☞ VATICAN, le voile mensonger (chercheurs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Memento Mori
MAÎTRE DU JEU - FROM HELL
OSSATURE: : carcasse millénaire, vieille branche trainant sa cuirasse à travers les âges. CONTRAT: : âme voyageuse, baluchon de vie. BESOGNE: : oeil vagabond, curieux des fourmis cavalant sous son regard moqueur.
FABLE: : il nargue les diablotins de pacotille, observe leur lutte depuis un olympe ressuscité. querelles dont il se moque. @EFFIGIE: : LΛZΛRE BAFOUILLES: : 378 PACTE: : 19/11/2016



Message
Jeu 29 Déc 2016 - 21:02





VATICAN


« blood of martyrs, seed of the church »


       






(clique sur "hiérarchie" pour une description)

Puissance tentaculaire infiltrant son règne entre les racines du monde. Vatican. Un nom connu, reconnu à chaque recoin de la sphère terrestre. Vatican. Mais la vérité n'est que partielle. Autorité catholique croient la plupart des mortels. Curiosité du monde surnaturel que l'on masque, dérobé sous d'impressionnants mensonges. Sous la chair religieuse, ce sont les yeux d'un historien, d'un religieux et d'un scientifique qui forment la triade terrifiante. Chasse aux sorcières, tribunaux de l'Inquisition, tortures, conservation des corps. Les travaux du Moyen-Age sont un capharnaüm de volontés diverses, mal orchestrées. Aujourd'hui, le Vatican est une bouche cousue, observatrice, mais les mains continuent de baigner dans le suc des surnaturels. Obsession.

☞ STORICO

≈ Au XVIème s’érige le Palais du Vatican (Ouest de Rome). Impressionnante bâtisse où est logée la royauté catholique. L’ancien palais (le Latran) est abandonné. Il faut des espaces plus grands, plus conséquents. Mais surtout, il faut construire le sous-sol, ériger plusieurs strates sous les dalles de marbre. Trois niveaux sont formés sous la surface. Volonté d'enrober la vérité sous le velours mensonger. Sous l’Eglise, l’étude, les monstres. Sous l’Autorité pontificale, les ombres pernicieuses, l’études des diables arpentant le monde. La connaissance du surnaturel est présente depuis le commencement, depuis les premières lueurs de l’humanité. Le Vatican s’est octroyé le droit d’observer, de compiler, de se faire oculus géant d’un monde trompé par des créatures. Trois sphères, il n’en reste que deux aujourd’hui. La troisième, celle des chasseurs est absente depuis 1928. Reléguée ailleurs, pour l’Opus Dei. Le Vatican ne persécute plus, ses tribunaux inquisiteurs se sont réduits à la cendre. Cachotiers de leurs expériences. Ils ne chassent plus, mais ils charcutent, démontent, reconstruisent, sont devenus les artisans, les mains d'un dieu absent.  

☞ INGRESSO

Tous ne sont pas religieux, tous ne portent pas Dieu en leur coeur, mais un serment est demandé devant la statue crucifiée. Mentir ou croire, le Vatican se moque. Ce sont des employés que l'on cherche, que l'on embauche. Tout se passe avec des chuchotements, papiers que l'on échange, adresse que l'on mentionne. Les temps ont changé. La religion n'est plus le coeur des préoccupations. Les nouvelles recrues sont parfois des ignorantes, des âmes perdues que l'on recueille entre les murs d'un palais centenaire. Ces égarés sont formés à la religion, emmenés dans les limbes d'une croyance catholique. Ils sont les plus dévoués, les croyants.

☞ RUOLO

≈ Puissance ayant son oeil sur les fidèles du monde. Le Vatican s'est érigé en observateur, grand oracle tentant de percevoir les failles dans le plan d'un dieu. Elle observe cette grande organisation, elle note, elle tente de comprendre. Le Vatican se veut être un centre de recherche autour des créatures, de ces diables peuplant la Terre. Mais la vérité se loge sur les lippes des employés, sous le sol marbré du palais. C'est au second niveau que se dévoile la vérité, que sont présents les corps massacrés, les débris de ces monstres qu'ils dissèquent. Comprendre, c'est tenter de les soigner, ou de les éradiquer.

☞ GERARCHIA

≈ A l'origine, ce sont trois niveaux, trois constructions imbriquées les unes dans les autres. La première (le jubé), la seconde (le transept), la troisième (le baptistère). Mais la dernier n'est plus. Abandonnée. Les chasseurs dépendent à présent de l'Opus Dei.




☞ PREMIERE SPHERE - JUBE

Des hommes et des femmes, sans distinction de sexe. Si à l’origine, seuls des croyants étaient tolérés au coeur du Vatican, depuis le début du XXème siècle, la science s’est invitée au centre de l’institution. Ils sont des archéologues, des historiens, des chercheurs. Tous viennent d’une discipline prônant l’observation et jamais l’action. Quelques créatures se faufilent entre les observateurs, vampires, parfois sorciers, ils tolèrent de conter leur histoire, d'aider, de se faire ambassadeurs de leur race. Ils sont rares ceux-là, à toquer contre les portes, à aller au devant d'une méfiance. Observer, noter, compiler. Ce sont les trois mots qu’ils retiennent, leurs trois actions.

|| ABSIDE || Envoyés à travers toute l’Italie, ils ont pour rôle de recenser les populations, de noter leurs comportements. Entrer en contact avec des créatures est proscrit, mais beaucoup s’y risquent, cherchent plus d’informations.

|| TRIBUNE || Ils séjournent au palais. Certains ont refusé le terrain, quand d'autres n'ont plus le droit d'arpenter les rues, de devenir investigateur à cause d'une faute. Ils ont la charge de compiler les données des membres de l'abside. Traiter les données, recopier, conserver dans la bibliothèque du Vatican.


☞ SECONDE SPHERE - TRANSEPT

C’est une majorité d’hommes que l’on trouve à la seconde sphère, second niveau du Vatican. Vieille croyance que les hommes ne trahiront pas le secret, qu’ils sauront ne pas porter la Connaissance au regard des agneaux égarés. Des femmes sont présentes, sont tolérées, mais observées avec méfiance. Chirurgiens à la carrière vacillante, médecin où l’ennui s’était installé dans leur vie, docteur frankenstein… personne n’entre directement à la seconde sphère. Personne ne voudrait disséquer des monstres, se retrouver relégué à un rôle de dépiauteur. Ils sont ceux ayant perdu leur licence de médecine, science. Et quelques uns sont des croyants, des religieux souhaitant aider ces âmes perdues. Croire que l’on peut soigner les vampires, loups, wendigo… Croire que l’on peut museler leur faim. La hiérarchie se découpe en deux strates.

|| ASTRAGALE || leurs mains sont rouges, de cette même couleur carmin qu'ils partagent avec les monstres cisaillés. Ils opèrent, découpent, cherchent l'information manquante. De l'étiquette de médecin, ils n'en possèdent plus que la mention de boucher.

|| BEFFROI || ceux qui capturent les créatures, arpentent la ville, relisent les dossiers de la première sphère, traquent les monstres et leur dépouille. En aucun cas ils ne sont autorisés à tuer. Ramener la créature vivante, ou son cadavre, mais aucun coup ne doit être porté. Maintenir une idée d’observation, ne pas être acteur.  






_________________
compte pnj.
ne pas mp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
☞ VATICAN, le voile mensonger (chercheurs)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ☞ VATICAN, le voile mensonger (chercheurs)
» Italian police probe Vatican bank officials
» Char à voile grot pour gorkamorka
» le retour de la marine à voile
» Ondulant sous le vent... [1st entraînement, Nuage de Voile]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RIGOR MORTIS ::  :: ARDOISE DES LOIS :: → ANNEXES :: HUMAINS-
Sauter vers: