(roue du rp) le chien des baskerville

 :: UNIVERSITÉ
(roue du rp) le chien des baskerville - Lun 12 Mar - 11:34
avatar
maître du jeu
maître du jeu


BAFOUILLES : 437
PACTE : 19/11/2016


OSSATURE : carcasse millénaire, vieille branche trainant sa cuirasse à travers les âges.
CONTRAT : âme voyageuse, baluchon de vie.
BESOGNE : oeil vagabond, curieux des fourmis cavalant sous son regard moqueur.
FABLE : il nargue les diablotins de pacotille, observe leur lutte depuis un olympe ressuscité. querelles dont il se moque.
CREDIT : lazare.
le chien des baskerville
roue du rp

(UNIVERSITÉ, 21H00, VEILLE D’UNE NUIT DE PLEINE LUNE). Les papiers dégorgent du bureau, offrent monticule d’informations. Rome. Territoire des pavés rouges. Meurtres déguisés. Presse muselée. Les curiosités que l’humain pourrait découvrir sont gommées. Quelques traces subsistes. C’est assez pour titiller la curiosité d’une détective. Rendez-vous organisé avec un professeur de psychologie criminelle. Fouiner. Débusquer la vérité. Toutes les pistes sont à exploiter. Université de Rome. Trois coups à la porte d’un bureau…

ANDREA # Une demande de rendez-vous. Elle s’est présentée comme une personne souhaitant reprendre ses études. Mensonge que tu ne débusqueras pas immédiatement.

ALICE # Rome est un nouveau terrain pour tes investigations. tu as demandé un rendez-vous à ce jeune professeur que tu imagines aisé à manipuler. Mensonge de ta demande. Tu te présentes sous l’envie de reprendre des études.
RIGOR MORTIS

☾ ☾ ☾ ☾ ☾
compte pnj.
ne pas mp.
Revenir en haut Aller en bas
(roue du rp) le chien des baskerville - Lun 12 Mar - 14:24
avatar
humains
humains


EFFIGIE : Natalie Dormer
BAFOUILLES : 29
PACTE : 06/03/2018


OSSATURE : 30 ans
CONTRAT : Célibataire
BESOGNE : Ancienne actrice reconvertie en détective.
FABLE : D'abord sceptique, le surnaturel est devenu la cible de sa curiosité débordante.
ÉCHINE : Je suis humaine du bout des ongles à la racine de mes cheveux.
PRESTIGE : De l'intelligence et un peu d'instinct féminin, c'est la clé pour être une bonne détective.
GANG : A ma curiosité - supposément mal placée pour certains - et à la vérité.
CREDIT : anaëlle. /old money./ Michal Patrick King & Harper lee


     

“Lorsque des éléments, des détails, même anodins, reviennent régulièrement dans une enquête, il faut toujours les retenir, parce qu'ils dissimulent à coup sûr une signification profonde.”
Jean-Christophe Grangé
le chien des baskerville
Garant sa voiture, la détective coupa le contact. D'un geste fluide, elle abaissa le miroir en face d'elle. Elle observa son reflet où se reflétaient ses boucles blondes soigneusement coiffées et une paire de lunettes. Déguisement minimaliste mais, parfois, en faire des tonnes pouvait être plus problématique qu'autre chose.
Elle inspira et expira profondément par le nez en fermant les yeux, calmant le tremblement imperceptible de ses mains. Quand ce tremblement s'arrêta, elle rouvrit les yeux et lâcha:
Bonsoir, je suis Victoria Moore ...Ravie de vous rencontrer! avec un léger accent américain.

L'avantage quand on était de multiples origines, c'était qu'on pouvait passer d'un à l'autre dialecte sans pression. Bien qu'elle tentait de se faire discrète comme détective dans l'affaire qu'elle suivait, Alice pensa tout de suite qu'en profiter ne serait que bénéfice. De part son passé d'actrice, elle aurait pu opter pu une autre mais si jamais la personne qu'elle rencontrait se mettait à parler dans la langue qu'elle pensait qu'Alice parlait... La détective serait bien embêter. Elle avait appris d'autres langues mais seulement de façon minimaliste pour donner du cachet à ses interprétations.
Et, je vous en prie: appelez-moi Vicky ajouta t'elle, pour donner l'impression de facilité.

Elle fouilla dans son sac, sorti un médaillon ouvrant, elle le passa autour de son coup. La voilà dans la peau de Victoria Moore, jeune femme fraîchement divorcée envisageant de reprendre ses études de criminologie après une divorce et une naissance. Car, oui, c'était une photo de bébé qui reposait dans son médaillon. A vrai dire, il s'agissait d'une photo d'elle quand elle avait 6 mois. Une des rares photos d'elle qui n'avait pas filtrés dans les médias.

Alice - ou, plutôt, Victoria - sorti de la voiture à la lumière de la lune frissonnant légèrement quand un coup de vent lui frôla les côtes. Elle remit son ensemble jupe/tailleur en place et s'engagea dans l'université de Rome. Il y avait encore quelqu'un à la réception et elle  dit son nom et qu'elle était attendue en rendez-vous. Le réceptionniste passa un coup de fil pour annoncer à son rendez-vous qu'elle était arrivée. Quand on lui dit qu'elle pouvait y aller, elle remercia son interlocuteur et suivi ses indications jusqu'à une porte, après être passée dans un dédale de couloirs.
Elle soupira encore une fois et frappa à la porte trois coups.  
Alice
&
Andrea

CODE BY MAY

☾ ☾ ☾ ☾ ☾
Les hommes ont peut-être découvert le feu, mais les femmes ont découvert qu’on pouvait jouer avec.

Je voudrais que tu comprennes ce qu'est le vrai courage. C'est savoir que tu pars battu d'avance, et malgré cela, agir quand même et tenir jusqu'au bout.©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Sujets similaires
-
» Mon chien nous a attrapé ... un rat ! (phobiques s'abstenir)
» Diogène, l'homme chien
» roue météo
» Chien savant
» Le vif renard brun saute par dessus le chien paresseux. 1 234 567 890.

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: