The place of dreams [Anastasia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Elijah Mewns
LYCANS - HOWL TO THE MOON
OSSATURE: : 43 ans. CONTRAT: : Veuf d'une femme de sa meute. BESOGNE: : A ses débuts Avocat mais l'appel du Véterinaire à prit le dessus.
ÉCORCE: : 129 ans ÉCHINE: : Créature pelage couleur neige, aux dents affutées et à la force surhumaine. PRESTIGE: : Don de l'intuition, la capacité de saisir ce qui se cache sous l'enveloppe des inconnus. Cicactrice très vite, rapidité hors norme et une ouie plus que parfaite. GANG: : Alpha des Vinter @EFFIGIE: : David Gandy BAFOUILLES: : 258 PACTE: : 19/05/2017



Message
Mer 27 Sep - 10:54
The place of dreams
Ana' & Elijah



Elijah sentait encore le sang dans sa bouche mais peu lui importait pour le moment. Tout ce qui comptait à ses yeux c'était qu'Ana soit en vie et qu'elle aille bien. La déposant délicatement sur le lit, le loup n'arrivait pas à sortir de sa tête l'idée que tout ça était sa faute. Les chasseurs l'avaient ils suivi ? Pourquoi avoir attendu que l'Alpha quitte la pièce pour l'attaquer ? Maintenant ils étaient mort et ils n'avaient sûrement pas eu le temps de prévenir les autres qu'une sorcière se cachait dans cette maison. Pour eux elle aurait dut être une proie facile à rajouter sur leur liste de mort mais ils c'était attaqué à la mauvaise personne et au mauvais moment. Déposant un regard doux mais rempli d'inquiétude sur son ami il ne put s'empêcher de sourire à sa phrase. « Je préfère pas tu risquerais d'ouvrir encore plus tes blessures et puis avoue que ca fait mieux chevalier si je te porte. » Il gardait son humour pour essayer de la rassurer, de lui faire oublier tout ce qu'il venait de se passer et de montrer qu'il était là. Et qu'il serait toujours là pour elle. Inspectant en silence les blessures, Elijah essaya de calmer son cœur qui battait trop vite et le loup encore trop en colère à l’intérieur. Il n'aimait pas tuer et ça tout le monde le savait mais on ne touchait pas aux gens qu'il portait dans son cœur ! « Ca serait jamais arrivé si je n'étais pas venu ici alors ne me remercie pas Ana. » Il s'en voulait. Énormément mais essayait de ne pas trop le montrer sachant très bien qu'Ana était la femme la plus têtu qu'il connaissait et qu'elle ne le laisserait pas croire que tout ça était sa faute.

Déposant la serviette humide sur les blessures il remarqua la petite grimace sur le visage de son amie et laissa un sourire moqueur apparaître sur son visage. « Arrête j'ai même pas appuyé. » Lui lançant un petit clin d'oeil il ne la quitta pas du regard pendant quelques secondes. C'est comme ci il la redécouvrait sous un autre angle, il venait de ressentir la peur de la perdre. La peur de ne jamais la revoir, de ne plus sentir son regard moqueur sur lui, son sourire d'ange qui arrivait à rendre une journée noir plus belle. Il aurait perdu son amie mais aussi son rayon de soleil et jamais il ne s'en serait remit. Laissant toute ses pensées de côtés pour écouter les explications d'Ana il se releva en silence avant de reprendre la parole. « Pour qui me prend tu ? Bien sur que je vais tout trouver. » Il n'en était pas bien sur ne connaissant pas l'endroit et ne connaissant encore moins les plantes mais il ne voulait pas qu'elle bouge. Surtout pas après tout ça elle avait besoin de repos. Se tournant vers elle il lui répondit. « Si il le faut je posterais des Vinter à ta porte tous les jours ! » Avançant doucement vers la porte il l'ouvrit avant de se tourner encore une dernière fois. « Remercie moi encore une fois et je te laisse te vider de ton sang Ana ! » Lui lancant un petit sourire taquin il sortit de la pièce et se dépêcha d'atteindre l'endroit qu'elle lui avait dit. Il trouva rapidement des onguents cicatrisant et du fil et aiguille mais impossible de trouver l’anesthésiant.

Continuant à chercher encore quelques minutes Elijah, il termina par abandonner et retourna dans la chambre ou Ana devait attendre. Il savait que ca allait être douloureux mais il serait là pour elle et arriverait à faire passer cette étape. Arrivant enfin dans la chambre il montra son butin tout sourire aux lèvres avant de s'asseoir à nouveau à ses côtés. « Je suis désolé Ana ca va être assez douloureux je n'ai pas trouvé d’anesthésiant. » Lui offrant un doux sourire pour essayer de la réconforter, Elijah attrapa en silence l'aiguille et le fil. Il avait déjà fait ça sur des tonnes d'animaux et sur des tonnes de Lycans alors ce n'était pas sa première fois mais cette fois ci c'était étrange. Ce n'était pas n'importe qui et il ne voulait pas lui faire de mal mais il en était malheureusement obligé. Attrapant doucement sa main il plongea son regard dans celui de son amie avant de reprendre la parole d'une voix douce. « Je vais faire le plus doucement possible mais tu vas devoir serrer les dents et te concentrer sur quelque chose. » Lui déposant un baiser sur le front, il soupira un bon coup avant de passer le fil dans l'aiguille. Il s'en voulait de devoir lui faire du mal et serra les dents avant de se pencher vers la blessure de l'épaule. Le sang ne coulait plus beaucoup ce qui était déjà bon signe. Elijah sentit un frisson parcourir son corps au moment ou la respiration d'Ana caressa sa peau. Il n'avait jamais été aussi près de son visage mais il ne montra pas sa gêne et reprit sa concentration. « Respire. » Avant même qu'elle puisse répondre Elijah posa une main sur son épaule tandis que l'autre tenait l'aiguille qui s’enfonça dans la peau de son amie. Il savait que la douleur allait être impossible mais il se concentra pour aller le plus vite possible. Ayant l'habitude les points se faisaient assez rapidement. Chuchotant doucement tout en restant concentré il ne voulait pas lever les yeux ne sachant pas si il aurait le courage de continuer à lui faire autant mal. « J'ai bientôt terminé. » 4 points de suture voilà ce qu'il venait de faire subir à la sorcière. Coupant le fil il releva son visage vers Ana tout en poussant ses cheveux de son visage. « Terminé ma courageuse préférée. » Sa main caressa ses cheveux avant d'attraper ce qui allait l'aider à cicatriser et de l'étaler autour de la plaie. Une fois terminé Elijah se redressa tout en affichant un grand sourire d'enfant. « Je t'ai pas trop fait mal ? » Il s'inquiétait vraiment et décida de s'allonger à ses côtés tout en ouvrant son bras pour qu'elle puisse venir se coller contre lui. Pour le moment il ne comptait pas la laisser seule ayant trop peur de l'abandonner et de voir revenir des chasseurs pour finir le boulot. «Tu as le droit à un calin d'un gros Loup tout mignon vu que tu as été sage. » C'est surtout lui qui avait besoin de réconfort et de savoir qu'elle ne lui en voulait pas même après tout ce qu'il venait de se passer. Il avait besoin de la sentir contre lui, besoin de savoir qu'elle était encore là à ses côtés et qu'elle avait encore confiance en lui. Il ne comprenait pas vraiment ce qu'il ressentait en ce moment mais seul la jeune femme à ses côtés comptait.



Made by Neon Demon

_________________

   
   
Alpha Vinter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Anastasia Di Renzo
SORCIERS - TO KNOW IS LIKE A HUNGER
OSSATURE: : 32 ans CONTRAT: : Divorcée - Célibataire BESOGNE: : Chasseuse de tête (dans le recrutement) - Informatrice du Vatican
ÉCORCE: : 32 ans ÉCHINE: : Sorcière Wicca PRESTIGE: : Pouvoir de détection des mensonges GANG: : Membre du coven Aconit @EFFIGIE: : Olga Kurylenko, ©Fluffy BAFOUILLES: : 380 PACTE: : 11/07/2017



Message
Mar 3 Oct - 8:26

 
Elijah & Anastasia // The Place of Dreams

 
Elijah me dépose tout en douceur sur mon lit. Je ne suis pas en si mauvais état que ça, j’aurai pu marcher, mais je ne veux pas le contrarier. Et j’avoue que je peux marcher, mais que la douleur est tout de même bien vive, donc autant ne pas trop forcer. Et puis ce n’est pas désagréable de se faire porter par Elijah. Il dépose doucement une serviette humide sur ma blessure à l’épaule. Geste qui me fait grimacer. Il me taquine, je souris légèrement, malgré la douleur. « Bien à toi de dire ça, une blessure comme ça est une égratignure pour toi, qui se soignerait en quelques minutes… » Je lui explique que tout ce dont il aura besoin pour me recoudre se trouve dans la serre, bien que je ne sois pas tellement ravie qu’il faille le faire… Je parle aussi d’anesthésiants locaux, qui ne seraient pas de refus… Je lui demande s’il ne préfère pas plutôt que j’aille chercher le tout, étant donné que je sais où ça se trouve. Bon, j’ai compris, je ne bouge pas et j’attends sagement… Je soupire. J’ouvre grand les yeux, le regardant, lorsqu’il aborde le fait de mettre un Vinter devant chez moi chaque jour. J’ai envie de me relever mais mon épaule me fait mal, je me retiens donc.

« T’en as d’autres des idées comme ça ?! Un cabot chez moi tous les jours ? Jamais ! Le seul cabot que j’accepte chez moi, c’est toi. »

Je me tais, en faisant la moue, et le laisse partir à la recherche de tout ce dont il a besoin. Je le remercierai encore une fois, lorsqu’il a refermé cette blessure, au moins, il ne pourra plus me laisser me vider de mon sang. Je soupire, alors que je l’entends monter les marches. J’en profite pour remettre bien mon peignoir, non sans grimaces de douleur. Je me demande tout de même comment les chasseurs m’ont trouvée… Est-ce que… Est-ce que la Vatican donne des informations à l’Opus Dei ? En même temps, s’ils me livrent, je ne pourrais plus leur donner d’informations… Donc je ne vois pas trop ce que ça leur rapporterait…

Elijah revient finalement assez vite avec son butin, tout content de lui. Il s’assoit à mes côtés, m’avouant qu’il n’a pas trouvé l’anesthésiant… « Je savais bien que j’aurai du aller chercher moi-même… Bon j’avoue, j’en n’avais peut-être pas de préparé… » Je soupire, et le regarde préparer le fil et l’aiguille. Il me prend alors la main. Je hoche la tête, sentant mon cœur s’accélérer. Je ferme les yeux au moment où il pose ses lèvres sur mon front, et décide de les garder clos. Il me dit de respirer, j’essaie d’obéir. Mais ma respiration se coupe lorsqu’il enfonce l’aiguille dans ma peau pour la première fois. Je serre les dents, et serre ma couette dans mes poings le plus fort possible. Je reprends ma respiration entre chaque point. Chaque point me fait souffrir, mais je garde les yeux clos, les dents serrées, les poings serrés. Il m’informe qu’il a bientôt terminé. J’attends le dernier point avec impatience. Il coupe enfin le fil, et remet mes cheveux en place. Je rouvre les yeux, le regardant. Je tente de retrouver une respiration normale. Je lui souris doucement, pour le rassurer un peu. La fraicheur de la pommade cicatrisante me fait du bien.

« Je… Ne peux pas dire que tu m’as fait du bien là quand même… Je vais préparer des tonnes d’anesthésiants d’avance… On ne sait jamais… »

Je le regarde se coucher à mes côtés, et m’ouvrir les bras pour un câlin. Je lui souris, je souris à ses paroles. Je viens me blottir contre lui, faisant attention à mon épaule. Ma tête sur son épaule, je ferme les yeux un instant. Son odeur empli mes narines, elle me rassure. Je me sens bien avec lui, je crois que je pourrai rester des heures comme ça en fait mais… Non… Ce n’est pas une idée. Mais la nuit blanche, le stress retombant, la douleur, ont raison de moi. Je finis par m’endormir. Et cette fois, aucun cauchemar. Je ne revois pas mes parents étendus sur le sol, pour une fois. Contre lui, je suis apaisée. Je me réveille tout de même en sursaut. Je ne sais pas combien de temps j’ai dormi. Pas longtemps, j’espère. C’est gênant…

« Je… Désolé ! Je ne pensais pas m’endormir… » Je me lève, difficilement, regardant ma plaie au niveau du flanc. « Il faut que j’aille à la douche, que j’aille enlever le sang… Tu peux rester là, je me dépêche promis. » Je suis toujours gênée de m’être endormie sur lui. Je n’écoute pas ses protestations, je me dirige vers la salle de bain, au fond de la chambre. J’enlève mon peignoir, et me glisse dans la douche. Je nettoie à l’eau les traces de sang, doucement, tout en évitant d’arroser mon épaule. J’attrape mon gel douche, que je fais tomber. Un juron sort de ma bouche, lorsque je me souviens qu’Elijah n’est pas loin, et qu’il m’a surement entendue. Bon, en même temps, ça ne serait pas la première fois que je jure devant lui…
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The place of dreams [Anastasia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» Mes poèmes (By Dreams-of-poetry)
» Qui va à la chasse perd sa place [Pinsk Town-Thriller Bark, Rang D, Chasseurs de Prime, Balayage de zone]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RIGOR MORTIS ::  :: PÉRIPHÉRIE ROMAINE :: → PLAGE-
Sauter vers: