Le jardin secret sous la tombe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

DINE ON YOUR HEART

avatar

conter son règne
[titre de mon champ]: OSSATURE: : 35 ans. De simples chiffres pour désigner une enveloppe charnelle, une simple carcasse qui erre sur le monde depuis bien trop longtemps. [titre de mon champ]: CONTRAT: : Il appartient à cette catégorie de personnes déliées de toutes attaches sur cette terre, de ceux qui peuvent disparaître à jamais dans un murmure, sans que personne ne puisse entendre ce doux soupir... [titre de mon champ]: BESOGNE: : La mort est un passage obligatoire dans l'étape de la vie. Il faut donc trouver des personnes capables de donner de leurs temps a ceux qui n'en ont plus. C'est le cas d'Antone, qui se permet de prendre sur les défunts de quoi demeurer un peu plus dans cette société cruelle. [titre de mon champ]: FABLE: : Les morts ont tellement de choses à nous apprendre, quand on sait tendre l'oreille. Mais malgré tout, la Chasse reste souveraine, guidant ses disciples vers une nouvelle compréhension de leurs environnements. [titre de mon champ]: ÉCORCE: : Il a déjà consacré à ce monde une existence humaine complète, mais le cadeau qu'il à reçu lui offre la possibilité d'allonger son séjour. 75 ans, cela n'est vraiment pas assez pour satisfaire son appétit. [titre de mon champ]: ÉCHINE: : Un fantôme qui arpente les rues, à la recherche de ceux qui pourront l'aider à satisfaire son appétit : un monstre que l'on nomme Wendigowak [titre de mon champ]: PRESTIGE: : L'art de la Chasse, la fierté du traqueur, l'avidité de la Gourmandise : tous cela fait parti de lui, tous cela l’élève au dessus des gens. [titre de mon champ]: GANG: : Carne. Un mot simple, qui désigne néanmoins le péché mignon de deux des plus grandes espèces carnivores qui arpentent les rues de Rome, lorsque le soleil cède sa place à sa compagne, la mère de tous les monstres. [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 12 [titre de mon champ]: PACTE: : 26/05/2017



Message
Sujet: Le jardin secret sous la tombe   Mer 5 Juil - 0:41
Quand on est Wendigowat, être croque-mort possède de nombreux avantages. Le plus évident repose sur la facilité nouvellement acquise à se nourrir, mais à plus y réfléchir, ce métier est une véritable aubaine pour Antone. Guidé par l'ironie de la situation, il a découvert au fil des années une multitude d'avantages que cette position lui offre. Ainsi, la présence d'un cimetière a tendance à faire fuir les imposants quartiers résidentiels. À leur place, ce sont de timides habitations qui osent s'installer sur son territoire, lui laissant de nombreuses rues escarpées et sinueuses, ainsi que leurs accompagnements de touristes, de jeunes ou d’alcooliques arpentant ces chemins à une heure trop tardive. Des proies faciles que personnes ne viendraient rechercher : de l'exercice sans aucune conséquence. Le rêve.

Mais une fois que les morts ont rejoint leurs dernières demeures, que les passants ont abandonné les rues, une grande lassitude a tendance à l'envahir, tandis que l'astre du jour entame sa course aérienne. Au cours de sa vie, il a bien tenté de sortir dans des bars ou des cinés, cherchant à occuper ces longues heures que même la vieillesse ne voulait pas occuper. Mais les afflux d'odeurs humaines, de pulsions fortes ou de délicieuses tentations déclenchaient irrémédiablement en lui certaines pulsions, qu'il ne pouvait, qu'il ne voulait pas réfuter. La libérée sur les différents clients qui avaient le malheur de s'éloigner des chantiers battus, en créant une orgie de chair et de sang, ne pouvait qu'attirer l’attention des autorités compétentes. Et des autorités aussi chiantes que tenaces.

Antone avait donc dû trouver d'autres centres de loisirs. Et c'était d'un pas décidé, qu'en plein milieu d'une chaude après-midi ensoleillé, il se dirigeait vers la « Libreria del Viaggiatore », l'une des librairies du centre de Rome que notre protagoniste n'avait pas encore eu le loisir de découvrir. Grimpant avec célérité les quelques marches qui permettent d'atteindre l'entrée principale, c'est en poussant la double porte de verre qu'Antone comprit où il était rentré.

Des larges et hautes étagères en chêne croulaient sous le poids d'imposants livres, chacun étant au moins aussi vieux que lui. Peu de personnes arpentaient les lieux, la plupart étant assis sur de longues tables de bois, tranquillement assis et plongés dans la contemplation de leurs manuscrits. Car la plupart des œuvres entreposés ici étaient des cartes, plus ou moins récentes, faites à partir de tissus ou de peaux de bêtes diverses, voir d'immenses ouvrages relatant l'histoire d'antiques civilisations. Aucun d'entre eux n'intéressait Antone, et ne pouvant retenir une grimace, il balaya du regard la salle, avant de plonger ses yeux dans ceux de l'humaine, de celle qui s'occupait de cette salle. Se déplaçant avec aisance, vieux réflexe d'un prédateur, il la rejoignit sans un bruit, un léger sourire aux lèvres.

« Bonjour Mademoiselle. J’espère que vous me contredirez, mais cette librairie ne possède pas de livres de romances n'est-ce pas ? » susurra-t-il, afin de ne pas déranger la lecture des autres morceaux de viande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le jardin secret sous la tombe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» mon jardin secret Ϟ kenzo
» Bienvenu dans le jardin secret d'Alice, le loup ! [Livre II - Terminé]
» Jardin secret
» [Conflans] Discussion dans un jardin secret ( pv Alistair Brax)
» (28/08 - 16:30) La cabane au fond du jardin (Caroline&Sacha)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RIGOR MORTIS ::  :: CENTRE :: → LIBRAIRIE-
Sauter vers: