born to be wild (dario)

 :: BARS
born to be wild (dario) - Mar 13 Mar - 13:25
avatar
sirènes
sirènes


EFFIGIE : jennifer morrison.
BAFOUILLES : 40
PACTE : 04/03/2018


OSSATURE : une trentaine qui n'est qu'apparence, cachant en réalité quatre cent années d'existence.
CONTRAT : le coeur déchiré et noirci, elle ne vit que pour les relations d'une nuit qui étanchent sa soif de désir et sa faim sanglante qui préserve son immortalité.
BESOGNE : barmaid, oreille attentive, jouant de sourires enjôleurs, faisant coulé l'ambre dans les verres, enivrant ainsi ses futures proies.
ÉCHINE : sirène au chant tentateur, au physique fascinant qui séduit et hypnotise, sirène appartenant au monde marin et qui ne sait se passer de cette étendue bleutée qui lui est si chère.
PRESTIGE : douce immortalité qu'elle a acquise en se nourrissant du sang de ses victimes. elle hypnose par sa beauté et sa voix enchanteresse, elle sait aussi manier l'eau une fois qu'elle rejoint les flots.
GANG : paria, loin de la reine et de son peuple, ancrée dans une solitude qui lui convient.
CREDIT : hoodwink.

x born to be wild.

Elle plissait les lèvres, le regard assassin, l'émeraude scintillant sous le zénith d'un astre particulièrement agressif. Elle n'appréciait la caresse de cette lumière vive sur sa peau, préférant se complaire dans l'ombre. Elle récupérait les tissus camouflés derrière l'un des rochers, à l'abri de la civilisation, arrachant cette écaille qui survivait sur son épiderme. Elle se mordait la lèvre, carmin qui souillait sa peau opale, qu'elle s'empressait d'essuyer dans cette eau qu'elle venait de quitter, qui lui manquait déjà, même si elle s'était habituée aux affres de l'humanité, à un monde terrestre qui n'était qu'une belle illusion. Elle les détestait, mais ils étaient utiles, servant à assouvir le moindre de ses désirs pour ensuite terminer dans un bain de sang. Ils n'étaient que nourritures et plaisirs, divertissant, sans plus. La robe dissimulait ses courbes et elle coulait un dernier regard vers ce miroir scintillant, inspirant cette brise maritime pour ensuite se défaire de ce spectacle enchanteur, s'assurant de sa tenue et qu'aucun attrait de sa seconde personnalité ne soit visible pour ensuite se diriger vers la civilisation, pieds qui s'enfonçaient dans le sable pour ensuite glisser sur la terre ferme. Elle n'était plus qu'une silhouette parmi tant d'autres, elle plissait le nez, ses dents s'enfonçaient à l'intérieur de ses joues, rejoignant son appartement se situant dans le secteur est, près de son lieu de travail, ce bar où elle servait les verres, ce bar qui était également son territoire de chasse, ramenant ces âmes masculines, enivrées et isolées jusqu'à son lit pour ensuite en faire un festin et assouvir sa soif, ce somptueux flux carmin qui aidait à garder éternel ses traits figés dans la trentaine, établissement qu'elle devait rejoindre dans les minutes à venir. Elle passait sous la douche pour faire disparaître les dernières traces de sables et de carmins qui persistaient, enfilant une tenue plus moderne et à laquelle elle n'arrivait définitivement à s'habituer, les jambes enfermées dans un vêtement qui les séparait en deux, elle qui aimait la caresse des volants sur son épiderme, comme en des temps plus anciens et révolus. Elle poussait un profond soupir, attrapant ses clés pour rejoindre l'extérieur où l'obscurité s'esquissait dans le ciel, recouvrant toutes traces bleutées de ce dernier, faisant apparaître les premiers points scintillants d'étoiles sur lesquelles son regard ne s'attardait guère. Elle préférait la nuit au jour, même si le soleil n'était en soi ennemi mortel, sauf si elle passait trop de temps sous ce dernier, mais elle se mouvait plus aisément dans ce milieu nocturne, une population différente, plus vulnérable qu'il était si facile de manipuler. La porte fût poussée, les éclats de voix l'accueillaient. Les sourires étaient joués, le masque humain s'établissait et elle prenait place derrière le bar après avoir déposer ses affaires dans le vestiaire. Elle jouait son rôle à la perfection, rires chantés, sensualité dégagée, repérant du coin de l'oeil ceux qui abusaient de ce liquide ambré qu'elle versait à foison dans les verres, elle repérait les isolés, ceux qui étaient destinés à finir dans l'oubli et entre ses crocs. Elle naviguaient entre les tables dispersées, s'attardait derrière le comptoir pour ensuite repérer deux visages qui ne lui étaient inconnu, installés dans un recoin de ce dernier, visages qu'elle avait déjà entraperçu plusieurs fois durant son service, deux habitués, sans aucun doute, mais quelque chose chez eux alimentait une certaine interrogation. Chasseurs ou non, elle n'allait pas faire tomber sa couverture, ce masque qu'elle arborait pour mettre en confiance et faire taire les derniers doutes. Elle connaissait leurs commandes par coeur, remplissant les verres pour ensuite s'avancer vers les deux hommes, glissant leurs boissons vers eux, accompagné d'un sourire qui exhalait charme et une douceur factice. « Tenez pour vous.  » L'un la remerciait, l'autre restait plongé dans son mutisme habituel. « Toujours aussi peu loquace. » souffla t'-elle à ce dernier tout en s'appuyant contre la surface plane, laissant son regard errer sur les deux étrangers. « Dure journée ? » Un moyen de lancer la conversation, mais aussi d'obtenir quelques renseignements qui pourraient lui être utile. Elle restait méfiante et aux aguets, malgré la candeur qui s'épanouissait sur ses traits, exprimant une curiosité en apparence qui n'était liée que par son travail et l'envie de gagner des pourboires si elle s'intéressait plus en profondeur à la vie d'autrui. Mascarade.

☾ ☾ ☾ ☾ ☾

dance on our graves x the devil takes my hand, says child come with me my body shivers and aches, i can't break free. why do the things i hate come so naturally ?
Revenir en haut Aller en bas
Sujets similaires
-
» Born to be wild - Symond.
» palettes wet n wild cosmetics
» Nouveau clip de Lady Gaga : BORN THIS WAY
» sebastien-wild
» reportage "the business of being born"

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: