Unus pro omnibus, omnes pro uno

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

RUN WITH THE MOON

avatar

conter son règne
[titre de mon champ]: OSSATURE: : 26 ans [titre de mon champ]: CONTRAT: : Célibataire [titre de mon champ]: BESOGNE: : Infirmier [titre de mon champ]:
[titre de mon champ]: ÉCORCE: : 78 ans d'existences dans son corps de mi-homme mi-bête. [titre de mon champ]: ÉCHINE: : Lycanthrope depuis le premier jour. [titre de mon champ]: PRESTIGE: : Toutes celles attribuées au loup-garou incluant aussi une forte intuition et la capacité à savoir ce qui se cache sous leurs enveloppes humaines. [titre de mon champ]: GANG: : Bêta de la meute Vinter [titre de mon champ]: @EFFIGIE: : Chris Wood [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 336 [titre de mon champ]: PACTE: : 17/06/2017



Message
Sujet: Unus pro omnibus, omnes pro uno   Dim 9 Juil 2017 - 1:04

Unus pro omnibus, omnes pro uno
( Elijah Mewns & Theo Burns )

L’air, aussi humide qu’elle était restée après cette longue journée de pluie, rafraichissait le bout du museau du métamorphe. Dieu sait à quel point il aimait être ce qu’il était pour ces bons côtés-là. En dépit des mauvais, Theo travaillait de son mieux sur lui afin d’être un bêta respectueux et respecté. Étant soir de pleine lune, donc soir ou les membres de la meute se retrouvent, Theo était déjà en marche vers le point de rencontre. Le sol boueux épousait à merveilles les formes de ses coussinets au rythme de ses pas laissant parfois paraître sur les empreintes le bout de ses longues griffes. Les arbres de la forêt semblaient tous et sans exception l’admirer bondir entre eux et se diriger vers sa destination. Que dire de l’infinité de sons qu’il arrivait à entendre lorsqu’il était sa vraie nature. Le bruit des oiseaux nocturnes, le vent contre les feuilles, le craquement des branches sous ses pattes, les gouttes de pluie dans les flaques d’eau, les petits ruisseaux et cours d’eau qui se déverse dans plus grand… L’infirmier avait dû placer son amour dans autre chose que celui d’un être humain, alors il le plaçait dans la nature. Depuis les incidents avec les chasseurs suivant avec un œil particulier sur les Burns, il savait qu’avoir une copine ou une épouse n’allait qu’être un meilleur moyen de pression pour l’ennemi. Il en avait vécu l’expérience et avait alors mis fin rapidement à la situation. Tout ceci pour dire que les Burns et les chasseurs n’étaient pas de très bons amis. À force de vagabonder dans ses songes éveillés, il en avait ralenti le pas. Il entrouvrit sa gueule laissant passer la brise fraiche afin de se rafraichir le corps, puis repris la course.

Arrivé sur les terres déjà piétinées par les autres membres, il se dirigea vers l’un des gammas avec qui il s’entendait le mieux. À vrai dire, Theo avait peu de mauvaises relations à l’intérieur des Vinter. Passant un bref coup de langue sur le garrot en guise de salutation, puis traversa entre les regards des autres à la recherche d’une femelle oméga qui normalement se tient toujours à la même place, lui faisant la même salutation chaleureuse en inclinant sa tête. Cette fois-ci elle était absente? Ce n’était pas dans ses habitudes de ne pas se pointer sans avoir prévenus d’avance. Inquiet, il ne porta plus attention à personne et vint rapporter sa remarque à l’Alpha. Avec la hausse des chasseurs et l’intensification de leurs chasses, ils n’étaient pas rares d’enclencher des trappes en argent.

Baissant tout de même la caboche en signe de respect, il n’attendit pas plus longtemps. « Ève n’est toujours pas là. Ce n’est pas dans ses habitudes d’être absente sans motif… » L’intuition des Vinter ne se ratait presque jamais. Enfin presque c’était un grand mot. Leur don consistait plutôt à reconnaître la créature surnaturelle se cachant dans les êtres devant eux. Découlant par contre de cette capacité, il venait cette intuition naturelle et souvent véridique. « T’avait-elle informé de quoique ce soit? » La nervosité se sentait à des kilomètres au travers sa voix de loup. Même si Ève était plus vieille que lui de quelques années, il ne souhaitait à personne d’être capturé entre les filets d’argent des chasseurs. La queue du plus jeune lycanthrope des deux fouettait l’air si nerveusement qu’avec leur ouïe développée on y entendait un long et petit son aigu. Le poids de la plus petite bête, mais pas si petite, valsait de droite à gauche levant ainsi ses pattes avant à tour de rôle. Savoir qu’une personne de sa famille, bien qu’indirecte, était en danger grave l’empêchait de se concentrer. Il lui aurait été impossible de profiter de cette soirée dont l’opale dansait dans le ciel étoilé. Il s’assied attendant les ordres d’Elijah tout en maintenant ses larges épaules bien dégagées et sa queue qui secouait les petites brindilles d’herbe à répétitions.
code by hanska.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Unus pro omnibus, omnes pro uno
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» MARCUS POMPEIUS ♣ Legibus idcirco omnes servimus ut liberi esse possimus.
» Archives partie 76
» Famille LE GOFF et YVENAT au Cosquer
» ASPHODÈLE ❧ omnes vulnerant, ultima necat. (big uc)
» bae ramsey × justicia omnibus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RIGOR MORTIS ::  :: PÉRIPHÉRIE ROMAINE-
Sauter vers: