Vertigine | Anastasia & Jacopo

 :: supplément au voyage :: SECTEUR EST
Vertigine | Anastasia & Jacopo - Mar 5 Déc - 19:34
avatar
hybrides
hybrides


EFFIGIE : Charlie Cox
BAFOUILLES : 820
PACTE : 05/08/2017


OSSATURE : 37 ans
CONTRAT : Célibataire. Enfin... Divorcé. Evitons ce sujet, per favore.
BESOGNE : Détective privé. Ex-inspecteur de police qui s'est fait virer quelques mois après son divorce, ayant complètement déraillé. La véritable raison : sa cheffe corrompue, qui trempait dans la Mafia depuis des années, démon déguisé en ange. Suivant des pistes, Jacopo et son meilleur ami Luigi, lui aussi inspecteur, avaient mené leur enquête pendant des mois, réunissant des preuves contre leur supérieure. Ils se croyaient capables de la faire tomber. Sauf que non ; Luigi fut tué par la Mafia à la demande de sa ténébreuse cheffe, tandis que Scaglione devint l'amant de sa supérieure, dans une tentative désespérée de la coincer enfin. En vain, parce qu'elle était parfaitemnent au courant pour son enquête secrète. Il ne devint que son jouet, pendant des mois. Puis un jour, tout fut mis au clair : soit il oubliait cette histoire, soit il subissait le même sort que son ami. Alors Jacopo fit son choix. Il préférait s'éloigner, d'elle, de la Police, de toute cette corruption, complètement brisé et dégoûté.
FABLE : Au courant pour le surnaturel depuis pas mal de temps déjà. En tant qu'ancien inspecteur, Jacopo a eu affaire à bien des créatures lors de ses enquêtes, il est tombé sur des massacres sans nom. Il ne pouvait donc que finir par découvrir la vérité. Néanmoins, il garde le secret sur ce qu'il sait, il fait semblant que les monstres n'existent pas. Pas envie de passer pour un cinglé, tout simplement. Mais, secrètement, le brun travaille régulièrement pour le Vatican, qui ne le prend pas pour un fou : en effet, il est souvent chargé de retrouver des créatures sur lesquelles le Vatican veut mettre la main.
ÉCHINE : Humain, vous dirait-il. En réalité, Jacopo est une demi-sirène qui s'ignore.
PRESTIGE : Retenir sous souffle sous l'eau pendant cinq minutes, comme si de rien n'était. Mais ce n'est pas un super-pouvoir, ça ? Si ?!
GANG : Il n'appartient officiellement à aucun groupe, mais il bosse souvent pour le Vatican, ce que presque tout le monde ignore. Ils payent bien, alors pourquoi refuserait-il leurs missions ? Et puis, pas sûr que ce soit une bonne idée de leur dire non, voilà tout.
CREDIT : Shadow Dancer (avatar) & Astra (signa)

❝Vertigine❞
Anastasia & Jacopo
Je sais qu'elle a dit ça sur le ton de la plaisanterie... Mais le pire, c'est qu'elle n'a pas tort. Claudio a beau être un traître corrompu, il a su la soigner, il a su se montrer utile, lui. Alors que moi... A part lui tirer dessus, qu'est-ce que j'ai fait ? Appeler un taxi ? Je m'en veux. Je m'en veux terriblement pour ce que j'ai fait à Ana. J'aurais pu la tuer, et rien que cette pensée me brûle de l'intérieur. Je sais que je n'ai jamais été le type le plus responsable au monde, mais... Prendre un risque pareil, comment ai-je pu ? La situation, la peur qui me secouait peuvent justifier un peu ma réaction, mais ce n'est pas assez pour moi. Pas assez pour que je me dise "j'ai fait ce qu'il fallait faire" et que je ne m'en veuille pas. Maintenant que le mal est fait, je dois surtout me concentrer sur la brune, prendre soin d'elle. Je suis inquiet même si elle est réveillée et que Claudio a stoppé l'hémorragie et lui a fait un beau pansement digne d'un véritable infirmier. Mon ex-femme a mal et cela me perturbe. J'aurais préféré souffrir à sa place... Et j'aurais aussi préféré ne pas me dire des choses pareilles, car ça me terrifie. Ça me terrifie de voir à quel point je tiens encore à elle. Comme si elle était une partie de moi. Bon Dieu, ces cinq ans d'éloignement n'ont-elles pas servi à rien ? Je pousse un soupir, les sourcils froncés, alors que je m'occupe d'aller lui chercher un verre d'eau et des anti-douleurs pour soulager sa souffrance.

Une fois de retour dans le salon, je lui passe le verre et les médicaments, tout en lui caressant doucement la joue, mes yeux noisette posés sur l'Italienne. Je l'aime tellement et pourtant, je lui ai tiré dessus. Elle a saigné à cause de moi, elle a failli mourir à cause de moi. J'ai été imprudent, j'ai mis sa vie en péril, bien plus que ce foutu wendigo. Bon sang, j'ai même pas réussi à l'attraper. Ce monstre reste dans la nature, et il va sans douter tuer encore plus de monde. Un tueur en série qui est fier de ce qu'il fait. Qui ne tue pas pour se nourrir, non, mais bien pour montrer de quoi il est capable, pour attirer l'attention et inspirer l'horreur. J'aurais pu l'abattre lui, j'aurais pu y mettre un terme, mais non, j'ai raté mon tir comme si j'étais un débutant. Heureusement que je ne suis plus flic maintenant. Oui, vraiment. J'ai déjà tué un innocent avant, par erreur. Au moins, ça ne se répétera plus désormais. Je peux me plaindre de mon ancienne cheffe, de l'impact que mon divorce a eu sur moi, mais la vérité, c'est que je ne suis pas au niveau, ou plus désormais. Tant mieux si je reste loin de la police, dans l'anonymat. Ce n'est pas comme si je méritais autre chose, franchement.

Je me recule. J'ai compris ce que je dois faire. M'éloigner d'Ana'. Arrêter de la mettre en danger. La laisser vivre sa vie, loin d'un abruti tel que moi. Je ne me pardonnerai jamais si elle est à nouveau blessé à cause de moi, de mes conneries... Ou à cause du simplement fait que je suis moi, un ex-flic, mais surtout, un fouineur de merde qui court des risques à tout va et qui rate sa chance de mettre une grosse menace hors d'état de nuire quand il le peut. Je vais enfin m'asseoir dans le canapé, les yeux fermés, la tête entre les mains. Je suis fatigué et... déçu. Je me déçois moi-même, hein. Sans que je la voie venir, Anastasia me rejoint, s'agenouillant devant moi. Je sursaute légèrement lorsque sa main vient prendre la mienne et j'ouvre les yeux. Je la regarde, honteux, coupable. Coupable de vouloir être à ses côtés alors que je devrais juste m'éloigner... Pas ce soir, évidemment, parce que je veux veiller sur elle. Mais après. Après, je devrais m'éloigner, en finir avec cette illusion. Cette réconciliation est bien belle, mais me connaissant, ça va mal finir à nouveau. Je vais la blesser, parce que c'est tout ce que je sais faire. Je fronce légèrement les sourcils lorsque la sorcière me dévoile une cicatrice sur son épaule valide, tout en m'expliquant l'origine de la blessure. Ma bouche s'ouvre légèrement, mais aucun son n'en sort. Je... J'ignorais que l'Opus s'en était pris à elle. Cette bande de tarés... Je sens la colère monter au fond de moi. Je referme la bouche, serre la mâchoire. Je prends sur moi pour ne pas exploser. Je hoche lentement la tête, mon regard de plus en plus orageux. Oui, je les connais, ces enfoirés. Ils n'avaient pas à toucher à la brune. Elle n'est pas une créature, elle ne fait de mal à personne. Je vais les tuer, cette bande de... Respire, Jacopo. Respire. Voilà, c'est chose faite. Maintenant que je respire, je la laisse poursuivre. Une autre cicatrice, qu'elle m'avait déjà montré l'autre fois... Ce soir où nous avons dérapé. Où nous nous sommes dit la vérité. Ce soir où tout a changé. Je soupire. Perdue, elle avait demandé qu'on la mordre... J'ai encore du mal à y croire, mais les marques sont toujours là, gravées sur sa peau.

Anastasia continue sur sa lancée, me montre encore une autre cicatrice au niveau de son flanc. Les putains de chasseurs de l'Opus encore une fois. Je déglutis difficilement alors que la trentenaire me dit que ces cicatrices font partie d'elle... et que j'en ai juste rajouté une de plus. Je baisse le regard. Quoi qu'elle dise... je n'avais pas le droit de lui faire ça. Certes, je l'ai empêchée de devenir un wendigo, mais... J'aurais pu faire mieux. L'empêcher d'en devenir un  et en finir avec un tueur en série sur lequel j'enquête depuis un moment. Et s'il revient pour Ana' ? Il va sûrement vouloir finir le boulot. Rien que d'y penser, je frissonne de peur et de rage.

« Je m'en veux. Quoi que tu puisses me dire, je m'en veux de t'avoir tiré dessus... Mais tu peux être contente, ça aurait été pire si j'avais été content de le faire, hein. »

Sourire de connard, regard faussement espiègle. Je soupire, passe une main sur mon front, puis sur mes yeux. Je laisse Anastasia se relever finalement, puis elle s'assoit à mes côtés. Comment pourrais-je m'éloigner quand sa présence me fait tellement de bien ? Comment ? Mon ex-femme se couche finalement, sa tête sur mes genoux. Je ferme les yeux. Ça me déchire, tout ça. J'évite son regard, détournant le mien sur un tableau. Un volcan en éruption, illuminant la nuit noire. Le Stromboli, le volcan de l'île qui porte le même nom et où je suis né. Je finis par reporter mon regard sur la brune lorsqu'elle me demande si j'ai voulu la shooter avec ce médicament pour pouvoir profiter d'elle. J'étire un sourire narquois.

« Ah bon ? Sache que si j'avais vraiment insisté, tu aurais déjà craqué. T'as de la chance que j'suis un gentleman. Un abruti, mais un gentleman. Ou presque. En fait, j'aime les défis surtout. »

Je passe une main dans ses cheveux, tendrement, avant de rigoler. Elle évoque alors cette promesse de film, en tout bien tout honneur. Roh... Bah oui, je me souviens de ma promesse. Je soupire, plus pour lui faire croire que ça m'agace réellement de ne pas pouvoir aller plus loin qu'autre chose .

« Passe la nuit chez moi. Je veux m'assurer que tu iras bien. Tu peux dormir dans mon lit, si tu veux. Sans moi... ou avec. Comme tu préfères. En tout bien tout honneur, cela va sans dire... »

Bah quoi ?


©️ Pando

☾ ☾ ☾ ☾ ☾
❝Where does love go?❞ Where does love go when it dies? Where do tears go when they're cried? And who are you if you're not mine? Where does love go when it dies? The last song before light's on, They say there's no getting back what is gone. Small talk, long walk, And your hope will carry you home. Cause I loved you so, And I'll never know Just why I let you go. I'll never know. (c) Astra
Revenir en haut Aller en bas
Vertigine | Anastasia & Jacopo - Dim 31 Déc - 17:38
avatar
sorciers
sorciers


EFFIGIE : Olga Kurylenko
BAFOUILLES : 446
PACTE : 11/07/2017


OSSATURE : 32 ans
CONTRAT : Divorcée - En couple (avec l'ex-mari...)
BESOGNE : Chasseuse de tête (dans le recrutement) - Informatrice du Vatican
ÉCHINE : Sorcière Wicca
PRESTIGE : Pouvoir de détection des mensonges
GANG : Membre du coven Aconit
CREDIT : Eden Memories

 
Jacopo & Anastasia // Vertigine
⚜️ I didn't know just what was wrong with me, Till your kiss helped me name it  ⚜️

 
Il s’en veut toujours atrocement. Je le vois, et ça m’attriste. Je ne lui en veux pas, vraiment. Il faut qu’il comprenne ça. Je le regarde aller s’asseoir sur le canapé, tout en prenant mon médicament contre la douleur. Sa tête dans ses mains. Je me lève tant bien que mal pour aller le rejoindre, et me mettre à genoux devant lui. Je lui attrape le poignet, et lui montre une par une mes cicatrices, lui expliquant l’origine de chacune. Je prends mon temps, je veux qu’il comprenne que ni la cicatrice, ni même la douleur, ne me pose problème. Je m’en fou. Je suis saine et sauve, c’est tout ce qui compte. Je ne suis pas devenue une de ces bouffeuses d’hommes, et c’est bien ça le plus important. Mais mes explications ne suffisent pas. Il s’en veut toujours. Je soupire à ses paroles. Je ne m’avoue pas vaincue, mais là je crois que rien de ce que je pourrais dire ne l’aidera, alors je ne réponds pas. J’esquisse un sourire à ses dernières paroles. Cette désinvolture m’avait manqué. Je l’ai détestée lors de nos retrouvailles, dans cet ascenseur. Mais je sais que c’est ce que je préférais chez nous. Nous pouvions tout nous dire, sur n’importe quel ton. Je me relève pour finalement m’asseoir à côté de lui. Finalement je décide de me coucher, la tête sur ses genoux. Je crois que le médicament commence à faire effet, je me sens presque planer, et la douleur se dissipe doucement. Elle n’est plus insupportable en tout cas. J’ose une blague sur mon état, et sur ses intentions avant de rigoler doucement. C’est étrange, de se retrouver comme ça. Mais ça fait du bien. Enormément de bien, il faut l’avouer. Sa réponse m’arrache un rire.

« Un gentleman ? Moi, craquer ?! Jamais ! Il faut juste savoir être patient… De toute façon, ne rêve pas, je ne serai capable de rien ce soir… »

Je fais une moue boudeuse avant de parler de ce film qu’on m’a promis, sans que je n’en vois le commencement encore. Même si je sais parfaitement que je n’en verrai certainement que les dix premières minutes… Il soupire, je souris. Je sais que ce n’est pas ce qu’il attend réellement mais… Il n’a pas vraiment le choix. Il me dit de passer la nuit chez lui. Je le regarde, écoutant la suite. Je souris doucement, mes yeux dans les siens.

« Je ne comptais pas rentrer chez moi en fait… De une, j’en serai bien incapable à cause de ton médoc là… De deux… » Je détourne légèrement le regard avant de poursuivre. « Je me sens bien là… » Je souris en coin, et le regarde à nouveau. « Aller, mets-moi un super film à l’eau de rose, que je puisse m’endormir devant en dix minutes. Je t’autorise à me porter pour aller me mettre au lit, mais pas à me déshabiller ! Et si dormir avec une femme habillée, dans ton lit, ne te dérange pas… Tu pourras rester, évidemment. Par contre, je ne t’autorise pas à me réveiller si je ronfle ou si je bave. Vu que je ne fais évidemment aucun des deux, tu n’as aucune raison de me réveiller donc… »

Je me relève un peu, m’appuyant sur mon bras valide, jusqu’à arriver à son niveau pour l’embrasser. Je sais que c’est foutu, que je me suis déjà bien trop attachée à lui. J’espère alors sincèrement qu’il ne me trahira pas à nouveau, que je ne le regretterais pas… Mais je sais qu’il est trop tard. Bien trop tard. Je mets fin au baiser, pour me recoucher sur lui, attendant que le film commence pour pouvoir m’endormir devant, bien trop fatiguée par les évènements qui se sont produits ce soir, et par les effets du médicament, qui m’a finalement bien assommée. Au moins, je n’ai plus mal en ce moment.
⇜ code by bat'phanie ⇝

☾ ☾ ☾ ☾ ☾
Revenir en haut Aller en bas
Vertigine | Anastasia & Jacopo - Dim 31 Déc - 17:49
avatar
sorciers
sorciers


EFFIGIE : Olga Kurylenko
BAFOUILLES : 446
PACTE : 11/07/2017


OSSATURE : 32 ans
CONTRAT : Divorcée - En couple (avec l'ex-mari...)
BESOGNE : Chasseuse de tête (dans le recrutement) - Informatrice du Vatican
ÉCHINE : Sorcière Wicca
PRESTIGE : Pouvoir de détection des mensonges
GANG : Membre du coven Aconit
CREDIT : Eden Memories
RP TERMINE

☾ ☾ ☾ ☾ ☾
Revenir en haut Aller en bas
Vertigine | Anastasia & Jacopo -
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2 :: Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» You've changed [Anastasia] -Abandon
» Natasha Anastasia Faust / Kickstart My Heart!
» Anastasia Petrova - Avant de n'être que poussières, que les épines dansent sur mes doigts
» Anastasia ∆ Oser d'abord, doser ensuite.

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: