› WENDIGOWAK, monstres cannibales

 :: la condition humaine :: ARDOISE DES LOIS :: ANNEXES :: GUEULES BÉANTES
› WENDIGOWAK, monstres cannibales - Jeu 24 Nov - 9:43
avatar
maître du jeu
maître du jeu


BAFOUILLES : 405
PACTE : 19/11/2016


OSSATURE : carcasse millénaire, vieille branche trainant sa cuirasse à travers les âges.
CONTRAT : âme voyageuse, baluchon de vie.
BESOGNE : oeil vagabond, curieux des fourmis cavalant sous son regard moqueur.
FABLE : il nargue les diablotins de pacotille, observe leur lutte depuis un olympe ressuscité. querelles dont il se moque.
CREDIT : lazare.
wendigowak
dente superbo
origines


Êtres humains à la tête surmontée de deux ramures. Ils abandonnent les forêts amérindiennes pour les rues sombres de Rome, se repaissent des ingénus qui se perdent dans ses dédales. Incarnations de la gourmandise, ils errent parmi les hommes, parmi ceux qui ont été leurs semblables avant que les dents ne se plantent dans la peau charnue, que la bouche ne goûte à la viande prohibée, savoure le même sang qui coule dans leurs veines. C'est le crime qui a entraîné la chute, la curiosité qui a poussé le pécheur à dévorer son prochain. C'est la survie qui a condamné l'innocent à ronger la carcasse de son frère. tenaillés par une faim constante, ils errent et se nourrissent à la vue de tous, se cachent peut-être derrière les noms imprimés sur la première page de La Stampa.

longévité


Carcasses adorées par le temps, dont les mains passent sur les courbes décharnées. Ils sont ceux qui ressemblent à la mort et qui peuvent tout de même se détériorer sous ses caresses. soumis à un régime différent que celui des humains, le corps continue à vieillir mais à vitesse moindre. Ils peuvent espérer vivre entre 250 et 300 années, plus ou moins selon leur consommation en chair. le temps est moqué des plus jeunes, craint des plus âgés car la faim s'accroît au fur et à mesure que le temps se fait conquérant.

transition


Être humain né de deux démons de la gourmandise, tentation accouchée au milieu des pleurs. La main se tend, caresse les boucles blondes. Cela aurait été plus simple s'il avait été un monstre, pense la mère en laissant son regard vagabonder sur la peau rose de son enfant. Les wendigowak donnent naissance à des humains peu importe le couplage. L'hiver vient et en même temps que lui, ses enfants, ces monstres nés en son sein, ces hommes et ces femmes qui ont dévoré de la chair humaine par simple curiosité, pour survivre ou sans le savoir, trompés par le faux sourire d'un ami. L'hiver est la saison qui voit naître le plus de transitions. Morsure qu'ils peuvent aussi exercer sur les chairs pour transformer un être humain adoré.

apparence


Humain à la beauté banale quand il est bien nourri, la bête devient peu à peu hideuse à mesure que la faim tenaille. La peau tombe en lambeaux, morceaux ramassés en chemin qui peuvent êtres avalés pour soulager ce qui gronde au-dessus des intestins. Le crâne se dévoile, humain d'abord puis cervidé, reconnaissable par ses ramures, ces grands bois noirs qui percent la boîte crânienne et projettent leurs ombres cauchemardesques sur les murs des ruelles. Famélique, la créature n'en reste pas moins agile et se déplace en silence dans les ténèbres. Ils sont l'incarnation de la faim, de l'hiver, et ils ne s'arrêteront pas tant que leur estomac ne sera pas plein.

mode de vie


Sans souveraineté pour les gouverner, les démons pleurent dans leurs demeures, dans les bras de leurs amants, alors que se moque la jalousie, hyène aux crocs dénudés qui se gausse lamentablement à la vue des loups et de leurs meutes. Né après avoir dévoré un être humain ou après avoir été mordu par un wendigo, les nouveaux-nés sont livrés à eux-mêmes, abandonnés à leur sort par un parent qui leur a donné naissance par erreur. Les wendigowak errent alors dans les rues de Rome sans se soucier des membres de leur espèce, se moquent de ceux qui auraient pu être des frères et des sœurs s'ils avaient tous eu un père pour les guider comme les loups ont un couple dominant ou comme les vampires ont leurs aînés. c'est une espèce qui n'a aucune unité. Un wendigo vit bien souvent seul ou en compagnie de son conjoint.


capacités naturelles


Sens accrus qui tourmentent les nouveaux-nés, rendus sourds par les sons gueulés par le monde qui les entoure, rendus aveugles par la lumière éclatante de tous ses écrans, rendus boulimiques par toutes ses odeurs et saveurs qui vagabondent dans son ventre. Les plus âgés supportent aisément le maelström des leurs sens, jouissent de plusieurs années d'expérience tandis que les jeunes peinent encore à capturer les secrets qui passent de bouches en bouches. Une fois maître de leurs sens, les plus jeunes apprennent à chasser, se montrent plus rapides que les humains, plus agiles mais aussi plus endurants car le corps change, alimenté par un régime bien plus supérieur à celui auquel il était habitué avant la transformation. La température corporelle stagne, reste à 37° mais le froid ne les terrasse plus. Selon le régime et l'âge, un wendigo se régénère plus ou moins rapidement. Ce temps se compte en minutes si la blessure n'a pas été faite par une lame en argent.

faiblesses


Mouvement de recul à la vue de ce qui orne la table dressée. Les mains plongent dans les poches pour ne pas toucher à la belle argenterie qui est exposée, pour ne pas être brûlées au contact du précieux métal. L'argent se fait délétère pour ceux qui sont semblables au loups. Touché, il brûle la peau, ronge les chairs, empêche la guérison. Inhalé, il brûle la gorge, ronge les poumons, ne peut être extrait pour permettre la régénération des tissus. La poussière argentique, qui était utilisée dans la conception des pellicules photogéniques, est devenue une puissante arme entre les mains des chasseurs. La sauge est une plante qui les empoisonne. Plus souvent utilisée par les sorciers et les sorcières, elle paralyse la créature qui en consomme et peut être fatale si elle touche les fonctions vitales.


+faq

RIGOR MORTIS
Revenir en haut Aller en bas
Sujets similaires
-
» Qui a crée ces monstres? Les gnbistes/ lavalas ou les deux !
» modification de certain monstres
» Tour des âmes=> monstres
» voili mes monstres
» ✡ Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi, ils vivent à l'intérieur de nous. Et parfois... Ils gagnent (micah)

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: