Mano nella borsa | Micaela Orsini [+18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Vittorio Sedara
HUMAINS - DISSOLVED VOICES
OSSATURE: : 35 ans CONTRAT: : Célibataire BESOGNE: : Gérant d'un restaurant FABLE: : La vie n'est pas suffisamment compliquée comme ça, il faut maintenant qu'on nous invente des problèmes aux allures de créatures fantastiques ? Allons bon, ce ne sont que des conneries ! Du moins, c'était ce que je croyais...avant qu'elle n'entre dans ma vie et ne foute tout en l'air. ÉCHINE: : Plus humain, tu meurs. PRESTIGE: : J'ai un sens inné pour...rien en fait ! M'attirer des emmerdes ? GANG: : Je me suffis à moi tout seul, en tant que Roi Suprême de la Maladresse et des Autruches @EFFIGIE: : Luca Argentero(c)DΛNDELION BAFOUILLES: : 1041 PACTE: : 19/05/2017



Message
Dim 23 Juil - 20:16








Mano nella Borsa



" Ce n'est pas comme si c'était l'endroit idéal pour souper...Suivez moi..., dis-je en ouvrant la marche, direction les cuisines.

Elle n'avait pas à s'excuser, ni à se presser pour me rejoindre. Mais le fait que l'un et l'autre se soient produits m'amusait beaucoup. J'étais satisfait, en réalité, car nous partagions une impatience que je craignais n'être que mienne. Je mentirais si je disais ne pas avoir scruté l'horloge plus que d'ordinaire, non sans vaquer à mes occupations. Depuis notre déjeuner, je me demandais si cette entrevue avait bel et bien eu lieu. Si je ne m'étais pas tout simplement trompé de personne ou si j'avais imaginé le rendez vous de ce soir. Le restaurant n'affichait pas complet et j'avais suggéré à mes employés de rentrer plus tôt. Ils ne rechignaient jamais lorsque j'étais dans mes bons jours et ne se posaient pas de questions quant à la raison de cette bonne humeur. Peu après 22h, j'ai raccompagné les derniers clients, débarrassé et nettoyé les tables, dressé les couverts pour le lendemain. J'ai même eu le temps de ranger la cuisine. Je tirai sur ma chemise, la portant à mes narines pour ensuite filer à mon bureau et en piocher une nouvelle dans un placard. J'étais en train d'en fermer les boutons lorsqu'on frappa. Pas sûr que j'aie bien entendu. La deuxième fois était la bonne.

Lumineuse et ravissante, elle avait affiché une moue à la fois implorante et désolée. Je lui avais répondu en souriant, demandant à ce qu'elle m'accompagne à l'arrière du restaurant. Un ilot central, trois pianos de cuisson, deux fours, un garde manger assez conséquent et des rangements un peu partout : plus de fonctionnalité pour plus d'efficacité, tel était le credo de cet univers d'inox. J'ouvris un placard pour y récupérer deux verres à vin et une bouteille de Montepulciano 1 des Abruzzes. Je plaçai le tout sur l'ilot central, débouchai la bouteille, versai une petite quantité du breuvage dans l'un des verres et le fit glisser dans sa direction.

" S'il est à votre convenance, je vous le propose avec la suggestion de ce soir... "

Moi ?

...

" Brasato al barolo 2, polenta et légumes croquants. Ce boeuf braisé est généralement bien apprécié de nos clients, mais saura-t-il satisfaire un palais aussi fin que le vôtre ? " la taquinai-je en lui versant plus de vin. " Ah, j'ai failli oublié ! ", dis-je en claquant mon pouce contre mon majeur avant de faire volte-face d'un geste théâtral. Je saisis une planche en bois recouverte d'un torchon sur un plan de travail à côté d'un piano, me retournai pour faire face à Micaela et ajoutai tout en découvrant le plateau. " Jamais sans préliminaires, n'est-ce pas ? "

Un évantail gourmand de petites douceurs : chiffonade de bazzone3, pecorino4, taleggio5, gressini6, ciabatta7, tomates cerises, aubergines grillées et clémentines confites. Une véritable palette colorée qui aurait donné envie à n'importe quel épicurien. La belle avait déjà faim et j'espérais lui mettre l'eau à la bouche. A voir si son appétit était aussi insatiable qu'elle le disait !

1 Vin rouge
2 Ragoût piémontais
3 Jambon cru
4 et 5 Fromages italiens
6 Petits pains secs
7 Sorte de pain






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Micaela Orsini
LYCANS - HOWL TO THE MOON
OSSATURE: : 42 ans, petit gabarit musclé et plein de ressources CONTRAT: : Célibataire BESOGNE: : Pas le temps de faire autre chose que chasser pour l'Opus Dei
FABLE: : Des vilains pas beaux qu'il faut buter et je crois que je suis douée. ÉCHINE: : Un truc bâtard qui s'ignore, j'aurais du sang de loup dans les veines. @EFFIGIE: : Penelope Cruz ♦ moi // Signature ♦ Justayne BAFOUILLES: : 3782 PACTE: : 15/02/2017



Message
Lun 24 Juil - 16:53


Mano nella borsa  Vittorio & Mica * Mais pourquoi j’ai précisé ça !! * Je me gifle mentalement.

Je n’ai rien contre le fait de le mettre sur la carte de ce futur menu qu’il a dû prévoir. Et encore plus depuis que je balade mon regard rapidement sur lui, le temps de le suivre jusqu’à la cuisine. Enfin rapidement…y a eu pause sur ses fesses, j’avoue. Ben quoi depuis quand une femme n’aurait pas les mêmes privilèges masculins !! Vous croyez que j’ai le temps de tourner autour du pot ? Manquerait plus qu’il faille que je le présente à mes parents avant…Pas le temps, pas le temps alors autant aller à l’essentiel, non ?

Ces fesses…ce sourire…il n’y a rien à jeter pour l’instant. Je salive déjà pour la suite. Tout ça me laisse rêveuse quelques minutes jusqu’à ce qu’il débouche une bouteille de vin. Mélodie festive et prometteuse en général. Pendant qu’il nous sert, je prends le temps d’observer autour de moi, ce que je n’avais pas fait en songeant à ces spécialités. Toutes ces spécialités. Je me rends compte qu’on a dû me greffer le cerveau d’un mec ce n’est pas possible…chaque geste qu’il exécute je pense “sexe”. Je ne vous raconte même pas quand il évoque la suggestion du soir les images qui ont heurté mes pensées. J’attrape le pied du verre qu’il m’a servi. Le respire après avoir apprécié la couleur et l’accroche au verre. Je le fais rouler un peu sur ma langue avant d’avaler avec un plaisir non dissimulé.

– Excellent…l’accompagnement parfait…tout est parfait. J’appuie les derniers mots afin qu’il comprenne qu’il s’agit de lui. Je lui tends le verre pour qu’il complète le niveau, écoutant attentivement, regard mutin en portant à nouveau le verre près de mes lèvres. …et vous n’imaginez pas comme ce palais est difficile à conquérir et satisfaire…

J’ai presque failli sursauter quand il s’exclama avant de s’éloigner d’un ou deux pas pour récupérer un plat dissimulé sous un torchon. Lorsqu’il dévoile sa surprise, je ne peux retenir un gémissement gourmand et admiratif.

-….c’est prometteur…quelle finesse….toutes ces couleurs qui explosent…je n’ose pas imaginer tout de suite les saveurs que ces mises en bouche vont laisser sur ma langue…Je peux ? Demandai-je en approchant mes doigts du plateau. …salé ou sucré…vous me rendez le choix difficile. J’opte pour un des fromages, que j’approche de ses lèvres, en souriant. – Honore au chef…pour ces préliminaires qui me font saliver.

Je me sers ensuite, prenant la même friandise suivie d’une gorgée de vin. Le bœuf cuisiné diffusé ses arômes. Je ne vois pas d’assiettes préparées pourtant mais une cocotte sur l’un des pianos. J’imagine qu’il doutait de ma venue.

– Oups nous n’avons même pas trinquer à cette première fois… Peut-être pas la dernière. Non je ne crois pas qu’il n’y aura qu’une. salute Vittorio. Le verre chante en se heurtant, moi je réduis volontairement la distance entre nous. …et si nous… passions aux choses sérieuses. goûtions à ces petites clémentines.

Je pose mon verre, attrape le sien pour faire de même. Un fruit confit dans chaque main. Un pour lui, un pour moi dans lequel je mords en lui tendant le sien. Seconde bouchée que je savoure sans le quitter des yeux.

– Vous êtes doué…huuum…. J’en ferme les paupières. c’est délicieux…dites-moi Vittorio…est-ce valable pour tout… ? Je prends le temps de sucer mes doigts sucrés, un à un, avant de poser mes mains sur son torse. Je crois que je ne vais pas avoir la patience d’attendre plus longtemps…pour le savoir…

Mes paumes glissent lentement, s’emparent de ses hanches tandis que mes lèvres font de mêmes sur les siennes. Mes doigts étirent la popeline pour l’extirper du pantalon. Plus je goûte à sa bouche, plus les doigts sont avides d’en découvrir plus, s’affolent au premier contact de sa peau. Sans m’en rendre compte je le pousse vers un de ses plans de travail, jusqu’à ce qu’il soit bloqué. Lèvres collées. Langues joueuses. J’invite une de mes paumes sans équivoque sur son entrejambe pour le caresser à travers la toile.

Les italiens sont assez machos. Allez savoir si Vittorio va apprécier de ne rien diriger pour l’instant.




© Justayne

_________________


Opus DeiLes batailles de la vie ne sont gagnées ni par les plus forts, ni par les plus rapides mais par ceux qui n'abandonnent jamais.


Dernière édition par Micaela Orsini le Mar 25 Juil - 18:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Vittorio Sedara
HUMAINS - DISSOLVED VOICES
OSSATURE: : 35 ans CONTRAT: : Célibataire BESOGNE: : Gérant d'un restaurant FABLE: : La vie n'est pas suffisamment compliquée comme ça, il faut maintenant qu'on nous invente des problèmes aux allures de créatures fantastiques ? Allons bon, ce ne sont que des conneries ! Du moins, c'était ce que je croyais...avant qu'elle n'entre dans ma vie et ne foute tout en l'air. ÉCHINE: : Plus humain, tu meurs. PRESTIGE: : J'ai un sens inné pour...rien en fait ! M'attirer des emmerdes ? GANG: : Je me suffis à moi tout seul, en tant que Roi Suprême de la Maladresse et des Autruches @EFFIGIE: : Luca Argentero(c)DΛNDELION BAFOUILLES: : 1041 PACTE: : 19/05/2017



Message
Lun 24 Juil - 20:25








Mano nella Borsa








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Micaela Orsini
LYCANS - HOWL TO THE MOON
OSSATURE: : 42 ans, petit gabarit musclé et plein de ressources CONTRAT: : Célibataire BESOGNE: : Pas le temps de faire autre chose que chasser pour l'Opus Dei
FABLE: : Des vilains pas beaux qu'il faut buter et je crois que je suis douée. ÉCHINE: : Un truc bâtard qui s'ignore, j'aurais du sang de loup dans les veines. @EFFIGIE: : Penelope Cruz ♦ moi // Signature ♦ Justayne BAFOUILLES: : 3782 PACTE: : 15/02/2017



Message
Mar 25 Juil - 21:41


Mano nella borsa  Vittorio & Mica



_________________


Opus DeiLes batailles de la vie ne sont gagnées ni par les plus forts, ni par les plus rapides mais par ceux qui n'abandonnent jamais.


Dernière édition par Micaela Orsini le Ven 28 Juil - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Vittorio Sedara
HUMAINS - DISSOLVED VOICES
OSSATURE: : 35 ans CONTRAT: : Célibataire BESOGNE: : Gérant d'un restaurant FABLE: : La vie n'est pas suffisamment compliquée comme ça, il faut maintenant qu'on nous invente des problèmes aux allures de créatures fantastiques ? Allons bon, ce ne sont que des conneries ! Du moins, c'était ce que je croyais...avant qu'elle n'entre dans ma vie et ne foute tout en l'air. ÉCHINE: : Plus humain, tu meurs. PRESTIGE: : J'ai un sens inné pour...rien en fait ! M'attirer des emmerdes ? GANG: : Je me suffis à moi tout seul, en tant que Roi Suprême de la Maladresse et des Autruches @EFFIGIE: : Luca Argentero(c)DΛNDELION BAFOUILLES: : 1041 PACTE: : 19/05/2017



Message
Jeu 27 Juil - 0:27








Mano nella Borsa








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Micaela Orsini
LYCANS - HOWL TO THE MOON
OSSATURE: : 42 ans, petit gabarit musclé et plein de ressources CONTRAT: : Célibataire BESOGNE: : Pas le temps de faire autre chose que chasser pour l'Opus Dei
FABLE: : Des vilains pas beaux qu'il faut buter et je crois que je suis douée. ÉCHINE: : Un truc bâtard qui s'ignore, j'aurais du sang de loup dans les veines. @EFFIGIE: : Penelope Cruz ♦ moi // Signature ♦ Justayne BAFOUILLES: : 3782 PACTE: : 15/02/2017



Message
Ven 28 Juil - 17:23


Mano nella borsa  Vittorio & Mica



_________________


Opus DeiLes batailles de la vie ne sont gagnées ni par les plus forts, ni par les plus rapides mais par ceux qui n'abandonnent jamais.


Dernière édition par Micaela Orsini le Dim 30 Juil - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Vittorio Sedara
HUMAINS - DISSOLVED VOICES
OSSATURE: : 35 ans CONTRAT: : Célibataire BESOGNE: : Gérant d'un restaurant FABLE: : La vie n'est pas suffisamment compliquée comme ça, il faut maintenant qu'on nous invente des problèmes aux allures de créatures fantastiques ? Allons bon, ce ne sont que des conneries ! Du moins, c'était ce que je croyais...avant qu'elle n'entre dans ma vie et ne foute tout en l'air. ÉCHINE: : Plus humain, tu meurs. PRESTIGE: : J'ai un sens inné pour...rien en fait ! M'attirer des emmerdes ? GANG: : Je me suffis à moi tout seul, en tant que Roi Suprême de la Maladresse et des Autruches @EFFIGIE: : Luca Argentero(c)DΛNDELION BAFOUILLES: : 1041 PACTE: : 19/05/2017



Message
Ven 28 Juil - 20:44








Mano nella Borsa








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Micaela Orsini
LYCANS - HOWL TO THE MOON
OSSATURE: : 42 ans, petit gabarit musclé et plein de ressources CONTRAT: : Célibataire BESOGNE: : Pas le temps de faire autre chose que chasser pour l'Opus Dei
FABLE: : Des vilains pas beaux qu'il faut buter et je crois que je suis douée. ÉCHINE: : Un truc bâtard qui s'ignore, j'aurais du sang de loup dans les veines. @EFFIGIE: : Penelope Cruz ♦ moi // Signature ♦ Justayne BAFOUILLES: : 3782 PACTE: : 15/02/2017



Message
Dim 30 Juil - 21:43


Mano nella borsa  Vittorio & Mica



_________________


Opus DeiLes batailles de la vie ne sont gagnées ni par les plus forts, ni par les plus rapides mais par ceux qui n'abandonnent jamais.


Dernière édition par Micaela Orsini le Mer 2 Aoû - 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Vittorio Sedara
HUMAINS - DISSOLVED VOICES
OSSATURE: : 35 ans CONTRAT: : Célibataire BESOGNE: : Gérant d'un restaurant FABLE: : La vie n'est pas suffisamment compliquée comme ça, il faut maintenant qu'on nous invente des problèmes aux allures de créatures fantastiques ? Allons bon, ce ne sont que des conneries ! Du moins, c'était ce que je croyais...avant qu'elle n'entre dans ma vie et ne foute tout en l'air. ÉCHINE: : Plus humain, tu meurs. PRESTIGE: : J'ai un sens inné pour...rien en fait ! M'attirer des emmerdes ? GANG: : Je me suffis à moi tout seul, en tant que Roi Suprême de la Maladresse et des Autruches @EFFIGIE: : Luca Argentero(c)DΛNDELION BAFOUILLES: : 1041 PACTE: : 19/05/2017



Message
Lun 31 Juil - 23:38








Mano nella Borsa








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Micaela Orsini
LYCANS - HOWL TO THE MOON
OSSATURE: : 42 ans, petit gabarit musclé et plein de ressources CONTRAT: : Célibataire BESOGNE: : Pas le temps de faire autre chose que chasser pour l'Opus Dei
FABLE: : Des vilains pas beaux qu'il faut buter et je crois que je suis douée. ÉCHINE: : Un truc bâtard qui s'ignore, j'aurais du sang de loup dans les veines. @EFFIGIE: : Penelope Cruz ♦ moi // Signature ♦ Justayne BAFOUILLES: : 3782 PACTE: : 15/02/2017



Message
Mer 2 Aoû - 16:20


Mano nella borsa  Vittorio & Mica



_________________


Opus DeiLes batailles de la vie ne sont gagnées ni par les plus forts, ni par les plus rapides mais par ceux qui n'abandonnent jamais.


Dernière édition par Micaela Orsini le Mar 22 Aoû - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas
 
Mano nella borsa | Micaela Orsini [+18]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Mano nella borsa | Micaela Orsini [+18]
» Un angelo nella notte [Solo]
» Indicateur pression d'huile
» L'ATELIER DU SCULPTEUR
» pression d'huile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RIGOR MORTIS ::  :: CENTRE :: → FONTAINE DE TREVI-
Sauter vers: