Something keeps pulling me back to you | ft.Sixte

 :: supplément au voyage :: SECTEUR EST
Something keeps pulling me back to you | ft.Sixte - Mer 30 Aoû - 16:50
avatar
hybrides
hybrides


EFFIGIE : Harry Lloyd
BAFOUILLES : 19
PACTE : 10/08/2017


OSSATURE : 30 ans
CONTRAT : Célibataire mais le cœur en doux émoi
BESOGNE : Propriétaire de plusieurs galeries d’art gagnée au prix du sang, sculpteur de pierre à ses heures perdues. Capitaine de la Monarca.
FABLE : Il en est l'incarnation abominable
ÉCHINE : Demi-sirène
PRESTIGE : Respirer sous l'eau, une bien maigre consolation. Discret, méticuleux et athlétique, un assassin hors pair
GANG : Capitaine de la Monarca
CREDIT : Arté
La musique battait contre les corps sur le dancefloor, ondoyant au rythme imprimé par le dj, s’abandonnant au rythme sauvage et primitif. Tisiphone avait préféré rester près du bar, à siroter un long island iced tea parfaitement exécuté. Ce n’était pas le genre d’endroit qu’il fréquentait d’habitude, préférant la chaleur feutrée d’une bibliothèque au tumulte tapageur des boîtes de nuit. Ce soir cependant, il avait eu envie de changer de scène et avait suivi Sixte jusqu’ici.

Ce n’était d’ailleurs pas vraiment le genre de son ami mais ils avaient décidé de jouer le jeu pour ce soir. Ils ne s’étaient pas encore mêlés à la foule, ayant préférer rester au bar pour discuter et refaire le monde comme ils le faisaient toujours. Et pendant tout ce temps, Tisiphone avait lutté contre les pensées et les sensations étranges qui l’assaillaient chaque fois qu’il était en présence de Sixte, qu’il entendait sa voix, qu’il sentait ses yeux sur lui. Il ne savait pas vraiment quand est-ce que ses sentiments avaient changés, quand est-ce qu’ils étaient passés d’une forte amitié à une attirance de plus en plus présente. Le galeriste n’était absolument pas un habitué de ce genre de sentiments, bien au contraire. Il ne l’avait ressentit qu’une seule fois alors qu’il avait tout juste dix-huit ans, une affaire qui avait été aussi passionnelle que dangereuse. Et voilà que tout à coup, son cœur battait plus vite chaque fois qu’il pensait à son ami, ce qui arrivait beaucoup trop souvent à son goût, et il se sentait fébrile en sa présence.

A présent, ce dernier s’était excusé pour aller faire un tour aux toilettes ou quelque chose comme ça et l’italien, à présent seul, finissait de boire son verre en observant distraitement les alentours jusqu’à ce qu’une sensation sur la nuque, inimitable pour un assassin de son calibre, ne le fasse se retourner, cherchant du regard la personne qui l’observait. Il tomba bien vite sur un homme plus âgé que lui et plutôt bien fait de sa personne adossé à un mur. Il dû prendre l’échange de regard pour une permission car il ne tarda pas à venir l’aborder.

-Bonsoir, moi c’est Nino. Ca te dérange pas si je m’installe là ?

En temps normal, il aurait certainement refusé, ne ressentant absolument pas l’envie d’être l’objet d’avances maladroites mais ce soir, il commençait à être grisé par les cocktails qu’il venait de boire et il avait envie de se divertir sans conséquences. Il sourit et hocha la tête.

-Tis, enchanté. Il n’y a aucun problème fait comme tu veux.

Les deux hommes entamèrent une légère discussion, Tisiphone riant franchement à certaines des paroles de l’autre et rougissant parfois à cause de ses avances plus ou moins subtiles. Jusqu’à ce qu’il l’invite à danser, prenant l’artiste de court. Il regarda autour de lui, essayant d’apercevoir la haute silhouette de Sixte sans y parvenir. Le brun réfléchit quelques instants avant de prendre sa décision et de suivre Nino sur la piste de danse où il se laissa enlacer sans rechigner. Tisiphone ne le désirait peut-être pas mais c’était quand même fort agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Something keeps pulling me back to you | ft.Sixte - Dim 7 Jan - 17:49
avatar
humains
humains


EFFIGIE : Jj Feild
BAFOUILLES : 322
PACTE : 30/12/2016
OSSATURE : Trente-six fleurs fanées dans son jardin d'Eden.
CONTRAT : Libre, sans attaches.
BESOGNE : Medecin chercheur pour le Vatican / Ténor demi-caractère se produisant occasionnellement au Teatro Costanzi
FABLE : Inévitable, puisqu'il y est confronté chaque jour.
ÉCHINE : Humain, fragilité égale à celle de l'éphémère
PRESTIGE : Connaissances médicales accrues
GANG : Néant.
CREDIT : Tumblr / Belphegore


“ Les désirs hurlent quand on les nourrit ” – A. Barratin.




Ambiguïté. S’il avait fallu définir en un mot la relation qu’entretenaient Sixte et Tisiphone, sans doute ce terme aurait été le plus approprié. En effet, cela faisait quelques temps que le médecin tournait autour du jeune brun, innocemment. Mine de rien. Approches tactiles, paroles vaguement salaces, émises sur le ton de la plaisanterie. Avec Wisthler, il était difficile de savoir s’il était sérieux ou s’il plaisantait, car il avait l’art et la manière de souffler le chaud et aussitôt le froid. Et d'ailleurs, Tisiphone s’était-il rendu compte qu’il ne laissait pas le scientifique indifférent ?

La grâce de l’éphèbe avait tapé dans l’oeil du médecin, depuis le tout début. Souvent, ses regards inquisiteurs s’égaraient sur sa physionomie. Comme en cet instant, où accoudés tous deux au comptoir, ils sirotaient leur verre. Tis’, occupé à lorgner le public alentours, ne voyait pas que Wisthler n’avait d’yeux que pour lui. Au bout d’un bref laps de temps passé à la contemplation, le trentenaire soupira, finit d’une traite son verre. Posa une main sur l’épaule de son ami et lui murmura quelques mots à l’oreille « Je reviens. » Il abandonna l’autre, le laissa à sa solitude. Passage rapide par les WC de l’établissement.

*


Il ne s’absenta guère longtemps. Assez cependant, pour qu’un prédateur passe à l’action. Ainsi lorsque Sixte revint, il s’étonna de ne pas trouver Tis’ au bar. Il le chercha du regard, jusqu’à le retrouver parmi le flot de danseurs, collé à un homme aux mains baladeuses. La contrariété gronda dans les entrailles du britannique qui sans attendre davantage, s’en alla retrouver les deux énamourés. Il saisit Tisiphone par le bras, l’écarta de l’inconnu qui faillit rebiffer. « Excusez de vous interrompre, mais.. J’ai pour mission de veiller sur mon petit frère. Ce branleur de première a tendance à faire n’importe quoi avec n’importe qui. » Avant même que le concerné n’ait le temps de s’insurger, Wisthler passa un bras par-dessus les épaules frêles et invita son ami à changer de cap. « Sérieusement Tis’.. Je m’absente deux minutes et voilà que tu pars en vrille. » Il renchérit ; « J’ignorais que tu avais un faible pour les mac’. » Pointe de jalousie dans la voix, c’était elle qui le faisait parler, qui l’incitait à salir le quidam du dancefloor. Celui là même qui avait tenté de lui voler Luciano.

De retour au comptoir - et après avoir reprit place -  Sixte hela le serveur, demanda à ce qu’il leur serve une tournée de shots. Excès d’alcool en vue. Lequel des deux lurons tiendrait le mieux la route ? Le scientifique était déjà bien atteint. Les consommations ingurgitées commençaient à lui taper sur le système. Les joues rosies, la tignasse ébouriffée et le regard vitreux, Sixte lentement, se laissait emporter par les délices d’une douce alcoolémie. D’ici peu sa lucidité se ferait la malle. « Et puis avoue… » D’un geste dépourvu d’élégance, il attrapa Tis’ par la taille, l’attira à lui avant de reprendre, son visage à quelques centimètres du faciès de l’autre ;  « T’es quand même bien mieux avec moi.. Non ? » Le rire du plus âgé attira sur lui quelques regards. Il se détacha de son compagnon. « On va faire un jeu. Celui qui l’emporte décide de la suite de la soirée. Okay ? » Premier verre glissé devant Luciano. A lui de commencer.


Code by Sleepy

☾ ☾ ☾ ☾ ☾
« Les ombres de la mort étreignent. »
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: