“Le meilleur miroir ne reflète pas l’autre côté des choses.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Jade Davidson
HUMAINS - DISSOLVED VOICES
OSSATURE: : 27 ans CONTRAT: : Célibataire - Coeur meurtri BESOGNE: : Artiste Peintre (ancienne danseuse exotique) FABLE: : Les vampires bercent ma vie dans un fleuve sanguin... Les lycans l'ont bouleversé des années auparavant... Les sirènes murmurent à mes oreilles ÉCHINE: : Petite Humaine @EFFIGIE: : Michelle Trachtenberg by Astrid BAFOUILLES: : 1404 PACTE: : 16/06/2017



Message
Ven 6 Oct - 11:32
Frissons…

Mon corps semble réagir à une sensation étrange. Cette impression d’être observée… Ezio… C’est à lui que je pense lorsque mon corps frissonne. Ce lien, étrange lui aussi, que nous avons tissé, qu’il m’a reproché d’avoir créé… J’ai l’impression de le sentir en moi, s’insinuer dans mon âme, me susurrer des mots que je ne comprends pas. Je le hais. Je ressens encore sa main sur ma gorge meurtrie, ses coups, sa haine qu’il me crachait au visage. Et pourtant, quelque chose en moi me fait ressentir un manque. Son sang... Le sang de vampire qui coule dans ma gorge, ce gout métallique, ses effets sur mon corps entier. Mescaline est jalouse, elle m’appelle, tente de se faire remarqué dans son petit flacon coloré sur ma table de nuit. Je l’observe, de longues secondes, assise sur mon lit, nue. Mes épaules sont tombantes, mes mains entre mes genoux serrés, comme pour les empêcher de se jeter sur le flacon pour en avaler le contenu.

Le manque est là… Il a créé en moi une nouvelle dépendance, me faisant inéluctablement tombée encore plus bas dans ma déchéance. Ce n’est pas lui qui me manque, mais son sang… Le sien… ? Non, celui de sa race. Les vampires… toute ma vie aujourd’hui s’articule autour d’eux. Comme si Rome ne m’attendait que pour me mettre devant une réalité bien sombre…

Je soupire, me laisse retomber en arrière sur mon lit, les yeux perdus dans le vide. J’ai quitté une vie dont je maitrisais tous les aspects, pour perdre toute maitrise ici même. Je me relève d’un coup, attrape mon flacon et avale 2 comprimés. Mescaline est heureuse, et je ne tarderais pas à la retrouver. Ma meilleure amie n’est aujourd’hui qu’un ersatz de mes réels désirs. Elle me permet de supporter tout le reste. Me faisant oublier l’espace d’un instant toutes mes douleurs, et ce cœur meurtri qui ne bat plus que par reflexe de survie.

Un voile de douceur semble m’envelopper au moment même ou je fais glisser le tissu de ma robe sur ma peau nue. Les psychotropes ont cette faculté de vous emporter rapidement, vous soulageant de vos maux sans attendre. Surtout elle, mon amie. Elle me murmure d’aller me maquiller, de prendre soin de moi. Elle veut que j’aie de la compagnie ce soir, que je fasse cesser ces nuits d’abstinence qui n’ont pas lieu d’être à ses yeux.

Un maquillage sombre, pour une humeur qui l’est tout autant. Des cheveux en liberté, retombant en longue crinière brune sur mes épaules. Le bruit de mes talons martelant le pavé romain, et l’épaisse fumée blanche de ma cigarette qui s’étire de ma bouche entre ouverte. Je marche sans but, sans réelle destination que celle où me mènera Mescaline. Elle semble savoir où m’emmener… guidée par mes frissons qui ne cessent de parcourir mon corps malgré tout. Je me dirige sans m’en rendre compte vers le club où j’ai revu Poppy.. Peut-être dans l’espoir de l’y retrouver, de partager encore une intimité qui me manque. Elle est la seule qui me comprenne, sans pourtant rien savoir de mes tourments. Peut-être devrais-je tout lui dire…

_________________
And I find it kinda funny, I find it kinda sad
The dreams in which I'm dying are the best I've ever had
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar

Masha Stoian
VAMPIRES - THE JAGGED JAWS
OSSATURE: : 28 ans CONTRAT: : Célibataire BESOGNE: : Artiste de cabaret, danse, chant, lancé de couteaux FABLE: : Ayant fui son sire, il y a des années, elle cherche aujourd'hui à le supprimer, ignorant le lien qui l'unit à lui. Déchéance et survies ont rythmé sa vie depuis, mais aujourd'hui, elle va le retrouver avec la ferme intention de lui faire payer pour tout ce qu'elle a subi. Rebelle et bohémienne elle n'a jamais oublié ses rêves de liberté. ÉCORCE: : 179 ans ÉCHINE: : Vampire PRESTIGE: : Des sens très aiguisés comme tout vampire, mais des réflexes, une adresse et dextérité particulièrement affutés. L'art de la fuite et de l'esquive n'ont plus de secrets pour elle. @EFFIGIE: : Anna Brewster BAFOUILLES: : 504 PACTE: : 03/10/2017



Message
Ven 6 Oct - 19:14


Le meilleur miroir ne reflète pas l'autre côté des choses Jade & Masha

Masha fait le guet depuis un moment devant l'appartement de l'inconnue. Ou plus vraiment une inconnue à présent qu'elle connait son nom et son emploi du temps. Elle la surveille depuis quelques jours, depuis qu'elle l'a vue quitter la propriété où réside Dumitru. Elle sait donc désormais où elle habite. Mais ce n'est pas suffisant. Il faut qu'elle sache, il faut qu'elle sache qui est cette femme qui connait son sire. Sa maîtresse sans doute ! Un pli amer transforme l'expression de Masha. Son sire, son cher sire semble bien profiter de la vie. Il n'y a qu'à voir ce château dans lequel il vit, il n'y a qu'à voir le luxe dont il s'entoure.....et les filles, cette fille !

La porte de l'immeuble s'ouvre soudain et Masha recule dans l'ombre de la nuit depuis laquelle elle observe la femme, Jade, Jade Davidson, jeune, belle, trop belle. Masha a des envies de meurtre, une envie qu'elle alimente depuis de longues années envers son sire.

Une envie qui a repris sa force depuis qu'elle a entendu son nom, depuis qu'elle le chasse, discrètement très discrètement sachant qu'il peut la repérer facilement à cause de leur lien. Il lui faut donc l'épier à distance, ne jamais trop l'approcher. Pas encore... elle n'est pas prête. Ses plans sont toujours minutieusement préparés, celui-ci demandera plus de soin encore, afin que la vengeance soit plus délectable.

C'est pourquoi qu'au moment où elle est certaine d'avoir identifié Jade, elle abandonne son refuge provisoire pour avancer en direction de la femme. Elle la suit sur une certaine distance, attendant qu'elles se soient suffisamment éloignées du quartier où Jade réside. Puis Masha accélère le pas, se met même pratiquement à courir, avant de rejoindre celle qui est devenue l'objet de toutes ses attentions et de sa jalousie.

Le souffle est court, étudié de manière à ce qu'elle paraisse essoufflée. Masha se tourne vers elle, l'aborde en s'excusant, léger sourire mais l'expression reste tendue:

- excusez-moi ? .....je ne voulais pas vous ennuyer mais... mais je crois qu'on me suit.

Masha s'exprime en anglais. De toute façon son italien n'est pas assez affuté pour qu'elle puisse faire un seul instant semblant d'être native de Rome. Autant jouer la carte de la touriste fraîchement débarquée, ce qui n'est qu'une demi-vérité. Et puis c'est une façon d'en apprendre un peu plus sur Jade, sur ses origines, bien que le nom de famille n'ait pas du tout de consonance italienne. Peut-être voyage-t-elle avec Dumitru ? Cette simple idée fait bouillir un peu plus le sang de Masha qui garde pourtant son masque de la jeune femme peu rassurée de devoir se promener seule dans les rues de Rome à cette heure de la nuit.

- je peux marcher avec vous pendant quelques pas ? Juste histoire de ne pas rester seule, si ça ne vous ennuie pas. Et le temps de trouver un taxi.

Elle jette un regard inquiet derrière elle, avant de reporter son attention sur Jade.

- vous parlez anglais ?

Le sien est parfait et ne porte qu'une infime trace de ses origines, un très léger accent que seul un natif de sa région pourrait deviner.


©️ Justayne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Jade Davidson
HUMAINS - DISSOLVED VOICES
OSSATURE: : 27 ans CONTRAT: : Célibataire - Coeur meurtri BESOGNE: : Artiste Peintre (ancienne danseuse exotique) FABLE: : Les vampires bercent ma vie dans un fleuve sanguin... Les lycans l'ont bouleversé des années auparavant... Les sirènes murmurent à mes oreilles ÉCHINE: : Petite Humaine @EFFIGIE: : Michelle Trachtenberg by Astrid BAFOUILLES: : 1404 PACTE: : 16/06/2017



Message
Sam 7 Oct - 20:57
J’avance dans la ville sans prêter attention à ce qui m’entoure, ni les voix des passants, ni les compliments qui sifflent parfois autour de moi. Non, j’avance, tirant régulièrement sur ma cigarette jusqu’à ce que celle-ci commence à me bruler les doigts. Le mégot jeté au sol, mes pas qui s’accélèrent au rythme de ceux qui me suivent sans même que je ne m’en rende compte. Pourtant, quelqu’un court derrière moi, tente de me rattraper. Je ne fuie pas, je ne réalise même pas que mon pas a changé… et ce n’est que lorsqu’elle m’interpelle que je comprends qu’on cherchait à m’atteindre.

Ses paroles trouvent un écho en moi, de ceux que je déteste car l’image d’Ezio s’imprime devant moi. Je me tourne vers l’endroit d’où elle semble venir, cherchant sa silhouette dans l’ombre de la nuit, parmi les passants qui se font de moins en moins nombreux que l’heure avance. Et si ce n’était pas elle qui était suivie, mais moi… Ezio ne supporte qu’un autre me touche, Ezio est capable de débarquer dans ma vie quand bon lui semble, comme guidée par mon odeur, mon cœur qui palpite, mon sang qui bat à mes tempes. Mescaline me souffle qu’il n’en est rien, qu’il n’est pas là, et je reporte mon intérêt à sur la jolie brune qui me parle. Je réalise seulement qu’elle ne me parle pas en italien, mais en anglais. Il y a quelques semaines que je n’avais parlé anglais.

Elle voulait rester avec moi… J’avais envie de solitude. Non, j’avais envie de Poppy. Mais mon regard posé sur la jolie brune, je décidais de répondre par la positive. Oui, d’accord. je répondais en anglais, confirmant par la même occasion que je parlais bel et bien la même langue qu’elle. Mon accent irlandais était encore bien présent malgré mes longues années à Londres. Savez-vous qui vous suit ? Pensais-je encore qu’Ezio était notre suiveur ? Oui… Jen e parvenais à me retirer cette idée de la tête, quand bien même il semblait clair pour elle qu’elle était la suivie, et non moi. Combien de temps avait-elle couru avant de me rejoindre ? Mescaline me soufflait d’oublier Ezio, de profiter de celle que le destin avait mis sur ma route ce soir. Peut-être un signe que Poppy ne serait pas celle qu’il me faudrait ce soir.

*Regarde la… N’est-elle pas jolie cette petite brune ?*

Je souris à la pensée soufflée une nouvelle fois par mon amie médicamenteuse. Oui, cette jeune inconnue était jolie, de ces beauté fraiche et naïve que j’appréciais. Si les hommes se refusaient à moi, Si Dumitru se refusait à m’aimer, peut-être devrais-je me tourner vers les femmes, et uniquement elles à présent.

Viens avec moi, allons prendre un verre.

Je me tourne une dernière fois derrière nous, cherchant du regard l’inconnu, ignorant qu’il n’est qu’un prétexte pour m’accoster. Je ne ressens pas la présence du vampire qui m’a volé mon sang, je ne l’ai pas ressenti depuis plusieurs jours, mais le manque est là, son sang… Mon cœur réagit à cette pensée, battant plus fort… Jusqu’à ce que je me tourne, prenant le bras de l’inconnue pour l’entraîner dans mon pas.

Il y a un bar juste à coté.

La lumière du bar éclaire le trottoir. A l’intérieur, c’est assez calme… Plus qu’un bar, c’est un pub que je lui propose… L’ambiance y est proche de celui de Londres. Un bar, des tabourets, mais surtout, quelques tables basses rondes, entourées de quelques fauteuils un peu fatiguées d’avoir reçu bien trop de visiteurs. Je pousse la porte, l’invite à me suivre, me demandant si elle se sent toujours suivie ou non… Je prends place à l’une des tables basses, et un serveur ne tarde pas  à venir prendre notre commande.

J'ai volontairement choisi une place près de la vitre, afin d'observer les allers et venues...

Whisky, sans glace. dis-je en italien, avant de me tourner vers mon inconnue et toi ? en anglais, prête à traduire.[/b][/b]

_________________
And I find it kinda funny, I find it kinda sad
The dreams in which I'm dying are the best I've ever had
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar

Masha Stoian
VAMPIRES - THE JAGGED JAWS
OSSATURE: : 28 ans CONTRAT: : Célibataire BESOGNE: : Artiste de cabaret, danse, chant, lancé de couteaux FABLE: : Ayant fui son sire, il y a des années, elle cherche aujourd'hui à le supprimer, ignorant le lien qui l'unit à lui. Déchéance et survies ont rythmé sa vie depuis, mais aujourd'hui, elle va le retrouver avec la ferme intention de lui faire payer pour tout ce qu'elle a subi. Rebelle et bohémienne elle n'a jamais oublié ses rêves de liberté. ÉCORCE: : 179 ans ÉCHINE: : Vampire PRESTIGE: : Des sens très aiguisés comme tout vampire, mais des réflexes, une adresse et dextérité particulièrement affutés. L'art de la fuite et de l'esquive n'ont plus de secrets pour elle. @EFFIGIE: : Anna Brewster BAFOUILLES: : 504 PACTE: : 03/10/2017



Message
Dim 8 Oct - 18:33


Le meilleur miroir ne reflète pas l'autre côté des choses Jade & Masha

Jade accepte au double soulagement de Masha dans son rôle de femme inquiète. Voilà qui lui facilitera les choses. Sans quoi elle aurait dû passer au plan B. Les voici donc à aligner le pas côte à côte, tandis que la femme lui demande qui la suit. Masha hausse les épaules, nouveau regard en arrière et secoue doucement la tête.

- Je l’ignore. Ce n’était peut-être qu’une impression finalement mais….j’ai cru voir une ombre et puis j’ai eu peur. Excusez-moi, je dois vous paraître idiote !

Un sourire timide accompagne cette déclaration, et Masha qui l’observe discrètement tandis qu’elles continuent d’avancer, la voit sourire à son tour. C’est un bon point. D’autant plus que soudain son accompagnatrice faussement improvisée, lui propose d’aller boire un verre, à l’agréable surprise de Masha.

Elle a à peine le temps d’accepter d’un signe de tête qu’elle se voit entraînée dans les pas de Jade qui la guide jusqu’à un bar tout proche. Dans l’entrée, Masha observe les clients, le regard qui scrute les ombres des alcôves mal éclairées, les quelques visages trop préoccupés par leur propre vie pour prêter attention à ces deux femmes qui viennent d’entrer. Masha se détend quelque peu, puis avance jusqu’à la table choisie par Jade. Elle s’installe, retire l’écharpe de soie d’un rouge sombre qui entoure son cou et ses épaules, le chapeau de feutre sur ses cheveux, puis enfin le manteau long qu’elle pose soigneusement à côté d’elle, avec son sac à main. Des mains manucurées, soignées, comme le reste de sa tenue. Masha y tient. Ce n’est pas parce qu’on a peu de moyens qu’on doit se moquer des apparences, bien au contraire. Le paraître est souvent le meilleur des laissez-passer, ou un moyen de se fondre dans la foule. Aujourd’hui Masha arbore une tenue discrète mais élégante malgré tout qui fait croire à un statut social qui n’est pas le sien.

Au moment de passer commande, elle opte pour un verre de Moscato d’Asti, un vin doux et pétillant puis sourit à Jade.

- J’espère que je ne perturbe pas trop vos projets pour cette soirée ? Une jolie jeune femme comme vous, vous aviez peut-être RDV ?  Pour ma part, je pensais rentrer chez moi mais au final, ce verre va me faire de bien.

Question déguisée par quelques informations laissées au hasard, mais il est évident qu’elle est bien plus intéressée par sa voisine que par lui raconter sa vie. De toute façon Masha n’est pas du genre volubile et d’ordinaire si peu prompte à engager la conversation, sauf quand la curiosité la pousse à jouer les gentilles demoiselles en détresse.


©️ Justayne

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Jade Davidson
HUMAINS - DISSOLVED VOICES
OSSATURE: : 27 ans CONTRAT: : Célibataire - Coeur meurtri BESOGNE: : Artiste Peintre (ancienne danseuse exotique) FABLE: : Les vampires bercent ma vie dans un fleuve sanguin... Les lycans l'ont bouleversé des années auparavant... Les sirènes murmurent à mes oreilles ÉCHINE: : Petite Humaine @EFFIGIE: : Michelle Trachtenberg by Astrid BAFOUILLES: : 1404 PACTE: : 16/06/2017



Message
Dim 8 Oct - 22:36
Je passe notre commande. C’est un choix de boisson particulièrement intéressant que ma compagne de soirée vient de faire. Dis-moi ce que tu bois, je te dirai qui tu es… Cependant, bien que je sois capable de lire dans les envies des hommes en termes de relations intimes, je n’ai pas cette capacité à lire dans les boissons des personnes m’accompagnant dans un bar. Pourtant, je ne peux pas manquer de constater qu’il est intéressant. Vin italien pétillant, pour une étrangère au pays, cela à de quoi interpeller non ?
Le serveur repart de l’autre côté du bar avec notre commande.

Ne t’en fais pas, moi aussi j’ai parfois l’impression de ne pas être seule, que quelqu’un m’observe parfois. répondis-je enfin à ce qu’elle m’avait dit juste avant que nous ne rentrions dans le bar. La présence d’Ezio planait à présent presque toutes les nuits sur moi, comme s’il allait à nouveau se jeter sur moi, me mordre, ou pire.

Jolie jeune femme… J’avais envie de ricaner à son compliment. N’était-elle elle-même une très belle femme seule ce soir ? Je n’avais prévu qu’une promenade nocturne… J’aime les rencontres au hasard, elles sont souvent les plus intéressantes. Les dernières en date n’avaient pas manqué de piquant. Sans même m’en rendre compte j’avais porté ma main à mon cou, caressant la peau anciennement meurtrie du bout des doigts. Les plaies sont aujourd’hui bien refermées et invisible en surface. Cependant, l’endroit reste particulièrement sensible, et j’ai l’impression que ma caresse appelle la morsure, créant un manque que j’ai du mal à canaliser ces derniers temps. Mescaline en redemande, bien que je n’ai jamais été mordue sous son emprise. J’ai toujours été consciente, sobre… Aujourd’hui, le psychotrope rallume certains désirs que j’ai essayé de contenir ces derniers jours. Je reporte mon regard vers la rue, comme si la silhouette d’Ezio allait apparaitre de l’autre côté de la rue, mais seule la noirceur de la nuit. Et puis, toi aussi tu es une belle jeune femme, et tu n’avais pas beaucoup plus de projets que moi.

Le serveur revient, nous ayant abandonné qu’à peine une minute. Ils posent nos verres, la note, sur laquelle je pose ma main avant même que l’inconnue que j’ai invité à se joindre à moi n’ai le temps de réagir. Je pose un billet puis le serveur repart, le plateau sous le bras.

Tu es à Rome depuis peu non ? Je me doute de la réponse… Déjà elle ne parle pas italien ou du moins, elle n’a pas tenté de me parler italien. Le hasard, ou du moins étais-je un peu obligée de le penser… Je ne suis pas là depuis très longtemps non plus… pourquoi lui racontais-je cela ? Parce que Mescaline était d’humeur à parler elle. Elle se réjouissait d’avoir une nouvelle compagnie lorsque moi je n’avais envie de parler à personne. Ma vie était un champ de bataille avec l’arrivée de Dumitru. Ses révélations sur la nuit du massacre de mes parents, sur notre liaison, mais surtout, sa façon de me voir. Eternelle enfant à ses yeux. Rome et ses mystérieuses rencontres. dis-je avec un petit rire tout en reportant encore une fois mon attention à la rue. C’est mon reflet que je vois à présent dans la fenêtre. Je détourne la tête, ne supportant de me voir, et lève mon verre vers elle.

à notre rencontre fortuite

_________________
And I find it kinda funny, I find it kinda sad
The dreams in which I'm dying are the best I've ever had
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar

Masha Stoian
VAMPIRES - THE JAGGED JAWS
OSSATURE: : 28 ans CONTRAT: : Célibataire BESOGNE: : Artiste de cabaret, danse, chant, lancé de couteaux FABLE: : Ayant fui son sire, il y a des années, elle cherche aujourd'hui à le supprimer, ignorant le lien qui l'unit à lui. Déchéance et survies ont rythmé sa vie depuis, mais aujourd'hui, elle va le retrouver avec la ferme intention de lui faire payer pour tout ce qu'elle a subi. Rebelle et bohémienne elle n'a jamais oublié ses rêves de liberté. ÉCORCE: : 179 ans ÉCHINE: : Vampire PRESTIGE: : Des sens très aiguisés comme tout vampire, mais des réflexes, une adresse et dextérité particulièrement affutés. L'art de la fuite et de l'esquive n'ont plus de secrets pour elle. @EFFIGIE: : Anna Brewster BAFOUILLES: : 504 PACTE: : 03/10/2017



Message
Lun 9 Oct - 15:45


Le meilleur miroir ne reflète pas l'autre côté des choses Jade & Masha

Masha hausse un sourcil, un peu étonnée de la réponse de Jade, avant de répliquer sur un ton énigmatique :

- Certes, nous ne sommes jamais vraiment seuls….

Elle soupire et fait mine de porter son attention sur le décor autour d’elles, avant de revenir à Jade qui répond à sa question. Elle ne devait donc pas se rendre chez Dumitru cette nuit ? Monsieur avait sans doute prévu autre chose. Jade dit apprécier les rencontres au hasard. Qu’elles sont souvent les plus intéressantes. Est-ce ainsi qu’elle a fait la connaissance de son Sire ? Les questions brûlent les lèvres de Masha mais elle ne doit pas brûler les étapes. Un fin sourire étire ses lèvres :

- Les rencontres dues au hasard, je comprends, bien qu’elles soient parfois mêlées de dangers.

Mais apparemment ça ne semble pas inquiéter cette femme. Peut-être parce qu’elle sait déjà ce que cachent les ombres de la nuit. Dumitru se serait-il montré plus loquace avec elle qu’il ne l’a été avec Masha avant qu’elle ne découvre la vérité par un terrible coup du sort ? Mais pour le moment, il faut qu’elle se concentre sur le présent et en apprenne davantage sur cette femme face à elle qui la complimente à son tour. L’attitude toujours étudiée, le sourire aimable, le regard reste sombre, abime des mystères qui ont tissé la vie de notre fameuse jeune femme.

- En effet, aucun projet en particulier. J'ai toute la nuit devant moi.


Mensonge éhonté pourtant prononcé sans l’ombre d’une hésitation et avec l’assurance de ceux qui sont habitués à mentir. Le serveur les interrompt un instant, et Jade est la première à relancer la conversation avec d’autres questions pour sa nouvelle « rencontre ».

- Depuis quelques mois seulement.


Et c’est la stricte vérité ! De toute façon inutile de mentir à ce sujet, son italien ne la tromperait pas bien que Masha ait appris très vite, il reste l’accent qui transparait beaucoup moins en anglais. Jade devance alors sa question en y répondant d’elle-même. Elle non plus n’est pas là depuis longtemps. Masha finit par lever son verre pour trinquer avec Jade :

- A notre rencontre
dit-elle simplement, avant de demander en se mettant au tutoiement puisque c’est le choix de Jade. Autant resserrer les liens n’est-ce pas ? Tu es là pour une raison en particulier ou simplement pour profiter de cette belle ville ? Ou de ses charmants habitants ! ajoute-t-elle avec un sourire entendu. Les hommes d’ici ont vraiment le chic pour flirter, tout est prétexte au rapprochement !

Masha fait un signe de tête à Jade pour lui désigner un des clients qui a fini par remarquer les deux femmes et qui leur adresse désormais, sourires et œillades.

Elle-même n’est pas trop adepte des familiarités avec les inconnus, excepté quand c’est elle qui choisit, à partir de ce moment tout ou presque est permis. Le hic, c’est que les italiens ont parfois du mal avec les codes, de fait le caractère sauvage de Masha a déjà eu l’occasion de ressortir et il lui a fallu plusieurs fois « montrer les dents ». Enfin le but de cette conversation n’est pas de discuter des techniques de drague des hommes du pays, mais de mener Jade à lui parler de Dumitru et de sa relation avec lui. Qu’est-ce qu’elle représente pour lui, une maîtresse de plus ? C’est sûr, Masha n’a pas une très bonne image de Dumitru, sans doute parce que mis à part sa réputation au château, elle ne sait pas grand-chose de lui à part ces souvenirs entrevus lors de la nuit qui l’a vue renaître en créature avide de sang.


©️ Justayne

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Jade Davidson
HUMAINS - DISSOLVED VOICES
OSSATURE: : 27 ans CONTRAT: : Célibataire - Coeur meurtri BESOGNE: : Artiste Peintre (ancienne danseuse exotique) FABLE: : Les vampires bercent ma vie dans un fleuve sanguin... Les lycans l'ont bouleversé des années auparavant... Les sirènes murmurent à mes oreilles ÉCHINE: : Petite Humaine @EFFIGIE: : Michelle Trachtenberg by Astrid BAFOUILLES: : 1404 PACTE: : 16/06/2017



Message
Lun 9 Oct - 16:14
Je ne peux retenir un ricanement lorsqu’elle me parle de danger. Je n’ai connu quasiment que ça depuis mon arrivée à Rome… Comme si je le cherchais depuis toujours. Peut-être était-ce vrai finalement, peut-être que j’étais cette auto destructrice que l’on avait tant de fois essayé de me faire voir. Cette nuit là, j’aurai pu finir violée par un homme… Destin pas moins funeste que celui d’avoir fini mordue par Ezio. Rencontres au hasard… Mais cette belle jeune femme était aussi une rencontre fortuite. Me laissait-elle un avertissement face au danger qu’elle représente ? J’étais bien incapable d’y songer, Mescaline endormant totalement mes reflexes de survie/

Nous discutons tranquillement, dévoilant nos similitudes, plates et sans réel intérêt que de nous mettre en confiance l’une comme l’autre. Deux étrangères liées par une langue commune, toutes deux fraîchement arrivées en Italie, à Rome, dans cette ville de péchés. Nous avions la nuit pour nous, pour apprendre à nous connaître, décider si nous souhaiterions nous revoir, ou redevenir deux étrangères de passage dans la vie de l’autre. Je ne m’étais jamais lié à personne, si ne n’était Poppy qui pour autant n’était pas restée dans ma vie. Je n’avais pas d’ami, n’avais jamais eu de liaison sérieuse. Que des amants de passage, des clients, qui allaient et venaient, avant que je ne les fasse disparaître de ma vie s’ils ne l’avaient pas fait d’eux même. A Rome, j’avais décidé de changer de vie, de métier, et à présent, je prenais l’option sur un nouveau nom, usant et abusant de celui de Dumitru. Peut-être était-il temps de vivre en compagnie d’autres… d’accepter de les faire entrer dans ma vie.

Les hommes restent des hommes… guidés par leur… instinct. dis-je en me moquant gentiment de celui qui nous dévisageait, envieux d’avoir l’une ou l’autre, si ce n’était les deux, dans son lit. Rome est une ville magnifique, et les habitants  ne manquent pas de charme. Mais je ne suis pas là pour eux  J’avais besoin de changer d’air. je soupirais, reportant une énième fois mon regard sur l’extérieur. Je ne cherchais pourtant pas à fuir, mais je me sentais observée… Sans pour autant quiconque ne m’observe de l’extérieur. Je suis peintre, et Rome, c’est la capitale des arts à mes yeux. Je ne pouvais faire autrement que de venir échouer ici.

Je reporte mon attention sur l’inconnue, puis prend mon verre pour boire une nouvelle gorgée. Mescaline veut que je parle, que je me livre, mais les mots ne sortent pas aussi facilement que je le souhaiterais. Peut-être était-il plus facile de se confier à une inconnue qu’à ceux qui croient nous connaître finalement. Poppy n’avait de vision de moi que celle que je lui avait offerte les mois où nous avions travaillé ensemble. Nos retrouvailles n’avaient pas poussé le vice à ce que je me livre sur Dumitru, sur mes parents, et cet aspect de ma vie que je n’étalais aux yeux de tous qu’au travers de mes peintures. Et rares étaient ceux qui parvenaient à comprendre la douleur, la violence qui s’y cachait.

L’alcool mélangé aux effets de Mescaline, ma langue se déliait, et l’envie de me confier se faisait plus forte. Rome est une ville d’histoire, et j’ai fini par y découvrir la mienne dans ces rues. Hasard de la vie. Ou plutôt, douce ironie quand on sait que je tentais de fuir la mienne. Je laisse échapper un petit ricanement mi amusé mi amer. Je repose mon verre et relève les yeux sur elle, je ne veux pas être la seule à me livrer, car je sais que je n’y parviendrais que dans l’échange. Et toi… ? Comment Rome t’a t'elle attirée dans ses filets ?

_________________
And I find it kinda funny, I find it kinda sad
The dreams in which I'm dying are the best I've ever had
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar

Masha Stoian
VAMPIRES - THE JAGGED JAWS
OSSATURE: : 28 ans CONTRAT: : Célibataire BESOGNE: : Artiste de cabaret, danse, chant, lancé de couteaux FABLE: : Ayant fui son sire, il y a des années, elle cherche aujourd'hui à le supprimer, ignorant le lien qui l'unit à lui. Déchéance et survies ont rythmé sa vie depuis, mais aujourd'hui, elle va le retrouver avec la ferme intention de lui faire payer pour tout ce qu'elle a subi. Rebelle et bohémienne elle n'a jamais oublié ses rêves de liberté. ÉCORCE: : 179 ans ÉCHINE: : Vampire PRESTIGE: : Des sens très aiguisés comme tout vampire, mais des réflexes, une adresse et dextérité particulièrement affutés. L'art de la fuite et de l'esquive n'ont plus de secrets pour elle. @EFFIGIE: : Anna Brewster BAFOUILLES: : 504 PACTE: : 03/10/2017



Message
Lun 9 Oct - 22:13


Le meilleur miroir ne reflète pas l'autre côté des choses Jade & Masha

Le fait que Masha évoque ce danger qui rôde à chaque coin de rue, celui que nul ne peut soupçonner, excepté les « initiés », semble beaucoup amuser sa nouvelle amie. Voilà de quoi lui mettre le doute pour de bon. Dumitru a dû lui révéler son grand secret. Cette femme a eu plus de chance qu’elle, elle, il a fallu que son mari la livre en pâture au « démon » des forêts pour qu’elle découvre qu’il s’agissait en fait de Dumitru. Et si cette découverte au départ lui a fait croire qu’elle allait être sauvée, elle s’est vite rendue compte de son erreur.

Jade fait ainsi partie des privilégié(e)s de son Sire, et Masha sent la piqûre de la jalousie, mais il ne faut pas qu’elle perde son rôle de vue. Elle l’a abordée dans le but de comprendre pourquoi l’autre jour, elle l’a aperçue en train de quitter la propriété de Dumitru. Il faut qu’elle se concentre, ne pas laisser l’instinct prendre le dessus de la raison et de son self control.

« Les hommes restent des hommes… », les paroles de Jade la ramènent au présent et à son objectif. Et elle évoque justement l’instinct de ces derniers. Masha approuve bien sûr, d’un signe de tête et d’un sourire, son regard suivant celui de Jade avec une lueur quasi assassine dans le regard que l’autre type ne perçoit pas, naturellement.

- Oui le charme de cet endroit qui ne se laisserait pas envoûter ?

Elle lui avoue finalement la raison de sa présence. Changer d’air ? Ca ne lui dit pas si elle a suivi Dumitru ou si finalement il est celui dont elle parle à présent, une histoire découverte à Rome ? Jade s’exprime beaucoup par énigme et cela ne fait pas l’affaire de Masha qui pourtant s’intéresse à cet art dont la jeune femme serait adepte, la peinture.

- Tu es peintre ? Voilà qui est intéressant et que peins-tu ? Oh je sais, laisse-moi deviner, de jeunes éphèbes à peine recouverts d’un voile ?

Elle glousse, un rire qui se veut complice. Mais au final, peut-être en a-t-elle appris davantage. Jade est là pour l’Art… et ce n’était pas une destination choisie, juste le hasard. Alors le hasard l’aurait-elle placée sur le chemin de son Sire ? Masha essaie de se souvenir, le château, les bals donnés  par le boyard, les tableaux accrochés aux murs. Il n'est pas impossible que Dumitru ait été attiré par l’artiste….Surtout que Jade est très jolie et jeune qui plus est…. Cette demoiselle a donc tout pour plaire ! Ce qui n’est pas fait pour réjouir Masha.
Mais comme Jade semble d’humeur à faire des confidences, Masha va en profiter et rebondit sur ce qu’elle lui a dit il y a un instant.

- Et qu’as-tu découvert à Rome ? Un nouvel amant ? Sourire complice encore, tandis que Masha se penche, toute ouïe pour d’autres confidences, d’autres histoires que Jade aurait envie de lui révéler. Et que fuyais-tu ?

Oui enfin pour en savoir davantage, il lui faut aussi se livrer un peu plus. Masha répond négligemment à ses questions :

- Moi je voulais retrouver un homme qui a fait partie de mon passé. Sans doute suis-je un peu trop romantique pour croire qu’on peut revivre une histoire dont il ne reste plus que des cendres !

Sourire crispé pour conclure. Romantisme tu parles ! Ses desseins sont beaucoup plus sanglants, mais Masha ne tient pas à effrayer sa nouvelle amie en lui révélant son véritable visage.

©️ Justayne

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Jade Davidson
HUMAINS - DISSOLVED VOICES
OSSATURE: : 27 ans CONTRAT: : Célibataire - Coeur meurtri BESOGNE: : Artiste Peintre (ancienne danseuse exotique) FABLE: : Les vampires bercent ma vie dans un fleuve sanguin... Les lycans l'ont bouleversé des années auparavant... Les sirènes murmurent à mes oreilles ÉCHINE: : Petite Humaine @EFFIGIE: : Michelle Trachtenberg by Astrid BAFOUILLES: : 1404 PACTE: : 16/06/2017



Message
Mar 10 Oct - 12:38
Je souris. L’idée de peindre de beaux mâles nus ne serait pour me déplaire, mais nous étions loin de la réalité de mes œuvres. Cependant, il était vrai qu’il m’était arrivé de m’inspirer d’un corps nu pour certaines de mes toiles, sortant de la noirceur de mon passé pour voler un instant… comme cette nuit de pleine lune sur la plage, avec cette femme poulpe particulièrement envoutante… J’ai longtemps cru l’avoir rêvé… Jusqu’à la morsure de cet homme poisson. Inconsciemment, ma main glisse sur mon cou, alors que je ressens malgré moi la douleur fantôme de cette morsure.

Je suis plus dans l’abstrait… Je peux mes émotions, celle qui ont bercées ma vie. C’est assez... Je n’ai pas d’adjectif pour qualifier mes toiles, mon style… seul celui d’Ezio me revient à l’esprit…Quelqu’un m’a dit dernièrement que c’était assez glauque… peut-être était-ce lui qui avait raison. J’expose dans un bar du quartier Est, jusqu’après demain. Peut-être t’inviterais-je à la prochaine. En avais-je l’intention ? Pourquoi pas… Après tout, plus j’avais de visiteurs, plus mes toiles seront vues, et plus… Et plus quoi ? J’aurai de renommé ? De vente ? Quelle importance après tout. *Chut ! * me souffle Mescaline. Elle veut écouter, que je parle, me confie et pas que je broie du noir.

L’inconnue s’intéresse à ce que je raconte, me pose des questions, elle est même plutôt sympathique. Un nouvel amant ? j’émets un petit ricanement. Si l’on veut… Ezio avait été un amant… mais pas que. Une nouvelle fois ma main passe sur mon cou, puis dans mes cheveux que je ramène pour cacher les marques qui pourtant ne sont plus visibles aujourd’hui. Mais ce n’est pas à lui que je pensais. Je la laisse enchainer, délaissant pour le moment sa question sur ma fuite… Elle me parle des raisons de sa venue, et je ne peux m’empêcher d’y voir un parallèle avec ma propre vie. J’émets un nouveau soupir à son écoute, comme si tout ce qu’elle me disait trouver un écho en moi. Un effet miroir.

C’est… amusant… si l’on peut dire… Car c’est un homme de mon passé que Rome m’a fait retrouver sans que je ne le cherche. Non… La réalité est que j’ai toujours rêvé le retrouver, sans avoir la moindre idée de qui je cherchais… Je reportais mon regard sur elle, réalisant que ce que je racontais ne devait avoir aucun sens pour elle. Ça n’en avait pas plus pour moi en réalité. Ce fut le hasard qui mis Dumitru face à mes toiles. Du moins, c’est ce que j’imaginais, ce qu’il avait l’air de dire lui aussi. J’ai rêvé d’un homme durant des années… Et celui que j’ai retrouvé n’a finalement rien de celui que j’ai rêvé. Je reporte mon regard sur la fenêtre, encore, toujours, cherchant une réponse dans le noir de la nuit. Je ne dois pas être faite pour les rêves, mais plutôt pour les cauchemars. Je ris jaune. Ma vie est un éternel cauchemar…
Tu as raisons, les rencontres au hasard sont dangereuses. D’ailleurs, tu as bien fait de venir me rejoindre. La nuit est dangereuse à Rome pour les êtres solitaires, les mauvaises rencontres sont monnaie courante. Avait-elle seulement conscience de ce qui pouvait l’avoir suivi ? Un vampire ? un lycan ? une sirène ? Autre chose dont je n’ai même pas encore idée ? J’ai fui ce que je pensais être mes propres démons, pour irrémédiablement finir dans les bras des vrais démons.

_________________
And I find it kinda funny, I find it kinda sad
The dreams in which I'm dying are the best I've ever had
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar

Masha Stoian
VAMPIRES - THE JAGGED JAWS
OSSATURE: : 28 ans CONTRAT: : Célibataire BESOGNE: : Artiste de cabaret, danse, chant, lancé de couteaux FABLE: : Ayant fui son sire, il y a des années, elle cherche aujourd'hui à le supprimer, ignorant le lien qui l'unit à lui. Déchéance et survies ont rythmé sa vie depuis, mais aujourd'hui, elle va le retrouver avec la ferme intention de lui faire payer pour tout ce qu'elle a subi. Rebelle et bohémienne elle n'a jamais oublié ses rêves de liberté. ÉCORCE: : 179 ans ÉCHINE: : Vampire PRESTIGE: : Des sens très aiguisés comme tout vampire, mais des réflexes, une adresse et dextérité particulièrement affutés. L'art de la fuite et de l'esquive n'ont plus de secrets pour elle. @EFFIGIE: : Anna Brewster BAFOUILLES: : 504 PACTE: : 03/10/2017



Message
Mer 11 Oct - 11:13


Le meilleur miroir ne reflète pas l'autre côté des choses Jade & Masha

Jade lui explique qu’elle préfère l’abstrait, qu’elle peint ses émotions, essaie de mettre des mots sur ses œuvres, avec quelques hésitations, avant de les définir comme glauque. Ce qui intrigue Masha, avant que Jade ne lui propose de venir à la prochaine exposition, ou prochain vernissage. Et sans même y réfléchir, n’obéissant comme souvent qu’à son instinct, Masha accepte.

- D’accord, ce sera avec plaisir. Je serai curieuse de découvrir tes œuvres.

Même s’il y a un peut-être émis par Jade qui ne semble pas certaine de vouloir lui montrer son travail, voilà qui amuse Masha jusqu’au moment où la conversation se précise, puisqu’elles en viennent à parler d’un éventuel amant, ou petit ami ou …autre. Masha observe son interlocutrice, avide d’informations, de savoir ce qui lie ces deux-là, tout en tremblant au fond d’elle de le découvrir, craignant d’apprendre le pire, de ce qui risque de lui faire perdre toute mesure, tout son sang-froid. Sauf que non, elle n’a pas le droit aux excès, il lui faut rester maîtresse d’elle, si elle veut un jour pouvoir obtenir sa vengeance. Jade fera peut-être partie du bal ? De celui où le sang coulé apaisera enfin la soif de la vampire.

Mais ce n’est pas le moment de se perdre dans ses pensées, Jade raconte et Jade explique son histoire, son passé, bribes de souvenirs auxquels Masha s’accroche parée à les déchiqueter, vautour affamé qui ne laissera personne lui voler sa proie. Elle raconte la rencontre fortuite d’un homme qu’elle aurait cherché sans savoir qui il est. Masha plisse le regard, à la fois pendue à ses lèvres et irritée par tant de mystères, bien qu’au fur et à mesure de la conversation, elle croit entrevoir le fin mot de l’histoire et le geste de Jade fait frémir son cœur. La main cherche à voiler une blessure sur ce cou si délicat où la veine bat régulièrement au rythme du battement de cœur de Jade, cet endroit stratégique et oh combien érotique qui attire tant les créatures de la nuit.

Mais Masha a beau affuter son regard, il n’y a point de cicatrice, point de trace. Alors peut-être est-ce seulement le souvenir de la morsure ressentie qui provoque ce geste ? Ce qui plonge Masha dans son propre cauchemar, dans ses propres mensonges, car cette morsure fut loin d’être si horrible qu’elle aimerait le penser, bien au contraire, et c’est peut-être ce qui fait qu’au fond, elle est si en colère, contre lui, mais aussi contre elle, elle qui a aimé ce qu’elle a ressenti.

Mais le trouble de Masha vole en éclat à l’instant même où Jade évoque le cauchemar, vision noire d’un souvenir qui semble plus la perturber que réveiller quelque chose d’agréable. Jade parle même de mauvaise rencontre, citant les mots de Masha un peu plus tôt, avant de l’achever dans une déclaration qui la laisse stupéfaite et les traits plus crispés encore tandis que son cœur cogne trop fort dans sa poitrine, anticipant son imagination, ses suppositions et ses pires craintes, celles qu’elle n’avait pas imaginées. Aurait-il fait de cette femme une nouvelle infante ? Jade semble décrire l’histoire de Masha. Il y a trop de similitudes, trop de coïncidence pour qu’elle puisse se tromper.

Le silence s’installe, pesant, interrompu par le tintement d’un verre que le barman essuie. Masha sort finalement de cet état d’effarement pour ouvrir la bouche, prononcer un mot, revenir à cette ligne droite, ce plan bien établi, étouffer les émotions et son instinct qui hurle le nom de son sire, Dumitru.

- Alors toi aussi tu as le chic pour faire les mauvaises rencontres ?

Masha soupire, prend une longue gorgée d’alcool qui n’a que peu d’effet sur son organisme de vampire. Mais ça lui permet de reprendre contenance et de réfléchir aux mots à dire, ou comment effacer les derniers doutes que la prudence impose malgré tout.

- Tu le vois toujours ? Je suppose que oui ? Il est difficile de se défaire de leur emprise, n’est-ce pas ? A moins de s’en débarrasser définitivement. Et elle tempère cette terrible déclaration par une plaisanterie dite sur un ton léger de l’humaine qui a osé avouer qu’elle souhaitait se débarrasser de quelqu’un : Mais nul n’a envie de terminer ses jours en prison n’est-ce pas ?

Petit rire, nouvelle gorgée et Masha enchaîne :

- Il habite ici-même, à Rome ? Je serai curieuse de le rencontrer,
conclut-elle soudain. Il faut toujours savoir de qui l’on doit se méfier. Au moins j’éviterai de tomber sur lui, moi aussi et je saurai à quoi m’attendre, hm ? Oh mais, peut-être que je le connais, va savoir les hasards de la vie. Comment s’appelle-t-il, ce démon?

Masha s’est penchée vers Jade et le regard fixé sur elle, attend que le secret soit révélé enfin, qu’elle avoue pour son sire qui est aussi le sien, du moins le suppose-t-elle.


©️ Justayne

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas
 
“Le meilleur miroir ne reflète pas l’autre côté des choses.”
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Le regard est'il le miroir de l'âme ????
» Votre meilleur trade et votre pire!
» La meilleur façon de se reposer pour un feignant, c'est de travailler [ En cours ]
» Ryan Bradford ► Devenir meilleur ...
» Alice aux pays des merveilles / La traversée du Miroir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RIGOR MORTIS ::  :: EST-
Sauter vers: