service
» 10 eme hussard FREE !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RIGOR MORTIS ::  :: PÉRIPHÉRIE ROMAINE :: → PLAGE-
Sauter vers: