(roue du rp) burn my shadow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Memento Mori
MAÎTRE DU JEU - FROM HELL
OSSATURE: : carcasse millénaire, vieille branche trainant sa cuirasse à travers les âges. CONTRAT: : âme voyageuse, baluchon de vie. BESOGNE: : oeil vagabond, curieux des fourmis cavalant sous son regard moqueur.
FABLE: : il nargue les diablotins de pacotille, observe leur lutte depuis un olympe ressuscité. querelles dont il se moque. @EFFIGIE: : LΛZΛRE BAFOUILLES: : 363 PACTE: : 19/11/2016



Message
Ven 30 Juin - 11:52
burn my shadow


(MATINÉE)
Le centre s’anime d’une foule touristique commençant à s’amasser depuis le début du mois. Discussions, coups de klaxons, difficile de continuer la grasse matinée. Hedwige. Tu te prépares pour aller au marché, de quelques ingrédients dont tu as besoin pour le cours du soir. Remplir le frigo de produits frais. Escaliers dévalés, porte d’entrée ouverte et aussitôt fermée, tu lances un dernier regard vers la façade. Stupéfaction. Une fresque s’étire sur chaque recoin, représente plusieurs loups, créatures te ramenant immédiatement à ta condition. Est-ce que quelqu’un sait ? Un piège ? Fébrile. Tu manques de choir. Tu peux remercier l’absence de chute à l’homme qui te retient par le bras, s’est fait chevalier blanc d’un instant.

HEDWIGE. aurais-tu quelques ennemis ? Aurais-tu semé trop d’indices pouvant mener à ta condition ?

ELIJAH. tu te devais d’approcher l’inconnue, de l’aider. Toi aussi tu as remarqué la fresque, et l’alpha en toi gronde que la vérité puisse éclater.


(c) AMIANTE

_________________
compte pnj.
ne pas mp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité
Invité



Message
Ven 30 Juin - 13:07



Burn my shadow
Hedwige • Elijah
Bien que je me sois levée à une heure convenable, j'ai l'impression d'être en retard sur le planning que je m'étais fixée la veille. Pourtant, je n'ai pas particulièrement l'impression que celui-ci soit chargé plus que de raisons. Faire des courses, passer déposer un colis chez Klaus, continuer mes réflexions pour un nouveau livre et enfin donner des cours de cuisine. Vraiment, c'est un planning somme tout ordinaire et j'ai déjà fait bien plus compliqué. Mon impression vient peut-être que cela fait plusieurs fois que je rajoute des choses sur ma liste de course ? Possible voir même fort probable.

Ce n'est que vers 11h que je m'estime satisfaite de ma liste. Vêtue de manière confortable, je m'empare de mes papiers et surtout de mon porte-monnaie avant de verrouiller mon appartement. Descendant quatre à quatre les escaliers, je réfléchis rapidement à quel marchand je vais me rendre. En effet, le marché où j'ai l'habitude de me fournir est particulièrement grand. Pour ne pas perdre de temps, je dois savoir déjà vers où je me dirige même si je ne me refuse pas de faire un ou deux détours si je peux faire des économies.

Refermant la porte d'entrée de mon immeuble, je m'éloigne avant de machinalement regarder à nouveau celle-ci. Habitude afin d'être sûre que j'ai bien fermé la porte.

Pourtant, contrairement à d'habitude, je reconnais pas la façade. A la place d'un blanc immaculé, il y a une immense peinture. Artistiquement, on la qualifierait surement de joli.

Pourtant, mon instinct me hurle un potentiel danger. Danger car le choix du dessin n'est pas anodin. A des représentations tagués, on a privilégié des loups. Pourquoi un tel choix ? Choix artistique ou volonté d'adresser un message ? La deuxième possibilité me fait frissonner car si c'est celle qui est avérée, c'est un danger imminent.

Reculant, j'essaye de réfléchir. Réfléchir à qui pourrait être le destinataire de l'éventuel message. Moi ? Pourtant, je n'ai pas empoisonné personne avec ma cuisine et je ne suis pas quelqu'un de particulièrement bruyante comme voisine. Tout juste accueille-je chez moi de temps à autre des membres de la meute. Pour les autres connaissances, on privilégie des lieux plus publics comme des bars ou des parcs.

Tout à mes réflexions, je manque de tomber. En reculant, je n'ai pas pensé que le trottoir avait une légère marche. Fermant les yeux, j'attends un choc qui ne vient pas. Rouvrant les yeux, je m'aperçois qu'un homme a eu la délicatesse d'empêcher ma chute. Me redressant, je lui adresse un grand sourire.

-Merci beaucoup Monsieur ! Je vous dois une fière chandelle !

Mes remerciements sont sincères et ils permettent pendant quelques minutes d'oublier mes interrogations concernant cette nouveauté.
Fiche codée par NyxBanana
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Elijah Mewns
LYCANS - HOWL TO THE MOON
OSSATURE: : 43 ans. CONTRAT: : Veuf d'une femme de sa meute. BESOGNE: : A ses débuts Avocat mais l'appel du Véterinaire à prit le dessus.
ÉCORCE: : 129 ans ÉCHINE: : Créature pelage couleur neige, aux dents affutées et à la force surhumaine. PRESTIGE: : Don de l'intuition, la capacité de saisir ce qui se cache sous l'enveloppe des inconnus. Cicactrice très vite, rapidité hors norme et une ouie plus que parfaite. GANG: : Alpha des Vinter @EFFIGIE: : David Gandy BAFOUILLES: : 236 PACTE: : 19/05/2017



Message
Ven 30 Juin - 15:41
Roue du RP

       

Elijah ne supportait pas de rester enfermer chez lui quand il avait terminé le boulot. Il avait besoin d'air, de se retrouver seul et de pouvoir enfin réfléchir tranquillement. C'était tout ce dont il avait besoin en ce moment. Marchant dans les rues de Rome les mains dans les poches il appréciaient le bruit. Les enfants qui rigolaient, les gens qui se parlaient et le bruit du vent qui se faufilait dans la ruelle. Il avait l'impression pour une fois d'être normal, d'être un simple humain en train de marcher dans les rues de Rome sans se poser des tonnes de question sur l'avenir de sa meute. Et bizarrement ca lui faisait énormément de bien d'oublier quelques minutes qu'il était un Lycan. Continuant d'avancer, il se retrouva dans une rue qu'il ne connaissait pas vraiment mais il sentait que quelque chose clochait dans cette rue sans vraiment pouvoir expliquer quoi. Restant sur ses gardes, il reniflait discrètement tout en cherchant ce qui pouvait bien lui donner cette impression. Il était rarement sur ses gardes comme ça en pleine rue, sachant très bien qu'aucun Lycan intelligent n'essayerait de l'attaquer devant tout le monde mais en même temps pour une fois qu'il n'y avait pas ses Bêtas avec lui beaucoup auraient l'envie d'essayer.

S'arrêtant soudainement à côté d'un immeuble, il leva les yeux du sol pour observer ce dessin qui se trouvait sur la porte principal. Bien sur il n'avait pas besoin de réfléchir longtemps pour voir qu'il s'agissait de Loups. Qui avait fait ça? et surtout pourquoi? Laissant le Loup renifler il pouvait sentir l'odeur d'un autre Lycan dans les parages mais ca ne pouvait pas être lui qui avait peint ça sur la porte d'ou il habitait. C'était comme créer une cible pour les chasseurs. Restant devant quelques secondes il se rendit compte qu'il était une proie facile et qu'ils sauront qui il était si il bloquait devant cette peinture. Reculant doucement il était sur le point de partir au moment ou l'odeur du Lycan se fit légèrement plus forte, tournant son visage il remarqua des cheveux roux et le corps d'une jeune femme sortir de l'immeuble en question. Elle ne remarqua pas de suite la fresque et au moment ou elle s'en rendit compte, Elijah avança mais au moment ou il voulu lui adresser un mot elle perdit l'équilibre. Se penchant doucement il la rattrapa avant la chute et la remit en silence sur ses pieds. Un léger sourire s'installa sur son visage habituellement si sérieux avant de retirer ses mains de son bras. "J'étais juste là au bon moment apparemment." Reculant doucement il observa les alentours sachant très bien que si ce dessin n'était pas là par hasard les chasseurs ne devaient pas être loin non plus. "Je pense qu'on ne devrait pas rester devant ce chef d'oeuvre, nous sommes des proies facile." Replongeant son regard dans celui de cette Lycan qu'il ne connaissait pas il lui tendit le bras pour qu'elle le suive et faire comme ci ils n'avaient pas bloqué sur cette image. "Les humains ne s'arrêteraient pas devant un dessin comme celui ci, ils ont surement fait exprès pour trouver le Lycan du quartier alors faisons comme les humains. Allons marcher." Il ne savait pas à qu'elle meute il avait à faire en trainant avec cette jeune femme mais peu lui importait. Il n'allait pas l'abandonner comme ça en pleine rue alors qu'elle devait surement être la proie. "Je m'appelle Elijah Mewns, j'espère que vous n'avez rien contre un Loup de la Meute Vinter comme compagnie." Il n'avait pas besoin de dire qu'il était l'Alpha, si elle connaissait son nom tant mieux mais il préférait ne pas s'en vanter auprès des autres Meutes.

Si Lyle avait été là, il l'aurait bien sur traité d'idiot et lui aurait dit d'abandonner cette femme à son triste sort mais Elijah en était incapable. Il avait un coeur avant tout et c'était ce coeur qui faisait qu'aujourd'hui il se trouvait là à tendre son bras à une parfaite inconnu. La meute Vinter était connu pour être les plus sage et les plus gentil, il allait donc le prouver encore une fois avec cette jolie demoiselle qui lui faisait face. Et même si son regard était plongé dans celui de l'inconnue, son Loup intérieur quand à lui restait aux aguets du bruit et des odeurs. Si un chasseur était dans les parages sont Loup le saurait. Il ne loupait jamais son coup.  

(c) REDBONE


_________________

   
   
Alpha Vinter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité
Invité



Message
Ven 30 Juin - 18:25

   

   
Burn my shadow
Hedwige • Elijah
Toute surprise de trouver une dégradation sur la façade de l'immeuble que j'habite, je manque de peu de manière bien ridicule sur les fesses. Fort heureusement, une personne passant par là m'a évité ce ridicule. Je la remercie comme il se doit. Je ne serais pas morte de me retrouver par terre. J'ai connu bien pire. Mais il est vrai que ma dignité aurait un peu souffert. Beaucoup même s'il y avait personne dans la rue.

Je n'ajoute rien face à sa remarque d'être là au bon endroit au bon moment. Monsieur, vous venez de sauver ma dignité ! Ne faites pas votre modeste !

Je fronce les sourcils lorsque j'entends l'homme évoqué le statut de proies. Mon instinct me souffle que le choix de mots n'est pas anodin. J'attrape le bras qu'il me tend comme s'il était un vieil ami. Je ne l'ai jamais vu bien sûr mais je le suis sans l'ombre d'une hésitation. Non seulement mon instinct de lycan m'y pousse, mais aussi parce que ce genre de geste je l'ai connu des décennies plus tôt lorsque je traversais l'Europe. Bien que je reste à l'affut du moindre danger qui pourrait venir par sa part, je préfère adopter une posture qui m'est plus naturelle à savoir suivre les décisions d'un autre en période de danger. Cela peut apparaître comme lâche mais il y a longtemps que j'ai accepté que cette position me convenait plus. Un grondement bas m'échappe lorsqu'on parle de débusquer le lycan du coin. Ce grondement n'est nullement dirigé contre mon acolyte mais à l'encontre de ceux qui ont eu la charmante idée de taguer ma demeure. Mes derniers scrupules à lui dire qui je suis s'évanouisse lorsqu'il me révèle son identité. Etant désormais dans la même misère, autant qu'il sache tout ce que je sais pour qu'on puisse mieux aviser la situation.

-Et vous rien contre la meute Rublev. Je suis Hedwige Opalinska.

Quelque part, je suis contente d'être tombée sur Monsieur Mewns. Il semble sincère dans sa proposition d'aide.

-Pensez-vous réellement ce que vous m'avez dit au sujet de la façade de là où j'habite ?

Quelque part, cela me fait froid dans le dos que de penser que l'endroit n'a pas été choisi au hasard. Puis, sa réponse obtenue, je finis par dire.

-Vous savez, je ne suis pas la seule dans le quartier.

Non, je suis loin d'être la seule. On est plusieurs membres de la meute dont l'alpha à vivre par ici. Il doit surement avoir d'autres lycans que je ne connais pas. Difficile à savoir si je suis la seule visée dans ces conditions.

Lorsqu'on arrive à l'intersection, j'indique de tourner à droite en direction du marché.

-J'ai des courses à faire pour mes cours de ce soir.

Après un bref silence, je lui demande :

-A moins que vous ayez des urgences ?

Même si c'est mon travail, je peux aisément prétexter une maladie pour ne pas donner mon cours. Cela serait la moindre des choses que de suivre Monsieur Mewns dans ses obligations alors qu'il m'aide.

Brusquement, je me raidis en fronçant les sourcils. Mon instinct me souffle que, malgré la tranquillité apparente, le danger n'est peut-être pas si éloignée. Définitivement, je vais rester à proximité de mon ami du jour...
Fiche codée par NyxBanana
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Elijah Mewns
LYCANS - HOWL TO THE MOON
OSSATURE: : 43 ans. CONTRAT: : Veuf d'une femme de sa meute. BESOGNE: : A ses débuts Avocat mais l'appel du Véterinaire à prit le dessus.
ÉCORCE: : 129 ans ÉCHINE: : Créature pelage couleur neige, aux dents affutées et à la force surhumaine. PRESTIGE: : Don de l'intuition, la capacité de saisir ce qui se cache sous l'enveloppe des inconnus. Cicactrice très vite, rapidité hors norme et une ouie plus que parfaite. GANG: : Alpha des Vinter @EFFIGIE: : David Gandy BAFOUILLES: : 236 PACTE: : 19/05/2017



Message
Lun 3 Juil - 15:29
Roue du RP

       

Elijah fut content de voir que la demoiselle en question attrapa son bras sans poser plus de questions que ça. Il n'aimait pas qu'on se prenne à des gens et encore moins à des Lycans. Même si elle n'était, bien évidemment, pas de la même meute que lui il n'y faisait pas attention, il n'avait aucune haine envers les autres meutes et respectait chaque Lycan qu'il rencontrait. Lui lançant un sourire il commença à avancer essayant de voir au passage si quelqu'un suivait leur pas mais sans réussite. Personne ne suivait les deux Lycans pour le moment et aucun regard ne se posait sur eux. « Enchantée Hedwige et non je n'ai aucun problème avec aucune meute. » Il laissa son sourire s'agrandir tandis que son regard se posait sur le visage de la femme au cheveux de feu. Il ne l'avait jamais vu et son odeur ne lui disait rien, elle n'avait pas l'air très âgée pour un Lycan mais il ne fallait jamais se fier aux apparences. Elles étaient souvent très trompeuse. « Faire votre rencontrer dans un contexte un peu moins dangereux aurait été encore un plus grand plaisir. » Laissant son rire s'élever dans les airs il continua d'avancer tout en sentant la main d'Hedwige autour de son bras.

Écoutant la question que la jeune femme venait de lui poser, Elijah laissa un instant le silence régner tout en réfléchissant « C'est peut être des jeunes qui ont tagués les Loups sans raison particulière et sans avoir de lien avec vous. » Ce qui était fort possible aussi mais cette ville était toujours faite de surprise. On ne pouvait jamais être sur de rien tant qu'on n'avait pas de preuve sous les yeux alors autant ne pas tenter le diable en la laissant seule dans les rues de Rome. « Mais je préfère quand même vous accompagner pour le moment. » Deux contre une bande de chasseur ca n'allait pas le faire mais il savait qu'ils ne se montreraient pas à découvert en plein jour devant tant d'humains et encore moins dans une rue qui grouillait de Lycan ! Dans tous les cas il ferait en sorte qu'elle puisse s'échapper et prévenir sa meute au lieu de mourir bêtement tous les deux. Continuant d'avancer il lui lança un petit regard avant de reprendre la parole toujours de cette même voix douce et posée. « Je m'en doute je sens énormément d'odeur par ici mais je ne savais pas c'était ici que vous vous cachiez tous. » Un petit rire sortit d'entre ses lèvres tout en déposant des regards sur les rues qui les entouraient. Il pouvait sentir l'odeur de l'Alpha un peu partout dans les rues mais peu lui importait, il n'était pas du genre à vouloir affronter les autres meutes pour montrer ce qu'il valait bien au contraire. Il savait déjà très bien ce qu'il valait et n'aimait pas les combats de pouvoir.

Arrivant devant une intersection Elijah la laissa parler tout en réfléchissant à sa journée. Il ne voulait pas rentrer au terrier, et encore moins accompagné d'une Lycan d'une autre meute. La meute ne comprendrait pas et il n'avait pas envie de se battre ce soir pour leur faire comprendre. « Non allons faire les courses. » Commençant à avancer il rajouta d'une voix taquine. « Et puis j'ai des gens qui s'occupent de régler les choses importante en mon absence. » Laissant son regard se perdre sur l'endroit ou ils allaient Elijah savait très bien qu'elle allait comprendre avec cette phrase qui il était dans sa Meute mais il lui faisait confiance pour éviter de lui planter une dague dans le dos. Sentant la jeune femme se crisper légèrement il savait ce qu'elle venait de sentir mais fit comme ci de rien n'était et continua d'avancer. Ils étaient proche et il le sentait mais pas assez proche pour les attaquer. Ils n'étaient peut être pas sur d'avoir trouvé ce qu'ils cherchaient. Avaient ils un doute sur la rousse qui l'accompagnait ? Peu importe ce n'est pas maintenant qu'ils allaient se montrer de toute façon. Essayant de détendre la jeune femme qui était à ses côtés il reprit la parole. «  Tu donne des cours ? De quoi ? Peut être que ca pourrait m’intéresser pendant mon temps libre ! » Lui offrant un sourire il continua "Enfin sauf si c'est du tricot je suis pas doué de mes doigts!"  

(c) REDBONE


_________________

   
   
Alpha Vinter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité
Invité



Message
Lun 24 Juil - 15:17

   

   
Burn my shadow
Hedwige • Elijah
Je sourie largement lorsque Elijah Mewns déclare qu'il aurait aimer qu'on se rencontre dans d'autres circonstances. Difficile de le nier, j'aurais préféré qu'il en soit autrement. Néanmoins, c'est toujours mieux que sous les bombes allemandes ou pourchassé par les soviétiques. Faut toujours voir le bon côté des choses.

Cependant, je tiens tout de même à comprendre. Comprendre à oser faire un tel geste sur la façade de l'immeuble que j'habite. J'ai toujours suivi de manière très stricte la neutralité prônée par la meute. Quelque part, je me sens un peu démunie de me voir ainsi victimisée. J'ai la sensation d'être de retour 70 ans plus tôt. Je fronce les sourcils en me renfrognant face à la réponse faite. Je suis sous forme humaine mais pourtant, mon expression aurait pu convenir à ma forme lupin.

-Je dois dire que je ne goute pas du tout à cette plaisanterie si c'est effectivement le cas.

Néanmoins, grâce à la sérénité de l'alpha à mes côtés, je parviens à ne pas chavirer totalement. Loué soit l'empathie de la meute dans cette circonstance ! Gardez la tête froide est plus utile que de virer en louve assoiffée de sang afin de protéger la meute. C'est grâce à ce calme plus ou moins artificiel que je parviens à faire comprendre que je ne suis pas la seule ici. Un sourire de satisfaction étire mes lèvres lorsque je comprends qu'il a parfaitement compris mon message.

Je sourie à nouveau lorsque l'alpha accepte de m'accompagner faire des courses. Je retiens difficilement un rire en percevant les émotions d'Elijah Mewns. Pourquoi ai-je l'impression que cela l'arrange beaucoup de m'accompagner faire des courses ? Toutefois, je me garde bien de l'interroger. Même s'il est d'un abord sympathique, je ne sais pas comment il réagirait face à une telle question. Dans le doute, vaut mieux s'abstenir que d'irriter malencontreusement un dirigeant d'une meute qui veut bien m'aider.

-Non, rassurez-vous, je ne donne pas de cours de tricot.

Pendant quelques secondes, je repense à ma mère. Elle était particulièrement douée pour les travaux d'aiguilles. Cela n'a jamais été réellement mon cas, malgré toute ma bonne volonté pour "faire comme Maman".

-Je donne des cours de cuisine.

Je n'évoque pas le fait que j'écris aussi des livres de cuisine. Cela attirerait beaucoup trop de questions si jamais on devait par exemple nous écoutait.

-J'en fais depuis très longtemps pour ma famille mais cela fait que depuis quelques mois que je peux enseigner.

Je tourne brusquement la tête en direction de l'autre côté de la rue. J'ai cru voir quelque chose. Surement un pigeon. Néanmoins, je préfère ne pas m'attarder dessus pour éviter la panique complète. Essayant de me concentrer sur Elijah, je tâche de poursuivre difficilement :

-Ce soir, je pense apprendre à mon élève une pâtisserie. C'est un enfant de cinq/six ans et j'ai cru comprendre que cela serait bientôt son anniversaire.

J'ai toutes les peines du monde à reprendre le contrôle de mes émotions. Si j'étais seule, je crois que j'aurais eu de gros problèmes. Ou alors, j'aurais filé la queue entre les jambes chez Klaus.
Fiche codée par NyxBanana
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Elijah Mewns
LYCANS - HOWL TO THE MOON
OSSATURE: : 43 ans. CONTRAT: : Veuf d'une femme de sa meute. BESOGNE: : A ses débuts Avocat mais l'appel du Véterinaire à prit le dessus.
ÉCORCE: : 129 ans ÉCHINE: : Créature pelage couleur neige, aux dents affutées et à la force surhumaine. PRESTIGE: : Don de l'intuition, la capacité de saisir ce qui se cache sous l'enveloppe des inconnus. Cicactrice très vite, rapidité hors norme et une ouie plus que parfaite. GANG: : Alpha des Vinter @EFFIGIE: : David Gandy BAFOUILLES: : 236 PACTE: : 19/05/2017



Message
Mar 1 Aoû - 19:13
Roue du RP

       

Elijah avait l'habitude de se sentir suivit à chaque ruelle qu'il empruntait mais habituellement il y avait toujours ses bêtas pas loin pour tuer les gens qui essayaient de lui faire du mal. Cette fois ci il se retrouvait avec une jeune femme qu'il ne connaissait pas ne sachant pas si quelqu'un en avait après ou si c'était juste un mauvais hasard de la vie. Peu lui importait la réponse à cette question, il ne comptait pas la laisser seule dans les rues ce soir. « Je n'aime pas du tout ce genre de plaisanterie non plus mais les gens ne sont pas tous intelligent malheureusement. » Continuant d'avancer après avoir accepté de la suivre, Elijah laissa ses mains se perdre dans les poches de son jean tout en essayant de paraître le plus naturel possible. Cachant ce qu'il pensait, restant neutre et impassible face à ce qu'il c'était passé pour ne pas éveiller les soupçons et surtout pour montrer à la jeune femme qu'il venait tout juste de rencontre qu'il ne fallait pas qu'elle ai peur. Il fallait montrer qu'ils étaient tous les deux plus fort que ce qu'ils essayaient de faire et que la peur n'existait pas dans le langage des Lycans.

Essayant de changer les idées de la jeune femme en lui parlant un peu d'elle, Elijah fut heureux de voir qu'elle rentrait dans son jeu. Lui expliquant ce qu'elle faisait vraiment alors qu'elle aurait très bien put lui répondre que ce n'était pas ses affaires étant donné qu'ils ne se connaissaient pas il y a encore quelques minutes. « Le tricot aurait été quand même plus intéressant. » Son rire raisonna doucement dans cette petite ruelle tandis qu'il reprit la parole d'une voix un peu plus sérieuse et douce. « Je trouve ça bien de vivre de sa passion. » Il ne pouvait pas se plaindre non plus étant donné qu'il avait abandonné le métier que son père aurait voulu qu'il fasse pour faire ce dont il avait vraiment envie. Aider les animaux. Voyant Hedwige tourner subitement la tête, Elijah en fit de même ne voyant qu'une ombre s'échapper. Gardant son sourire pour éviter de faire paniquer la jeune femme il l'écouta parler tout en jetant des petits coups d'oeils discret derrière eux.

« Je pourrais être de la partie alors ? » Son sourire d'enfant refit surface. « Je ne suis pas un bon cuisinier il faut bien que je l'avoue mais ca me ferait plaisir de participer à cette petite soirée gourmandise. » Ses parents ne lui avait jamais apprit à faire la cuisine et ils avaient toujours payés quelqu'un pour le faire à leur place, ce que bien sur Elijah avait continué à faire n'étant pas très doué avec ses doigts. « J'essayerais de ne pas mettre le feu à la cuisine je le promet. » Un sourire d'ange illumina doucement son visage tandis qu'il posa son regard sur celui de la jeune femme rousse. Cette discussion avait l'air normal, comme ci deux humains qui venaient à peine de se rencontrer apprenait à se connaître. Il aimait ce genre de rencontre et même si ce n'était pas vraiment dans de bonnes circonstances il n'allait pas s'en plaindre pour le moment. Voyant deux ombres avancer assez rapidement dans son dos, Elijah porta son regard dans la rue. Aucun humain n'était à porté de vue et si ils allaient si vite ce n'était sûrement pas pour se rendre à leur boulot. Poussant doucement la jeune femme contre le mur il lui lança un petit sourire avant de sentir ses griffes sortir doucement du bout de ses doigts. « Un petit instant. » Et avant même qu'elle puisse répondre il se retourna vers les deux chasseurs qui s'approchaient d'eux avec un sourire de démon. Ils avaient l'air tous les deux assez jeunes, peut être des apprenties qui avaient vu l'image sur la porte et avaient attendu de voir quelqu'un s'arrêter devant. Peu lui importait, ce soir il allait devoir tuer pour protéger quelqu'un et même si il détestait oter la vie de quelqu'un il n'avait pas le choix. Sentant ses crocs sortir d'entre ses lèvres, le grognement du Loup enragé se fit entendre dans la petite ruelle tandis que les gamins approchaient encore plus. Malheureusement pour eux ils n'avaient pas prit la bonne victime ce soir. Laissant un des deux s'approcher de lui, Elijah lui donna un coup aux abdos avant de le voir tomber au sol. Son regard se posa sur le deuxième et avant même qu'il puisse lever son arme, Elijah lui donna un coup aux genoux qui le fit tomber au sol à son tour. Observant leur regard, l'Alpha se rendit compte qu'ils n'étaient pas des chasseurs mais juste des gamins qui tentaient de voler deux personnes dans une petite ruelle. Rangeant en silence ses griffes et ses crocs avant qu'un des deux ne dise quelque chose Elijah laissa sa voix enragée prendre le dessus. « Je vous laisse une chance de partir en vie. » Voyant leur regard apeuré il cria. « Dégagez bande de crétin ! » Sans demander leur reste ils partirent en courant ce qui rassura l'Alpha. Au moins il ne tuera pas ce soir, aucun sang ne sera versé pour le moment et c'est ce qui le rassurait. Retournant auprès d'Hedwige il tendit son bras vers elle. « On continue ? Je meurs de faim maintenant que tu m'as dit que tu étais cuisinière. » Petit sourire rassurant essayant de faire oublier ce qui venait de se passer.

(c) REDBONE


_________________

   
   
Alpha Vinter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité
Invité



Message
Ven 18 Aoû - 23:09

   

   
Burn my shadow
Hedwige • Elijah
Lorsque Monsieur Mewns déclare que le tricot aurait été plus amusant, mon visage hésite un instant avant d'afficher une expression suffisante et de lui répondre :

-Vous savez, je connais beaucoup de personnes qui sont soulagés que je ne fasse pas faire du tricot.

Ce n'est pas bien compliqué de trouver des noms. Suffit de commencer par ceux de la meute. Combien de repas j'ai fait pour l'ensemble de celle-ci ? Beaucoup trop pour que je tienne les chiffres. Néanmoins, cela ne m'a jamais dérangé de le faire. Et puis, pour être franche, je préfère me donner du travail en cuisinant qu'en appelant le livreur. Surtout que c'est pas bien compliqué de faire cuire des pâtes avec une sauce quelconque.

Je ne commente pas le fait que je travaille ma passion car je suis restée coincée sur l'idée de l'alpha. Malgré ma panique grandissante face à nos éventuels poursuivants, j'enregistre parfaitement l'information. Prudemment, je cherche mes mots pour répondre. Même s'il est sympathique, je serais dans un beau pétrin si j'en viens à le froisser par rapport à son niveau en cuisine. J'ai pu apprendre avec le temps que les personnes peuvent être un poil susceptible si on leur annonce qu'ils doivent revoir les bases alors qu'ils s'imaginent pouvoir tenir un restaurant cinq étoiles. Et je ne suis pas assez suicidaire pour le froisser et m'attirer les foudres de Klaus.

Je finis par prononcer ma réponse avec un ton hésitant :

-J'ai rien contre vous apprendre la cuisine. Mais... Vous savez, mon élève du jour a cinq/six ans. Je sais pas comment les parents pourraient vous accepter chez eux.

Ouais, ça risque d'être bizarre. Si ça avait un autre membre de la meute, comme Tiatiana ou Auguste, j'aurais pu dire sans problème qu'ils sont de ma famille. Mais monsieur Mewns ? Je lui fais confiance, il ne faut pas en douter mais pas au point de monter pareil subterfuge. Néanmoins, je n'ose pas lui dire clairement mon refus pour aujourd'hui.

-Je serais ravie de vous apprendre à sauver votre cuisine.

Ma dernière phrase est ajoutée avec un sourire sincère. Pourtant, celui-ci disparaît brusquement. Promptement, mon compagnon parvient à faire fuir les suiveurs. Je n'ai pas été capable de faire le moindre geste, ma panique ayant brusquement repris le dessus.

Malgré qu'ils aient fui sans demander leur reste et qu'Elijah Mewns essaye de reprendre la conversation, je demeure sur mes gardes. Paranoïaque ? Très sûrement, mais ce n'est pas une nouveauté puisque cela date de mon voyage à travers l'Europe.

-Continuons.

Reprenant la position que nous avions, j'incite sans bruit à accélérer l'allure. Je décide de prendre une ruelle plus tard sur la gauche. Cela fait un détour mais on passera dans un passage plus fréquenté. S'ils décident de revenir, peut-être qu'ils n'oseront pas passé à l'action devant une foule d'humains ?

Avec difficulté, je finis tout de même par prévenir l'alpha à mes côtés de mon comportement.

-Je crois pas qu'ils soient définitivement éloignés de nous.

Est-ce que mon instinct me souffle vrai ou est-ce qu'il me fait défaut en me rendant parano ? Difficile à dire.

-Le marché que je compte me rendre n'est pas loin de la place de la rotonde. Je ou vous souhaitez le chemin ?

Comprendre par là : souhaitait-il prendre l'initiative pour choisir un lieu pour provoquer une confrontation ? Je prie intérieurement pour qu'il accepte. Si la panique a disparu pour le moment, elle pourrait revenir avant même que je ne m'en rende compte.

Si j'avais des doutes, maintenant, j'en ai aucun : ce n'est définitivement pas ma journée.
Fiche codée par NyxBanana
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Elijah Mewns
LYCANS - HOWL TO THE MOON
OSSATURE: : 43 ans. CONTRAT: : Veuf d'une femme de sa meute. BESOGNE: : A ses débuts Avocat mais l'appel du Véterinaire à prit le dessus.
ÉCORCE: : 129 ans ÉCHINE: : Créature pelage couleur neige, aux dents affutées et à la force surhumaine. PRESTIGE: : Don de l'intuition, la capacité de saisir ce qui se cache sous l'enveloppe des inconnus. Cicactrice très vite, rapidité hors norme et une ouie plus que parfaite. GANG: : Alpha des Vinter @EFFIGIE: : David Gandy BAFOUILLES: : 236 PACTE: : 19/05/2017



Message
Mer 6 Sep - 9:35
Roue du RP

       

Elijah n'aimait pas vraiment trainer dans ces ruelles, il savait très bien que n'importe qui pouvait lui sauter à la gorge et qu'ils ne pourraient pas fuir si une embuscade tombait. Tout ses sens étaient en alerte. C'était exactement le genre de situation qu'Elijah n'aimait pas et c'est pour cela qu'il avait acheté une maison perdu dans la forêt, pour éviter que sa meute ne soit attrapé aussi facilement en ville. Bien sur il restait pour ne pas laisser cette Lycan seule et ne comptait pas fuir tout en la laissant dans cette merde. Tournant son visage vers elle il lui lança un sourire au moment ou elle lui répondit. De loin on pouvait juste croire un couple qui se parlaient tranquillement tout en se dirigeant vers le marché mais en regardant de plus près on pouvait voir la jeune femme observer les alentours et l'homme à ses côtés qui ne suivait pas vraiment la discussion. Ses poings étaient serrés et sa mâchoire crispée mais il essayait tout de même de garder la tête froide pour montrer que tout allait bien se passer. Comme à son habitude le sang froid prenait le contrôle.

« Nous allons éviter d'effrayer toute la famille c'est mieux. » Lui offrant un doux sourire franc ils continuèrent d'avancer, il fallait avouer qu'Elijah était tout de même content de faire ce chemin avec cette demoiselle qu'il connaissait à peine. Tout ce qu'il espérait était qu'elle pourrait repartir tranquillement à sa petite vie une fois que tout ça sera terminé. Une fois qu'il devra bien sur tuer des chasseurs. « Je crois qu'il n'y a plus d'espoir pour sauver ma cuisine. » Un léger rire sortit d'entre ses lèvres avant de tomber sur des jeunes qui faisaient une énorme bêtise. Les laissant partir il continuèrent d'avancer un peu plus rapidement cette fois ci. Il la suivait sans rien dire ne connaissant pas cet endroit et préférant lui faire confiance. Ils tournèrent à gauche et Elijah continuait de la suivre tout en laissant ses instincts de loup prendre le dessus. Il savait que tout ça n'était pas terminé et que des gens continuaient à nous suivre. Le combat n'allait pas tarder mais Elijah refusait de mettre en danger des vies humaines quand le combat commencerait. « Amenez moi juste à un endroit sans humain, sans personne et ou les bruits du combat n'attirera pas les regards Hedwige. » Son odorat reprit le dessus, il pouvait compter 4 chasseurs, dont 3 qui les suivaient en essayant de rester discret et un qui se trouvait sur les toits. La dernière fois qu'il avait combattu des chasseurs il était en Loup et avait prit deux balles qui lui faisait encore mal, se tournant doucement vers la jeune femme il déposa un doux regard sur elle n'aimant pas ce qu'il allait lui demander. « Savez vous vous battre ? » Il ne voulait pas non plus la jeter dans la cage seule, il demandait au cas ou il aurait besoin d'elle à un moment donné. « Je ne vous obligerais à rien si vous ne savez pas, vous pouvez même m'amener à l'endroit et partir le plus vite possible vous réfugier au marché vous serez en sécurité. »

Elijah ne mettait jamais les gens et encore moins les Lycans en danger. Il n'aimait pas se battre et encore moins tuer bien évidemment mais n'hésitera pas à le faire pour sauver la vie de cette jeune femme. Il savait que si il ne faisait rien aujourd'hui ils continueraient à la traquer jusqu'au jour ou ils arriveraient à la tuer ou bien à la kidnapper pour ensuite l'obliger à balancer le nom des gens de sa meute. Et pour rien au monde l'Alpha des Vinter ne laisserait faire une chose pareil . Elijah sentait le Loup à l'interieur de lui avoir l'envie de tuer, de se battre et de faire couler du sang mais il se contrôlait n'étant pas encore dans un endroit sur, il ne voulait pas créer la panique général si un Loup venait à se promener dans Rome. Ses poings se serraient de plus en plus et il sentait ses ongles rentrer petit à petit dans sa peau mais peu importe il fallait qu'il se contrôle, qu'il garde son calme habituelle le temps que Hedwige l'amène dans un endroit calme. « Je suis désolé de vous faire subir tout ça mais la tuerie qui approche est obligée sinon il ne vous lâcherons jamais. »  

(c) REDBONE


_________________

   
   
Alpha Vinter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas
 
(roue du rp) burn my shadow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Cherche Roue KTM
» roue à cliquets
» Recherche open : Fire & Shadow
» Shaiya Shadow
» Mystic Shadow'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RIGOR MORTIS ::  :: CENTRE :: → HABITATIONS-
Sauter vers: