Praelatura sanctae crucis et Operis Dei - Micaela

 :: supplément au voyage :: QUARTIERS NORD :: OPUS DEI
Praelatura sanctae crucis et Operis Dei - Micaela - Dim 29 Oct - 21:16
avatar
humains
humains


EFFIGIE : Josh Hartnett
BAFOUILLES : 64
PACTE : 01/10/2017


OSSATURE : 39 ans
CONTRAT : Moine
BESOGNE : Sergent de L'Ordre Teutonique
FABLE : Oui, par confrontation directe qui m'a laissé une cicatrice profonde à l'épaule gauche.
ÉCHINE : Tout ce qu'il y a de plus humain ! Avec ses vices et ses péchés.
PRESTIGE : heu... mon sens de l'humour ?
GANG : L'Ordre Teutonique - Opus Deï
CREDIT : Tkv
L'ironie mordante de Micaela ne me dérange pas. J'ai fait l'armée plus de dix ans, je peux vous dire que question plaisanterie salace, sous entendu ou camaraderie sarcastique, je connais. C'est même plutôt quelque chose que j'apprécie tant que ça reste bon enfant. Et quand ça ne l'est pas, je suis un assez grand garçon pour le faire savoir. Je perçois la même curiosité qu'ont la plupart des femmes en rencontrant un homme ayant choisi de se faire moine et donc de prononcer des vœux de chasteté. Je crois que les hommes ont la même fascination à l'égard des nonnes. Le sexe fait tourner le monde et se positionner sur ce choix doit être assez intriguant ! "Il n'y a pas d'indiscrétion, oui on peut dire que c'était quelque chose comme l'appel du Tout Puissant. Et non je ne suis pas rentré dans les ordres pour soigner un cœur brisé !" J'ai un rire amusé à l'idée mais ajoute même si ce n'est pas vraiment exact, pas tout à fait faux non plus, juste un des facteurs qui m'ont poussé dan l'armée "mais l'armée oui, à cause d'une fille." Mon sourire est assez ironique pour faire planer le doute. J'ajoute avec un éclat de rire "et c'est plus difficile d'avoir une vocation familiale de père en fils dans les ordres à partir du moment où on a prononcé des vœux !" Je ne suis pas censé engendrer, ni même penser aux plaisirs de la chair.

"Non l'Ordre Teutonique a pour but d'aider son prochain pas de le dézinguer. On se débrouille sans pour ce qu'on a à faire." En soit, porter une arme ne me dérange pas. J'estime que ce n'est pas l'arme le danger mais bien celui qui la manie. Je me demande juste si elles sont vraiment utile contre ce que j'ai affronté. Je note aussi son insistance sur le si on fait affaires... Je comprends que l'Opus Dei est vraiment très secret et je commence à mieux cerner pourquoi. Non seulement sa mission, mais aussi le coté peu...catholique de ce qui font le travail. C'est assez choquant quelque part. Enfin, je peux comprendre, mais je comprends aussi que ça serait choquant pour le monde. J'ai geste à son gros mot, peu importe, comme j'ai dit j'ai fait l'armée, j'en ai entendu d'autres !

Je suis Micaela, avide de découvrir un peu plus que la partie émergé de l'iceberg. Je veux connaitre les rouages de l'OP mais plus encore les créatures dont le monde est peuplé, la face obscure. "Salut Bosco." Je lui serre la main et souris devant le gars qui est sympa et plaisante facilement en m'incluant "non elle m'a pas encore mordu, ça va." J'écoute attentivement, demande avec sérieux "est-ce que ça a un rapport avec le premier contact ? " Je me dis naturellement que voir un camarade déchiqueté par un sorcier a des chance de m'orienter non ?

Micaela me signifie qu'elle a faim et qu'elle est disposée à discuter mais devant un repas. En toute franchise, je ne suis pas contre. Je l'emmène dans le quartier que je connais, celui près de la pension où je loge. "Venez, formatrice ira très bien, c'est moi qui vous sers de gps pour aller jusqu'au restaurant. Je n'en connais pas trente-six, mais celui-ci est bon. ." C'est un petit restaurant familial et rapide qui sert à toutes heures, pizza et pâtes, plats traditionnels et snack. On s'installe et je commande rapidement du vin, rouge et j'opte pour un risotto. J'ai choisi une petite table isolée, loin des oreilles indiscrètes, mais je baisse instinctivement le ton. "ok dites moi, combien vous êtes de chasseurs actifs ?"

☾ ☾ ☾ ☾ ☾



La fin justifie les moyens (...)
Mais qui justifiera la fin ?.
 

Alain Damasio
Revenir en haut Aller en bas
Praelatura sanctae crucis et Operis Dei - Micaela - Ven 3 Nov - 16:04
avatar
hybrides
hybrides


EFFIGIE : Penelope Cruz
BAFOUILLES : 4118
PACTE : 15/02/2017


OSSATURE : 42 ans, petit gabarit musclé et plein de ressources
CONTRAT : Célibataire
BESOGNE : Pas le temps de faire autre chose que chasser pour l'Opus Dei
FABLE : Des vilains pas beaux qu'il faut buter et je crois que je suis douée.
ÉCHINE : Un truc bâtard qui s'ignore, j'aurais du sang de loup dans les veines.
CREDIT : moi // Signature, Justayne


Praelatura sanctae crucis et Operis DeiDavid & Mica Ôtez-moi d’un doute, j’espère qu’il ne s’imagine pas que l’OD est chaste et vertueux tout comme son ordre !? Que nous donnons dans les bonnes œuvres etc etc !? Non, il n’est pas naïf à ce point, n’est-ce pas ? Qu’il ne sache rien sur les créatures qui peuplent notre monde, ça c’est complétement compréhensible mais que nous trempions dans une forme de génocide, j’ai l’impression qu’il ne l’a pas encore compris.

– Vous changerez vite d’avis au sujet des armes. Connaissances et un bon équipement, vous verrez qu’en face d’une créature ça marche bien mieux que de mettre en avant une bible. Une arme quel qu’elle soit est toujours nécessaire.

Il en a eu un aperçu du monde dans lequel il vivait avec sa rencontre à Damas. Les bisounours ont des crocs, des pouvoirs mais pas forcément avec de bons sentiments. Si les sorciers étaient bienveillants ça se saurait même en la magie blanche j’ai des doutes. D’ailleurs, je me demande s’il reste encore quelqu’un de bienveillant, même dans nos propres murs. Parfois il m’arrive de ne plus savoir où est le bien, où est le mal. Je m’accroche à l’idée que si nous n’étions pas là, le monde ne serait plus ce qu’il est…mais pour ce que nous en faisons, ne faudrait-il pas mieux le laisser aux mains des créatures… ? Naaan je veux continuer à boire mon café sans devoir me greffer une arme à la main.

David a l’immense privilège de faire la connaissance de Bosco, mon homologue. Il ne dit pas que des conneries et je retiens celle, de trainer David dans notre musée des horreurs mais après déjeuner. Ça lui fera un truc à gerber au cas où son estomac ne tiendrait pas le coup. Par contre je n’ai pas pigé sa question : “est-ce que ça a un rapport avec le premier contact ?”, quoi que je morde ?!  Il pourrait bien y goûter si c’est ce qu’il envisage. En attendant, moi c’est un truc à bouffer que j’ai envie de mordre. Ça creuse toutes ses questions.

Je fais un clin d’œil en direction de Bosco, d’un air de dire : “Prends-en de la graine”, quand David m’appelle formatrice.

Des pâtes au pesto pour moi et une part de tarte au citron. Je pose à ma droite le paquet de cigarettes embarqué en même temps que les clés et flingue. Regarde autour de moi. C’est tranquille, c’est ce qui compte.

– Je présume que vous logez à la pension juste à côté. Je n’ai pas encore dégainé de cigarette mais mes doigts caressent déjà le paquet. Je les retire brutalement quand il ouvre à nouveau la liste de ses questions. Je lui souris. …même en retraite, pour peu qu’il en atteigne l’âge, un chasseur reste toujours actif. Nombreux et un peu partout dans le monde. Nous sommes la branche honteuse mais nécessaire, que l’église cache aux mondes. Le Vatican a renoncé il y a longtemps à se salir les mains, l’Opus Dei a pris le relais. La religion n’est qu’une belle fumisterie servant à déculpabiliser les chasseurs. Je le fixe pour ne rien perdre de ses réactions. Je vous choque, peut-être ? C’est pour ça que j’ai ri de bon cœur tout à l’heure quand vous m’avez appelé sœur…je n’ai rien de vertueux ou de chaste. La pureté je l’ai perdue la première fois quand il a fallu choisir entre ma vie ou celle d’une créature. Je ne parle pas de sexe, hein ? Mais d’élimination.

Je trinque contre son verre.

– Vous vous demandiez s’il existait des éléments moins dangereux. Dans l’absolu, non. Mais certains d’entre eux avec l’expérience des années font preuve d’un peu plus de maitrise. Je fais une pause silencieuse. Vous connaissez la notion des risques du métier, n’est-ce pas ? Il n’y a que deux sortes de risques pour un chasseur. La mort ou rentrer blessé mais quand je dis blessé c’est mordu. L’Opus n’élimine pas ses chasseurs mordus, elle s’en sert…il faut juste s’assurer de leur transformation…Je vous dis tout ça pour que vous compreniez que toutes les créatures ne sont pas éliminées pour diverses raisons. Notre ordre accueille entre ses murs des créatures qui travaillent pour nous. Quand nous retournerons au QG, je vous ferais visiter le musée. En ce qui concerne la relique…c’est difficile à dire comme ça mais il est possible qu’elle puisse servir à une incantation ….pour ça il faudra qu’on fasse des recherches.

©️ Justayne

☾ ☾ ☾ ☾ ☾


Opus DeiLes batailles de la vie ne sont gagnées ni par les plus forts, ni par les plus rapides mais par ceux qui n'abandonnent jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Praelatura sanctae crucis et Operis Dei - Micaela - Lun 13 Nov - 21:52
avatar
humains
humains


EFFIGIE : Josh Hartnett
BAFOUILLES : 64
PACTE : 01/10/2017


OSSATURE : 39 ans
CONTRAT : Moine
BESOGNE : Sergent de L'Ordre Teutonique
FABLE : Oui, par confrontation directe qui m'a laissé une cicatrice profonde à l'épaule gauche.
ÉCHINE : Tout ce qu'il y a de plus humain ! Avec ses vices et ses péchés.
PRESTIGE : heu... mon sens de l'humour ?
GANG : L'Ordre Teutonique - Opus Deï
CREDIT : Tkv
J'ai le sentiment qu'elle me prend pour ... un bleu ! Et c’est vrai qu'elle peut me considérer comme cela. Il y a moins d'une heure, je ne faisais que deviner l'existence de ce Demi-Monde, qu'elle vient de me révéler, éloignant ainsi le spectre de la Folie, ce dont je lui suis infiniment reconnaissant, vous n'avez pas idée ! Mais je ne suis pas novice en ce qui concerne la guerre et les batailles à mener. Je préfère répondre avec humour et une bonne dose d'ironie. "—Oh mais rassurez vous, je ne suis pas réfractaire aux armes ! C'est juste que je préfère respecter les lois dans les pays où les geôles n'ont pas la tv. " Parce qu'à essayer de passer des armes en Lybie ou en Syrie, c'était sans doute le meilleur moyen de faire du tourisme "authentique". Parfois sur place, je pouvais me procurer une arme. Comme en Israël, évidemment.

Je confirme à sa supposition logique "—Oui, mon Ordre m'a réservé une chambre ici, le propriétaire nous est bien connu et c'est très pratique vu sa position géographique. " En discutant, je mange de loin en loin une bouchée, mais plus par acte machinal qu'autre chose. J'ai trop le cerveau en ébullition pour manger par faim !

Je fronce les sourcils, elle a raison sur un point - bien que je ne le sache pas , je ne suis pas médium - c'est que je cerne mal le rôle des Opus Deï. J'en ai compris les grandes lignes, je ne suis pas débile, pas je ne vois pas les limites, floues à mon sens, et j'ai des réserves à ce sujet. J'écoute attentivement ses explications. "—On peut être Vertueux et être le bras armé de l’Église. Je ne vois pas d'incompatibilité." Mon ton est surement un peu guindé parce que je défends mon Ordre. Nous étions un Ordre de Moine-Soldats à Jérusalem. Nous avons défendu la Foi épée à la main et avec notre sang. Certes, aujourd'hui, notre mission a changé, mais ce n'est pas une raison pour oublier l'Histoire. "Vous n'êtes pas croyante ? Comment diable - oups - vous êtes vous retrouvez au sein d'une Prélature rattachée malgré tout à la Religion Catholique si ce n'est au Vatican ?!" Vous avourez que c'est à en y perdre son latin, ha ha.

"—Donc vous ne tuez pas toutes les créatures. Comment intervenez-vous ? Comment décidez-vous qui doit vivre ou mourir, qui doit avoir une chance et être amené au QG ? En dehors des anciens chasseurs "transformés" si je puis dire. Et comment vous recrutez ? J'imagine que vous n'avez pas toujours un naïf dans mon genre qui se présente avec une lettre de quelqu'un qui n'est même pas sur de qui il l'adresse !" A cet instant, même la relique devient secondaire à mes yeux. Je veux savoir dans quoi j'ai mis les pieds avec mes découvertes et maintenant l'Opus Dei. "—Racontez-moi, votre première rencontre avec une créature... "

☾ ☾ ☾ ☾ ☾



La fin justifie les moyens (...)
Mais qui justifiera la fin ?.
 

Alain Damasio
Revenir en haut Aller en bas
Praelatura sanctae crucis et Operis Dei - Micaela - Dim 26 Nov - 17:47
avatar
hybrides
hybrides


EFFIGIE : Penelope Cruz
BAFOUILLES : 4118
PACTE : 15/02/2017


OSSATURE : 42 ans, petit gabarit musclé et plein de ressources
CONTRAT : Célibataire
BESOGNE : Pas le temps de faire autre chose que chasser pour l'Opus Dei
FABLE : Des vilains pas beaux qu'il faut buter et je crois que je suis douée.
ÉCHINE : Un truc bâtard qui s'ignore, j'aurais du sang de loup dans les veines.
CREDIT : moi // Signature, Justayne


Praelatura sanctae crucis et Operis DeiDavid & Mica – Si par vertueux vous entendez : honnêteté, moralité et sagesse, il va falloir revisiter votre copie en entrant chez nous…du moins mettre des bémols à tout cela. Devenir le bras armé de l’église n’est pas compatible avec sagesse, moralité et honnêteté. Trop sage, vous ne vivrez pas très longtemps. Trop morale, vous deviendrez totalement barge à force d’encaisser. Quant à l’honnêteté…la belle affaire, je crois que le mensonge par omission a été inventé par les premiers membres de l’Opus. En résumé pour moi la vertu ne doit baigner dans du sang.

J’abandonne ma fourchette et m’appuie dans mon siège entrainant avec moi le paquet de cigarettes que je caressais avec envie tout à l’heure. Et hop, une tige aux lèvres que j’allume aussitôt. Je lui propose le paquet s’il en veut une, il se servira.
Je lui souris après avoir rejeter au-dessus de nos têtes ma fumée. Suis-je croyante ? J’agite négativement ma tête en venant m’accouder à la table pour me rapprocher de lui.

– Est-ce que vous êtes gay, David ? Je le laisse cogiter sur ma surprenante question qui semble hors contexte. C’est pourtant tout le contraire. Là théoriquement vous êtes sensé me dire que ça ne me regarde pas et vous auriez raison…alors est-ce que je suis croyante ? Ca ne vous regarde pas David mais pensez-vous que si je ne croyez en quelque chose, je continuerai de servir encore ? Je le gratifie d’un clin d’œil pour conclure.

J’ose espérer qu’il aura compris que je le suis mais je doute de plus en plus du bien fondé de mes actions. Exécuter des ordres sans discuter comme un bon petit soldat éduqué pour ça. Il n’y a pas si longtemps un ami m’a rappelé ce commandement : “tu ne tueras pas”…alors dites-moi pourquoi d’autres créatures n’auraient pas le droit d’exister elles aussi ? Parce qu’elles ne sont pas à l’image de Dieu ou parce qu’une petite minorité en a décidé autrement ? Bien sûr que je ne cautionne pas les meurtres, les enlèvements et tout ce qui nuit à la paix entre les espèces mais peut-être toutes ces chasses et persécutions ne sont pas nécessaires…j’en sais rien…je ne sais plus à force où est le bien, où est le mal.

– Simplement parce que je suis issue d’une famille de chasseurs…la lignée Orsini s’éteindra après moi. Je n’ai pas souhaité imposer cet héritage à une descendance…de toute manière je trouve que la vie de chasseur n’est pas compatible avec une vie de famille. A moins de se caser avec un autre chasseur….erk bonjour l’horreur….par contre j’aime trop le sexe pour faire vœu de chasteté comme vous…ça détend après une bonne chasse.

Une gorgée de vin et une bouffée de cigarette. Mon assiette refroidit mais cette clope était trop tentante. Il va s'imaginer que je m'envoie en l'air à chaque fois que j'ai buté ou chassé un monstre.

– Qui doit vivre, qui doit mourir…ce n’est pas une roulette russe même si parfois ça s’en approche. Je ne suis pas payée pour “penser“ David …comme tout chasseur, nous sommes des soldats exécutants des ordres pour une mission. Il y a enquête sur l’individu et bien souvent il y a incrimination et exécution. Le juge arbitre n’a pas sa place en théorie. Mais comme tout enquêteur il faut des informateurs et je ne connais pas mieux comme informateurs que les monstres eux-mêmes.

Bien sûr il y a la bonne vieille méthode de la torture pour ceux qui sont capturés vivants pour servir de rats de laboratoires mais je préfère celle de l’indic œuvrant dans la rue à l’ancienne….quoique la torture permet d’obtenir rapidement des réponses.

– C’est vrai que vous êtes l’exception. Personne ne vient déposer une lettre de motivation et son CV…il faudrait déjà que nos actions ne soient pas secrètes ce qui n’est pas le cas. Les nouvelles recrues sont la plupart du temps des enfants de chasseurs mais pas que…les jeunes victimes rescapées et orphelines font de bons soldats…même de très bons éléments parce qu’ils ont la vengeance chevillée au corps et à l’âme.

Je lève ma main pour lui faire non l’index pointé en l’air.

- ….je vous raconterai ma première fois quand vous m’aurez raconté pourquoi les ordres et la première fois que vous avez pris une vie. Honneur aux hommes pour une fois faut en profiter.

©️ Justayne

☾ ☾ ☾ ☾ ☾


Opus DeiLes batailles de la vie ne sont gagnées ni par les plus forts, ni par les plus rapides mais par ceux qui n'abandonnent jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Praelatura sanctae crucis et Operis Dei - Micaela - Jeu 30 Nov - 21:12
avatar
humains
humains


EFFIGIE : Josh Hartnett
BAFOUILLES : 64
PACTE : 01/10/2017


OSSATURE : 39 ans
CONTRAT : Moine
BESOGNE : Sergent de L'Ordre Teutonique
FABLE : Oui, par confrontation directe qui m'a laissé une cicatrice profonde à l'épaule gauche.
ÉCHINE : Tout ce qu'il y a de plus humain ! Avec ses vices et ses péchés.
PRESTIGE : heu... mon sens de l'humour ?
GANG : L'Ordre Teutonique - Opus Deï
CREDIT : Tkv
"Je ne suis pas d'accord avec vous sur ce point Micaela. Je suis persuadé qu'on peut avoir de l'honnêteté au moins intellectuelle, de la moralité et qu'on se doit d'avoir une forme de sagesse pour être un soldat de Dieu, sinon ce n'est qu'être un psychopathe. Bien sur que l'on est surement amené à mentir, peut-être aussi à tuer mais aux regard de la mission que Dieu nous confie, c'est acceptable. Vous savez que l'absolution était donnée aux croisés ? A l'origine, la Vertu c'est l'énergie morale, la force de caractère et de volonté. Il en faut pour faire ce que vous faites. " Je repose ma fourchette, délaissant la fin de mon assiette trop généreusement chargée de nourriture. Je n'aime pas gaspiller, mais les italiens ont un sacré coup de fourchette, à moins que ce ne soit ce restaurant ci qui se fasse trop généreux. Et puis, je suis passionné par le débat même si je crains d'ennuyer Micaela et de passer pour un naïf, ce que je ne suis pas. Sa question sur mon orientation sexuelle me surprend. Mais son analogie m'arrache un sourire et je lève les mains en signe d'excuse, je ne pensais pas me montrer indiscret entre personne rattachée d'une façon ou d'une autre à l'Eglise. "Je suis désolé, c'était sans doute très indiscret, mais pour nous mettre à égalité, je vais vous répondre. Je ne suis pas gay et je suis croyant."

Je suis son exemple et allume moi aussi une cigarette. Je ne suis pas aussi manichéen que je le laisse entendre et je comprends qu'il y ait des créatures bonnes et d'autres mauvaises. Comme l'Humanité en somme. Si on présuppose que les créatures ont leur libre arbitre et ne sont pas mues par un obscur instinct. Je ne saurais pas le dire, je débute… Mais pour le cas qui m'occupe, le sorcier était bel et bien humain et je peux en conclure qu'il avait choisi de faire le Mal, comme un homme se soumettant au Démon pour obtenir avantages. L'idée me hérisse.

J'écoute attentivement comment Micaela est arrivée à la … Chasse. Encore que ce mot me déplait, il évoque la chasse aux sorcières dans une forme archaïque obscurantiste. Sa remarque sur le sexe ne me choque pas plus qu'elle ne me surprend, j'ai été soldat avant d'être soldat de Dieu et elle n'a pas tort. Frôler la mort a souvent pour effet qu'on veuille affirmer la vie, et quoi de mieux que le sexe ? La prière bien sur, ha ha. L'Ethique m'intéresse bien plus que comment et avec qui elle passe ses nuits et ses nerfs. J'ai un éclat de rire franc à sa façon de résumer comment j'ai déboulé à l'Opus Dei ! "Oh et encore, je suis bien sur que mon chevalier référent n'avait aucune idée de là où il m'envoyait. Je crois que c'est simplement mon entêtement et son amitié pour moi qui m'ont conduit ici !" Je n'ai pas envie de me venger pour ce qui est arrivé à mon compagnon de Malte. Non c'est plutôt un sentiment de "plus jamais" mêlé à un désir de compréhension et de protéger le monde contre le Mal qui m'anime. Mais je tais ces motivations, dans la gêne de passer pour un idéaliste encore plus que maintenant.

Elle me pose une question, La question et je souris avant de répondre, tout en reprenant une cigarette et en appelant le serveur pour lui demander un café. Une fois ma clope allumée et le café arrivé, j'acquiesce. "Très bien, mais si je vous raconte ça, et vous votre histoire, il va falloir qu'on se tutoie après ça ! Je suis entré dans l'armée après une déception sentimentale et parce que j'étais en révolte après ma famille. J'avais dix-neuf ans, rien que de très commun en somme. Je n'ai jamais fait dans l'originalité, à part aujourd'hui peut-être." Nouveau sourire, et je tire une taffe. "J'ai commencé par le Kosovo, autant dire que ça met directement face à la part sombre de l'Humanité. Après j'ai enchaîné les missions à l'étranger, toujours volontaire pour partir. J'ai fait la connaissance d'un aumônier avec qui j'ai sympathisé. C'est même devenu un très bon ami et c'est comme ça que j'ai renoué avec la religion… A la base je suis juif, je me suis converti. Je sais pas, j'ai fait mon cheminement intérieur comme on dit, entre mon métier et la Foi. Ça m'a pris quelques années et pas mal de discussions, de questionnement. Et en 2011 je suis entré dans l'Ordre Teutonique. Je suis allemand, soldat, ça me correspondait. "

☾ ☾ ☾ ☾ ☾



La fin justifie les moyens (...)
Mais qui justifiera la fin ?.
 

Alain Damasio
Revenir en haut Aller en bas
Praelatura sanctae crucis et Operis Dei - Micaela - Dim 17 Déc - 15:23
avatar
hybrides
hybrides


EFFIGIE : Penelope Cruz
BAFOUILLES : 4118
PACTE : 15/02/2017


OSSATURE : 42 ans, petit gabarit musclé et plein de ressources
CONTRAT : Célibataire
BESOGNE : Pas le temps de faire autre chose que chasser pour l'Opus Dei
FABLE : Des vilains pas beaux qu'il faut buter et je crois que je suis douée.
ÉCHINE : Un truc bâtard qui s'ignore, j'aurais du sang de loup dans les veines.
CREDIT : moi // Signature, Justayne


Praelatura sanctae crucis et Operis DeiDavid & Mica - …je vois que ça vous tient à cœur et visiblement bien plus cultivé sur les origines…mhm peut-être pas du monde qui nous entoure mais de celui qui baigne dans le divin. Je lui décoche un sourire. Soit, au moins je sais que je peux venir vous voir si j’ai un jour besoin de retrouver le sens caché à tout cela. J’agite les mains avant de les reposer sur la table. Bien,  bien dans ce cas je suis vertueuse…ça va beaucoup faire rire mon collègue ça.

Du reste je ris moi-même de bon cœur surtout pour le doute que j’ai semé en lui posant ma question sur ses préférences sexuelles. Ha ha ha j’adore désorienter par des thèmes qui semblent totalement à l’opposé du vrai sujet. Pour le soulager dans ce chemin de croix, je lui réponds clairement d’égal à égal en quelque sorte.

– Je vous cuisine aux petits oignons, David. Confidence pour confidence. Je ne suis pas lesbienne et je crois en lui…j’essaie en tout cas. Je désigne d’un regard le ciel pour faire référence à Dieu. Oui j’essaie mais ça, ça me regarde puis lui et moi ne sommes pas intimes à ce point encore.

Il y a des situations qui font, que savez d’ores et déjà que vous tisserez des liens avec telle ou telle personne. Un truc qui ne s’explique pas, c’est comme ça. Peut-être une sorte d’alchimie qui va faire que vous avancez sur la même route. Tout en l’observant et l’écoutant, je crois que Weizman est une de ces personnes avec laquelle vous savez, que vous pouvez dormir tranquille, si vous partez en mission avec lui. Bien qu’il ne soit pas encore au fait des créatures qui gravitent autour de nous, je crois qu’il possède suffisamment de couilles pour accuser le choc quand il sera à nouveau confronté au surnaturel. Ouais avec lui je pourrais faire équipe, ce n’est pas le cas de tous.

Ce qui reste de mon plat est engloutie à part quelques bouchées qui semblent servir de décor à mon assiette. La porcelaine est décalée vers le haut pour que je puisse m’accouder sur la table. Je fais ajouter un second café quand Weizman passe sa commande puis rallume une autre cigarette.

– Pour le tutoiement va falloir qu’on couche ensemble, les confidences ne vont pas suffire. Va falloir qu’il s’habitue à mes conneries mais je suis certaine qu’il sait que je ne fais que jouer avec comme je le fais avec Bosco. …en tout cas si tu changes d’avis pour ton vœu de chasteté, gardes bien mon numéro de portable.   Nos cafés arrivent, j’en profite pour renvoyer dans les airs des volutes de fumée avant de répondre à ses attentes. Ma première fois donc. Mhm…vois ça un peu comme un combat dans une arène entre gladiateurs et lions. Ça s’est pour l’image parce qu’il n’y a pas d’arène et les lions tu les remplaces par une créature. La surprise de l’exercice c’est que tu ne sais pas à quelle créature tu vas avoir à faire. Je venais tout juste d’avoir mes 17 ans quand j’ai fait face à mon premier lycan. Malgré un entrainement bien lourd, il n’est pas aisé de venir à bout d’une de ces molosses enragés. Le pire n’a pas été le fait de le tuer mais de voir sa transformer inverse…voir qu’au sol gisait un corps humain. La bête avait disparu. C’est ce qui m’a la plus déstabilisée sur le moment…j’ai gerbé juste après.

Notre discussion continue encore jusqu’à ce que nous reprenions le chemin du QG. Il ne fallait surtout pas qu’il loupe sa visite du petit musée des horreurs avant que nous donnions rendez-vous le lendemain pour sa formation.


*** FIN ***

©️ Justayne

☾ ☾ ☾ ☾ ☾


Opus DeiLes batailles de la vie ne sont gagnées ni par les plus forts, ni par les plus rapides mais par ceux qui n'abandonnent jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Praelatura sanctae crucis et Operis Dei - Micaela -
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2 :: Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Bom dia! Eu me chamo Micaela. Eu moro en Brazil.
» Mano nella borsa | Micaela Orsini [+18]

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: