Retrouvailles amusantes (ft Faith)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Invité
Invité



Message
Jeu 26 Oct - 21:03


Retrouvailles amusantes

Une main secoua frénétiquement le corps endormis, un corps qui devenait un peu plus dur avec un sommeil toujours un peu plus profond. Mais malgré cette main secouant le corps, rien. Rien ne se produisit tandis que la lune montait dans le ciel sombre teinté de nuance orangé dû aux réverbères de la cité éternelle. La nuit s’étendait faisant disparaître les traces de l’activité diurne laissant la place aux créatures de la nuit et aux activités louches. Mais ce vampire ne se réveillait pas, vieux, fatigué et pourtant figé dans une éternelle jeunesse. Le sang n’était plus un appel frénétique dévorant son être comme une addiction. Se nourrir était presque devenue un détail, superflue. Les années avaient filé à une vitesse, une éternité pour certain et pourtant la fin du voyage se dessinait lentement, comme une vieille amie disparue depuis trop longtemps. Combien d’années avant que le marbre ne transforme complètement son corps et ne laisse qu’un sommeil éternel s’emparer de lui ? Deux cent ans plus ou moins. Mais les deux millénaires n’étaient pas encore écoulés et profiter des dernières années d’une vie bien rempli comptait pour certains. C’était pour cette raison que cette main qui le secouait avec frénésie était si inquiète.

Finalement les yeux s’ouvrirent sur deux iris d’un bleu glaçant, provoquant un soupir de soulagement chez l’ancienne sorcière devenue vampire quatre-vingt années plus tôt. Il se redressa, faisant craquer ses membres raidis par l’âge. « Tu t’inquiètes encore pour rien. » se moqua-t-il de son épouse. Elle lui jeta un regard lourd de sous-entendu, n’appréciant pas qu’il la nargue de sa crainte. Et dire qu’elle avait voulu le tuer lors de leur première rencontre. Tant de chose avait changé.

Il se leva et regarda un instant l’extérieur, laissant les lumières jaunes de l’extérieur se reflétait sur sa peau diaphane, il regardait l’heure. Il avait un cours dans une heure, des cours du soir comme toujours. C’était assez impressionnant le nombre d’étudiants prenant des cours après la tombée de la nuit. N’avait-il pas d’autre chose à faire de leur vie ? John n’en savait rien. Il décida de se rendre à l’Université à pied, marcher lui permettait d’avoir l’air un peu moins de marbre face à ses étudiants, paraître un peu plus vivant, bien que cela soit assez ironique.

Il quitta donc sa demeure où il vivait avec sa famille, certains de ses enfants étaient déjà partis vaquer à leur occupation nocturne. Peut-être chassé ou alors flâner dans les rues animées de Rome. En réalité, la ville n’avait pas changé en deux milles ans, elle avait juste évolué avec son temps. Malgré les vestiges d’une vie oublié, la ville avait évolué, continuant son chemin sans se figer. Ce qui ne serait pas le cas de l’ancien tribun de la plèbe. Cette vie lui semblait si lointaine aujourd’hui, cette vie où il pouvait encore marcher dans la lumière éclatante de l’astre solaire. Cela ne lui manquait pas, il avait trouvé son équilibre dans les ténèbres. Et il finirait sa vie ainsi. En se complaisant des ombres de la nuit.

Il commença sa traversé du quartier des plus animés de la ville. Différente effluve lui venait aux narines. Mais aucune ne venait titiller ses canines de monstre, il passerait encore une nuit sans se nourrir, sauf si le destin le décidait autrement. John n’avait pas soif, ne ressentait pas l’envie de planter ses crocs dans la chair tendre d’un coup humain. Mais une odeur attira son attention. Une odeur qu’il n’avait pas senti depuis longtemps, du moins à l’échelle d’une vie humaine. Bien que différente de la dernière fois, plus florale aurait-il dit. Petite créature qui lui avait échappé sur un caprice de son fils. Si Matthieu avait durement appris qu’il aurait dû contrôler cette ancienne amie. Mais John n’avait réussi à remettre la main sur sa jeune création. Cela faisait une année qu’elle était une créature du noir. Il s’approcha silencieusement d’elle, les mains enfoncés dans les poches de son smoking noir. « Tiens qu’avons-nous là ? Une fugueuse chanceuse…La chance finit par tournée à ce qu’on dirait…Faith si ma mémoire ne me fait pas défaut ». Les lèvres du vampire s’étaient étirés, amusées et dangereuses.



Phantasmagøria

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Faith Ruthven
VAMPIRES - THE JAGGED JAWS
OSSATURE: : enveloppée d'une ossature de 22 ans CONTRAT: : se déclare être en couple avec James, dont elle est follement amoureuse BESOGNE: : elle travaille et s'épanouit en tant que fleuriste de nuit
ÉCORCE: : elle a vingt-trois ans désormais ÉCHINE: : elle est de la race des "suceurs de sang" depuis un an déjà PRESTIGE: : comme les autres, elle possède d'extraordinaires capacités de vitesse et de force GANG: : elle a prêté allégeance au clan Gallerini, et elle en est fière @EFFIGIE: : Darya Goncharova, avatar by Chataigna, signature by Unbreakable BAFOUILLES: : 478 PACTE: : 12/10/2017



Message
Ven 27 Oct - 8:23
ft.
John C.
Longworth
Retrouvailles amusantes
La nuit était tombée. Elle pouvait enfin sortir de sa tanière pour parcourir un monde merveilleux, un monde magique, qui n'attendait désormais plus que sa présence pour s'illuminer. Foutaises, bien entendu. Personne ne l'attendait dans l'obscurité de cette nouvelle nuit. On se moquait bien qu'elle  existe ou non, d'ailleurs. Comme tous les autres italiens, l'américaine n'était pas indispensable au fonctionnement de cette ville. Si elle mourrait définitivement, qu'en serait-il de sa famille ? Peut-être Will pleurerait, peut-être August serait dévasté, mais les autres ? Edward ouvrirait une bouteille de champagne dès qu'il en aurait l'occasion pour fêter son départ, sa mère soulagée de ne plus avoir un monstre au sein de leur luxueuse demeure. Mais elle ne leur ferait pas plaisir de si tôt. Oui, un jour, elle disparaîtrait de là et les abandonnerais pour toujours, mais parce qu'ils seront les premiers à quitter le monde, contrairement à ce qu'ils espèrent. « Tu me fuis, toi aussi ? » lance-t-elle d'une voix langoureuse à sa proie, qu'elle a arrêté dans une ruelle où plus personne ne passait. Trop de cadavres y avaient été découverts, et maintenant, les gens avaient peur de finir comme ça. Passant son ongle sur la jugulaire de l'innocente adolescente, Faith soupira, admirant le regard terrorisé que la blonde lui lançait. Raison de plus pour ne pas avoir envie de manger ce soir, mais elle le savait, se sevrer était une très mauvaise solution pour tout le monde. C'était un cas d'extrême nécessité. « Je... Je ferais en sorte que tu ne souffres pas et que ce soit rapide. Chut, ça va bien se passer. » Sa voix mielleuse était, une fois de plus, inutile. Et puis, finalement, elle craqua. S'écartant de la blonde, elle secoua vivement la tête et lui fit signe de s'enfuir avant de craquer. La pauvre enfant s'exécuta, comprenant qu'elle aurait pu y passer ce soir. Elle la remercia même de lui avoir épargné la vie avant de disparaître dans la nuit. Faith, elle, était un peu moins fière d'elle. Une fois de plus, elle avait raté son coup. Parce que l'issue était la mort pour l'inconnue, et que ce n'était pas raisonnable. Passant sa langue sur ses canines, elle se rendit compte à quel point elle les faisait souffrir. Pas le choix, elle devait se nourrir. Elle s'engouffra alors dans un bar proposant ce genre de service, dans lequel elle ne resta qu'un minimum de temps, ayant conscience que sa double personnalité serait capable de lui faire faire un massacre. Elle s'éloigna un peu plus du quartier ouest, se dirigeant vers le centre, puis prenant la route de l'est. Elle pensait sérieusement à passer la soirée au cinéma, pour s'occuper. Ensuite, elle irait rendre visite à quelques amis, et elle terminerait sa journée par une balade à cheval sur la plage. Ce qu'elle n'avait pas prévu, en revanche, c'était de tomber sur une vieille connaissance. Elle ne le reconnut pas tout de suite, mais sa voix eut pour conséquence de faire battre son cœur plus vite, de peur. Elle tourna la tête vers lui, reculant d'un pas à chaque fois qu'il en faisait un, retroussant ses babines, montrant les canines pour l'empêcher de s'approcher. Que lui voulait-elle ? Elle ne le comprit que trop vite en l'entendant. Son visage se tordit en une grimace étrange et ses yeux ne le voyaient plus de la même façon. De plein fouet, de nombreuses pensées vinrent lui traverser l'esprit, mais surtout, des souvenirs vinrent torturer sa mémoire. Elle se souvenait tellement bien de la douleur, cette nuit-là, qu'elle avait l'impression que ça s'était produit la veille. Elle avait vécu des souvenirs qui ne lui appartenaient pas. Elle avait tellement eu peur, tellement eu mal ! Serrant le poing, elle détourna le regard haineux vers la ville, cherchant un échappatoire. Mais il n'y en avait pas. Elle avait attendu un an avant de comprendre qui lui avait fait ça, qui l'avait transformée en monstre assoiffé de sang, sa famille la reniant. Elle ne connaissait rien à ce monde obscur à l'époque. Mais il y avait autre chose qui titillait sa mémoire. « Monsieur Longworth ? » Oui, ça lui revenait maintenant. Matthieu, son meilleur ami, qu'elle avait pensé humain et innocent, tout comme elle à l'époque. Et maintenant, elle avait son père devant elle. Ses lèvres se mirent à trembler alors qu'elle tentait de garder son calme. Il semblait prêt à attaquer, et elle, prête à se défendre. Le vampire avait pris le pas sur l'humaine. « Allez vous faire foutre ! » cracha-t-elle comme un poison, osant lever la main dans le but de s'en prendre un lui. Jeu dangereux, puisque son instinct lui soufflait qu'elle allait avoir des ennuis, et qu'elle allait payer pour avoir abandonné son meilleur ami.

_________________
I’ll be watching from the center of the hollow moon « I'm-a make a deal with the bad wolf So the bad wolf don’t bite no more.unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Retrouvailles amusantes (ft Faith)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RIGOR MORTIS ::  :: EST-
Sauter vers: