(innocenzo) dieu a de beaux saints

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Innocenzo Di Tuscolo
VAMPIRES - CLENCHING THE JAGGED JAWS
[titre de mon champ]: OSSATURE: : la trentaine éternelle, les rides n’enlaidiront jamais ses traits parfaits. trente-six vertues sanctifiées, avant que l’homme pieux ne finisse monstre sanguinaire. [titre de mon champ]: CONTRAT: : jadis bel enfant de dieu, sage garçon la croix autour du cou. les vœux désormais brisés, la vertu enterrée pour laisser place à la gangrène des vices. [titre de mon champ]: BESOGNE: : le pouvoir tend à corrompre et le pouvoir absolu corrompt absolument. quête sans fin pour retrouver l’amant si cher auquel il a pris goût dans sa jeunesse. il se rit de la monarchie croulante des siens pour chuchoter à l’oreille des hommes. des siècles dans la frustration de l’ombre, il s’y complait désormais, marionnettiste hors pairs aux ficelles habiles. murmure pernicieux aux oreilles du premier ministre. secrétaire d’état plus effacé que ses comparses mais non moins présents dans les mots qui franchissent les lèvres de la figure publique. [titre de mon champ]:
[titre de mon champ]: ÉCORCE: : la couronne millénaire sacre sa chevelure. la vanité se lamente de la peau qui se fait rigide. crainte de trop vieillir, de terminer statue endormie incapable de se nourrir. alors, il se noie dans les excès, corps qui s’emmêlent sans cesse, lèvres vermillon, il boit sans avoir soif. [titre de mon champ]: ÉCHINE: : l’immortelle pâleur aux longues canines. appétit carmin, nectar consommé jusqu’à la dernière goutte. monstre éclairé qu’aux rayons de la lune. [titre de mon champ]: GANG: : grand associé aux sombres affaires de la sacra corona, de spectacles sanglants de bêtes sauvages, généreux graisseur de pattes des mains noires pour obtenir une place de choix et quelques conseils sur la chair à pâté. [titre de mon champ]: @EFFIGIE: : alain delon (c) AMIANTE & DANDELION [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 19 [titre de mon champ]: PACTE: : 05/08/2017



Message
Sujet: (innocenzo) dieu a de beaux saints   Mer 13 Sep - 0:34
innocenzo di tuscolo
1021 ans | vampire rebelle | bisexuel | homme politique
anecdotes
(premier point) ◈ (deuxième point) ◈ (troisième point) ◈ (quatrième point) ◈ (cinquième point) ◈ (sixième point) ◈ (septième point) ◈ (huitième point) ◈ (neuvième point) ◈ (dixième point).
chronologie
996 ‹ Le chérubin est extirpé du ventre de sa génitrice. Enfant hideux, les compliments sont rares, forcés, certains se risquent à des condoléances. Le bambin qu’on voue à la religion. Liberté conférée par la laideur, la plupart l’ignore, le laisse à l’écart. Pourtant, à la surprise de tous, le vilain petit canard devint cygne à la puberté.
1021 ‹ La couronne papale achetée à prix d’or, titre offert pour son anniversaire. Les premiers pas de l’enfant de Dieu devenu le Saint-Père Innocent II.
1042 ‹ Cinq longues années déjà, que l’humanité n’est plus, que derrière les habits brodés d’or se cache le monstre sanguinaire. Sous couvert d’une terrible affliction, les apparences du Magnifique se font rares et seulement la nuit. Comme si le pauvre s’était soudain découvert une terrible allergie au soleil. Pourtant, le Saint-Père tente toujours d’œuvrer pour le bien de tous.
11e siècle ‹ L’esprit rumine, pleure son humanité perdue, l’abandon du Dieu tant aimé. L’appétence absente, le nouveau-né accompagne son créateur, faute de mieux à faire, faute d’envie. La passion manque à leurs ébats, tandis que la rancœur ne fait que grossir au creux de la poitrine. Premiers pas sur la route des péchés. L’infant abandonne son parent définitivement à l’aube du siècle nouveau.
12e siècle ‹ Haine extériorisée sur les champs de bataille, la joie retrouvée dans les champs de la mort. La foi regonfle la poitrine, malgré la vertu étiolée, le Saint-Sépulcre à reconquérir. Le monstre saisit dans la nuit, une poignée d’hommes sous ses ordres, les gorges se tranchent sans un bruit. Le festin à l’ombre des regards.
13e siècle ‹ La bête rechigne à quitter l’étreinte rassurante de l’Église, malgré l’échec des croisades. Péchés expiés en confessions, le serpent fait désormais siffler sa langue fourchue près de ses successeurs, souverains pontifes dont la prestance n’arrive pas même à sa cheville. Les mots sont doucereux pourtant, encourage les jugements des hérétiques, la floraison des tribunaux catholiques. Fermant les yeux sur les abus, il y espère éliminer le plus grand nombre de sorcières, erreurs humaines nécrosant l’écorce terrienne.
14e siècle ‹ Rattrapé par ses vices, retrouvé par son sire, tentation du mal, las de tomber dans l’oreille sourde des nouveaux papes, le beau se retire des rangs saints pour traîner de nouveau dans la boue. Le créateur s’efforce d’entraver sa liberté, fermer la chaîne d’un clan autour de la cheville contre son gré. Monarchie vétuste que l’infant méprise. Souffle de rébellion dans ses poumons. Le terrible s’acoquine avec une enfant de la lune, pied de nez à la règle sacrée du créateur. Le conflit coïncide avec un autre plus humain, la France ravagée dans les guerres successives. Personne n’est vraiment vainqueur.
15e siècle ‹ Fatigué des incessantes batailles des derniers siècles, Innocenzo s’échoue à deux pas de ses terres d’origines, Florence en pleine ébullition artistique. Les mœurs se relâchent, la bête se fait d’abord muse des maestros aux inclinations prohibé, la beauté célébrée sous leurs pinceaux. Certains murmures jurent le reconnaître parmi les murs du chef-d’œuvre Sixtine. Prémisses d’une collection qu’il n’a jamais cessée, il s’improvise mécène par la suite, avec la petite fortune déjà amassée.
16e, 17e & 18e siècle ‹ Quelques décennies d’une liaison singulière avec un mangeur de chair. La curiosité piquée, la fièvre du voyage l’emporte à travers les terres, long voyage qui le mènera jusqu’en Orient. Les escales en décennies à travers le monde, soif de pouvoir qu’il étanche en se glissant à l’oreille des grands du monde. Appétence pour le savoir. Les rencontres avec le surnaturel se multiplient, les livres s’accumulent dans la bibliothèque. Fascination pour les êtres de l’eau tout juste arrivé sur terre. Début de la réconciliation avec sa condition. Les premiers infants naissent des crocs, ils égayent la solitude, comblent le vide de descendance. Pourtant, l’animosité envers le créateur toujours ancrée, il ne résiste pas à la tentation d’un coup sournois. Inspiré par le souffle révolutionnaire des humains, il fourvoie l’héritier du précieux clan, devenu infant.
19e siècle ‹ L’aube du siècle auprès du général devenu Empereur. Il s’amuse des printemps populaires, vagues de révolutions éphémères gagnant le cœur des hommes, s’émerveille de la Révolution Industrielle mais surtout des Sciences, fierté paternaliste envers les progrès effectués.
20e & 21e siècle ‹ Retour de l’esprit belliqueux en grandes pompes. Déception envers l’humanité qui détourne les progrès techniques pour mieux se massacrer. L’attention reporté sur ses semblables. La curiosité se fait moins saine, l’envie d’expérimenter, de triturer les chairs inexplorées. Profite du chaos pour taire ses expérimentations. L’épuisement affaisse les épaules, quelques siècles depuis son dernier long sommeil. Pourtant, Innocenzo ne veut rater aucune miette du spectacle. Deux décennies qu’il perd au repos malgré tout. La bête tire parti de la fraîcheur regagnée pour faire fuir la vieillesse, moyennant ses excès. L’œil vigilant gardé sur le Vatican depuis tout ce temps, plus attentif encore désormais, que l’enfant prodige s’est glissé parmi leurs rangs. Tête blonde sauvée des griffes d’une marâtre, petit génie façonné par ses mains. Depuis peu, le bellâtre s’est replongé dans les eaux troubles de la politique, malgré quelques tentatives infructueuses, le voilà s’approchant du sommet au cœur des terres natales.
in nomine patris
▹ à ajouter
santo, baptiste, thackery, gildi, marius, fio, auguste, gawain
medea, ginevra

et filii
▹ (titre du sujet en cours), ft. john doe.

et spiritus sancti
▹ (titre du sujet achevé), ft. john doe.

carnavage

_________________

pater noster


Dernière édition par Innocenzo Di Tuscolo le Mer 13 Sep - 0:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Innocenzo Di Tuscolo
VAMPIRES - CLENCHING THE JAGGED JAWS
[titre de mon champ]: OSSATURE: : la trentaine éternelle, les rides n’enlaidiront jamais ses traits parfaits. trente-six vertues sanctifiées, avant que l’homme pieux ne finisse monstre sanguinaire. [titre de mon champ]: CONTRAT: : jadis bel enfant de dieu, sage garçon la croix autour du cou. les vœux désormais brisés, la vertu enterrée pour laisser place à la gangrène des vices. [titre de mon champ]: BESOGNE: : le pouvoir tend à corrompre et le pouvoir absolu corrompt absolument. quête sans fin pour retrouver l’amant si cher auquel il a pris goût dans sa jeunesse. il se rit de la monarchie croulante des siens pour chuchoter à l’oreille des hommes. des siècles dans la frustration de l’ombre, il s’y complait désormais, marionnettiste hors pairs aux ficelles habiles. murmure pernicieux aux oreilles du premier ministre. secrétaire d’état plus effacé que ses comparses mais non moins présents dans les mots qui franchissent les lèvres de la figure publique. [titre de mon champ]:
[titre de mon champ]: ÉCORCE: : la couronne millénaire sacre sa chevelure. la vanité se lamente de la peau qui se fait rigide. crainte de trop vieillir, de terminer statue endormie incapable de se nourrir. alors, il se noie dans les excès, corps qui s’emmêlent sans cesse, lèvres vermillon, il boit sans avoir soif. [titre de mon champ]: ÉCHINE: : l’immortelle pâleur aux longues canines. appétit carmin, nectar consommé jusqu’à la dernière goutte. monstre éclairé qu’aux rayons de la lune. [titre de mon champ]: GANG: : grand associé aux sombres affaires de la sacra corona, de spectacles sanglants de bêtes sauvages, généreux graisseur de pattes des mains noires pour obtenir une place de choix et quelques conseils sur la chair à pâté. [titre de mon champ]: @EFFIGIE: : alain delon (c) AMIANTE & DANDELION [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 19 [titre de mon champ]: PACTE: : 05/08/2017



Message
Sujet: Re: (innocenzo) dieu a de beaux saints   Mer 13 Sep - 0:34
intitulé
abstract.
patronyme
intitulé
abstract.
patronyme

intitulé
abstract.
patronyme
intitulé
abstract.
patronyme

carnavage

_________________

pater noster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Innocenzo Di Tuscolo
VAMPIRES - CLENCHING THE JAGGED JAWS
[titre de mon champ]: OSSATURE: : la trentaine éternelle, les rides n’enlaidiront jamais ses traits parfaits. trente-six vertues sanctifiées, avant que l’homme pieux ne finisse monstre sanguinaire. [titre de mon champ]: CONTRAT: : jadis bel enfant de dieu, sage garçon la croix autour du cou. les vœux désormais brisés, la vertu enterrée pour laisser place à la gangrène des vices. [titre de mon champ]: BESOGNE: : le pouvoir tend à corrompre et le pouvoir absolu corrompt absolument. quête sans fin pour retrouver l’amant si cher auquel il a pris goût dans sa jeunesse. il se rit de la monarchie croulante des siens pour chuchoter à l’oreille des hommes. des siècles dans la frustration de l’ombre, il s’y complait désormais, marionnettiste hors pairs aux ficelles habiles. murmure pernicieux aux oreilles du premier ministre. secrétaire d’état plus effacé que ses comparses mais non moins présents dans les mots qui franchissent les lèvres de la figure publique. [titre de mon champ]:
[titre de mon champ]: ÉCORCE: : la couronne millénaire sacre sa chevelure. la vanité se lamente de la peau qui se fait rigide. crainte de trop vieillir, de terminer statue endormie incapable de se nourrir. alors, il se noie dans les excès, corps qui s’emmêlent sans cesse, lèvres vermillon, il boit sans avoir soif. [titre de mon champ]: ÉCHINE: : l’immortelle pâleur aux longues canines. appétit carmin, nectar consommé jusqu’à la dernière goutte. monstre éclairé qu’aux rayons de la lune. [titre de mon champ]: GANG: : grand associé aux sombres affaires de la sacra corona, de spectacles sanglants de bêtes sauvages, généreux graisseur de pattes des mains noires pour obtenir une place de choix et quelques conseils sur la chair à pâté. [titre de mon champ]: @EFFIGIE: : alain delon (c) AMIANTE & DANDELION [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 19 [titre de mon champ]: PACTE: : 05/08/2017



Message
Sujet: Re: (innocenzo) dieu a de beaux saints   Mer 13 Sep - 0:35
à vous :amourlicorne:
pensez à venir avec un semblant d'idée si possible ou une petite présentation de votre personnage

_________________

pater noster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Ginevra Alighieri
HUMAINS - DISSOLVED VOICES
[titre de mon champ]: OSSATURE: : trentaine [titre de mon champ]: CONTRAT: : c'est compliqué [titre de mon champ]: BESOGNE: : oiseau en cage, il n'est plus qu'un seul homme pour entendre son chant [titre de mon champ]: FABLE: : elle ne reconnaît que lui, bienfaiteur et geôlier [titre de mon champ]: @EFFIGIE: : evan rachel wood par babine / exordium [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 9 [titre de mon champ]: PACTE: : 09/08/2017



Message
Sujet: Re: (innocenzo) dieu a de beaux saints   Mer 13 Sep - 2:31
J'AI PAS D'IDÉE.

_________________
STORM IN A TEACUP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



Message
Sujet: Re: (innocenzo) dieu a de beaux saints   
Revenir en haut Aller en bas
 
(innocenzo) dieu a de beaux saints
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ♒️ Oh mon dieu laissez les moi, les beaux yeux de la mama, enlevez moi même tout le reste, mais pas la douceur de ses gestes. (Kylian)
» Nous sommes noirs et très beaux » Eloge de Anténor Firmin
» Ici, blague de Chuck Norris, ou plutot de DIEU!
» URGENT! TJS PERSONNE PR 7 beaux vieux minous suite décès, 67
» Et Dieu créa la femme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RIGOR MORTIS ::  :: LA HIÉRARCHIE DES DIABLES :: LES MÂLES-
Sauter vers: