[Flashback] Rencontre au cœur de la nuit ft. Frederico A. Bartolomei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Selene L. Angelo
SIRÈNES - DROWN YOUR SOUL
[titre de mon champ]: OSSATURE: : 20 ans....à jamais, à partir de cet instant où elle a goûté à ce sang. La morsure... le sang... la chair... Du sang... encore du sang... Toujours du sang... C'est le sang d'un vampire, de cet homme important pour elle, qui stoppe son horloge à ses 20 ans. Sans le met pourpre, elle pourrait se changer en sel, statut friable dans le souffle du vent. C'est la contrepartie de ce plaisir malsain. [titre de mon champ]: CONTRAT: : Célibataire... [titre de mon champ]: BESOGNE: : Etudiante en littérature et LEA Anglais / Serveuse dans un petit café pendant ses heures libres [titre de mon champ]: @Tumblr
[titre de mon champ]: FABLE: : Son instruction sur les sirènes est en cours avec son mentor... Les vampires grâce à Maxwell... Les lycans par des relations hasardeuses... [titre de mon champ]: ÉCORCE: : 21 ans [titre de mon champ]: ÉCHINE: : Sirène/Polpo (Lil'Octoppy) [titre de mon champ]: PRESTIGE: : Sang empoisonné, nectar dangereux pour quiconque veuille s'en nourrir (dû à son espèce) ; variance de l'iris (dû à sa double personnalité) ; régénération, hypnose, séduction, voix enchanteresse que serait une sirène sans ces quelques facultés [titre de mon champ]: GANG: : Son allégeance devrait revenir à la reine; pourtant son mentor l'a éloignée de la royauté, ne la tenant informée que du strict minimum. Reniant ainsi son allégeance, elle ne suit qu'elle et les principes de son mentor [titre de mon champ]: @EFFIGIE: : Ana de Armas, @Shury / Signature : @Shury [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 305 [titre de mon champ]: PACTE: : 12/02/2017



Message
Sujet: [Flashback] Rencontre au cœur de la nuit ft. Frederico A. Bartolomei   Mer 15 Fév - 15:09


Rencontre au Cœur de la Nuit
Le destin d'une rencontre fortuite


En ce jour d'été, en cette nuit de chaleur, ma peau me tiraille. J'ai cette impression... l'impression insupportable...insurmontable.... que le feu de l'enfer embrase ma chair... que le fouet du désespoir entaille ma peau.... arrachant lambeaux après lambeaux chaque parcelle de mon corps. La soif inassouvie de mon être m’entraîne vers l'étendue d'eau la plus proche. Le Tibre, plus au Sud, vers l'extérieur de la ville.  Ce n'est ni trop loin, ni trop près. Ce n'est plus moi aux commandes. Mon corps bouge aux grès de ses instincts primaires. Je sais que c'est mon imagination.... simplement la chaleur qui créer des mirages, des hallucinations. Un délire aussi basique que ça. Je me sens troublée.... mes yeux se ferment... je me rappelle pas l'avoir fait. C'est le noir.

Enfin, libre ! Enfin.... l'eau est à l'avant, je la sens. Cette idiote nous a laissé loin d'elle toute la journée. Pour son travail. J'ai cru que nous allions mourir. Idiote, qui n'arrive même pas à ouvrir les yeux sur ce qu'elle est. Foutue éducation humaine ! Ah~~ ! Enfin, le Tibre n'est plus loin . La vision de l'eau m'émoustille du plus profond de mon être. Elle m'appelle... Elle... mon domaine... mon univers... Suis-je vraiment la seule ainsi ? Suis-je la seule créature sur cette terre ? Mes parents étaient-ils les derniers de l'espèce ? Ils m'ont offert une bénédiction et une malédiction. Unique et seule. Exceptionnelle et empoisonnée. Une dualité contraire en un même être. Reflet de mon esprit brisé par l'éducation humaine de mes parents adoptifs. Déchirement de mon âme.  Des larmes pendent aux coins de mes yeux. Ridicule spectacle. Rare sont ses perles qui se brisent sur ma joue. Être une sirène à part entière dans son âme, dans son être mais pas dans son esprit est difficile. C'est douloureux le refus de la réalité par une partie de soi.

Aucune âme vivante.... Bosquet sombre...au bord du fleuve.... des vêtements retirés...arrachés.... abandonnés au pied d'un arbre.

Un corps plongeant dans les profondeurs.... une respiration.... la fin d'un supplice... la transformation.... la joie d'être soi... Enfin être celle que je suis.

Hélas, dans la précipitation de la créature aquatique, elle ne prend garde de ce regard brillant caché à ses yeux.

@FREDERICO A. BARTOLOMEI

egotrip



_________________

♠ Lil'Octopy ♠
(c) ystananas


Dernière édition par Selene L. Angelo le Jeu 20 Avr - 1:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité
Invité



Message
Sujet: Re: [Flashback] Rencontre au cœur de la nuit ft. Frederico A. Bartolomei   Dim 19 Fév - 15:30
Rencontre au cœur de la nuit
flashback été 2016 ft. Selene.
L'été était une période un peu plus difficile, le soleil s'éternisait dans les cieux, les dossiers se faisaient maigres, ce qui n'était pas déplaisant, mais devoir redoubler de prudence était un inconvénient et l'ennui une ombre dont la créature préférait se passer. Il ne pouvait blâmer les âmes de jouir de ces journées qui semblent s'allonger et préférant s'adonner à de petits plaisirs. Un sourire s'esquissait sur le coin des lèvres de l'avocat alors que la voiture le ramenait chez lui, l'heure d'été ne faisait que repousser l'échéance. La créature avait vécu assez longtemps pour s'habituer au caprice des astres, sans nécessité de se soucier de l'heures ou du temps qui passe, en tout cas pas avant d'avoir eu des jambes pour comprendre ce concept de mesurer le temps. Il s'était nourri à l'aube, avec le corps d'une énième victime qu'il avait délaissé avec soin, il n'avait donc pas la faim au ventre, par contre, il n'avait pas pu jouir d'un bain depuis plusieurs heures. Ainsi, il avait pris soin de libérer son agenda pour la soirée, son téléphone était coupé depuis 20h afin d'éviter les imprévus. On ne devait pas le déranger lorsqu'il décidait de passer le reste de sa journée au fond de la rivière romaine. Rien, ne devait venir l'interrompre et il se languissait de l'ondine courant sur son corps, un soupir s'échappe, il aperçoit l'eau, reflet d'argent scintillant par les rayons de l'astre solaire. La créature se penche légèrement afin d'observer le spectacle, la lumière décline, signe de la délivrance et l'excitation grandit. Parfois, le simple fait de se retrouver dans l'eau était l'équivalent à une nuit d'amour, le cœur palpite, impatience, sentiment qui ne l'anime que lorsque la faim ou le besoin de rejoindre son précieux berceau et royaume le prend.

La voiture s'éloigne, debout, les mains dans les poches, le Léviathan, couvert par l'ombre de la villa, observe le ciel clair et dégagé, une soirée d'été comme on les aime, pas un nuage à l'horizon, l'air est sec, il est temps de rejoindre le Tibre. Il ne prend même pas le temps de passer par la demeure, longeant celle-ci par le jardin. Les doigts viennent desserrer la cravate autour de son cou, dénouant le nœud avant de glisser sur sa chemise afin de la déboutonner. Il s'approche du bassin naturel, une piscine où les plantes servent de filtre et l'eau se renouvelle en passant l'un dans l'autre. Il surplombe la rivière qui traverse la capitale italienne. L'avocat s'interrompt afin de retirer ses chaussures, ses chaussettes, son pantalon, le tout plié sur une chaise longue. Nu, le corps plonge dans l'eau, l'avocat peu pudique, se tourne néanmoins, par prudence, afin de vérifier qu'il n'y a personne de présent avant de s'engouffrer dans l'eau, prenant sa forme originelle de poche. Le poulpe se fraye un chemin a travers le bassin de plante avant de rejoindre la rivière et disparaitre complètement dans le décor.

La créature s'avance dans le fond de l'eau, à l'aise, il jouit de cet instant, à l'aise dans cet environnement aqueux, même s'il n'a guère la pureté passée, la marque de l'homme se sent, elle pique même parfois, la pollution l'exaspère, il aurait pu être avocat pour l'environnement, il aurait les arguments pour convaincre les plus septiques que leurs activités nuisent à l'écosystème tout entier.

La pensée s'échappe, une ombre sur la surface, la créature curieuse, émerge, l'œil remarquant la présence d'une jeune femme qui semble s'être précipité vers la berge.

L'œil brillant, il observe la scandaleuse qui se dévêtit à toute vitesse avant de plonger dans les eaux de la rivière et il assiste, avec une fascination qui n'a guère pris une ride depuis plus de deux millénaires. C'est donc une sirène qui se précipite dans son élément naturel, reprenant sa forme originelle, celle de poulpe, l'espèce du Léviathan. La question se pose alors, sirène solitaire ou fidèle à cette maquerelle souveraine, la curiosité est plus forte et le poulpe se morphe, entre homme et créature, il se rapproche, se raclant la gorge pour signaler sa présence à l'inconnue.

« Belle soirée pour un bain, n'est-ce pas ? » Le ton est amical, la voix légèrement suave et l'œil scintillent au grès de sa respiration, comme le reste de son corps de créature. « Techniquement, vous êtes entrée sur une propriété privée, mais qu'importe, le Tibre, lui, est à tout le monde. »
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Selene L. Angelo
SIRÈNES - DROWN YOUR SOUL
[titre de mon champ]: OSSATURE: : 20 ans....à jamais, à partir de cet instant où elle a goûté à ce sang. La morsure... le sang... la chair... Du sang... encore du sang... Toujours du sang... C'est le sang d'un vampire, de cet homme important pour elle, qui stoppe son horloge à ses 20 ans. Sans le met pourpre, elle pourrait se changer en sel, statut friable dans le souffle du vent. C'est la contrepartie de ce plaisir malsain. [titre de mon champ]: CONTRAT: : Célibataire... [titre de mon champ]: BESOGNE: : Etudiante en littérature et LEA Anglais / Serveuse dans un petit café pendant ses heures libres [titre de mon champ]: @Tumblr
[titre de mon champ]: FABLE: : Son instruction sur les sirènes est en cours avec son mentor... Les vampires grâce à Maxwell... Les lycans par des relations hasardeuses... [titre de mon champ]: ÉCORCE: : 21 ans [titre de mon champ]: ÉCHINE: : Sirène/Polpo (Lil'Octoppy) [titre de mon champ]: PRESTIGE: : Sang empoisonné, nectar dangereux pour quiconque veuille s'en nourrir (dû à son espèce) ; variance de l'iris (dû à sa double personnalité) ; régénération, hypnose, séduction, voix enchanteresse que serait une sirène sans ces quelques facultés [titre de mon champ]: GANG: : Son allégeance devrait revenir à la reine; pourtant son mentor l'a éloignée de la royauté, ne la tenant informée que du strict minimum. Reniant ainsi son allégeance, elle ne suit qu'elle et les principes de son mentor [titre de mon champ]: @EFFIGIE: : Ana de Armas, @Shury / Signature : @Shury [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 305 [titre de mon champ]: PACTE: : 12/02/2017



Message
Sujet: Re: [Flashback] Rencontre au cœur de la nuit ft. Frederico A. Bartolomei   Dim 26 Fév - 16:07


Rencontre au Coeur de la Nuit
Le destin d'une rencontre fortuite


Achevant ma transformation, je tournoies sur moi-même. L'eau ondule sur mon corps. Je ferme les yeux profitant de la fraîcheur des flots. Je me retourne sur le dos et je regarde le ciel étoilé, brouillé par la mère Ondine.

C'est un raclement de gorge qui me sort de mon expectative avec sursaut. Je me redresse et j'entame un mouvement de fuite lorsque je remarque une chose incongrue. Une chose sur cet inconnu. Je reste bouche bée devant quelqu'un de mon espèce mais je me reprends immédiatement.

Je passe sur le fait qu'il me dise que c'est une propriété privée mais mon air montre bien que cela me fait ni-chaud ni froid. Une pointe d'arrogance et d'amusement s'y cachent aussi.

En effet, c'est une belle soirée.

Ma voix prend un ton délicat en réponse à la voix suave de l'homme. Mon regard est intéressé tant par l'homme que par sa nature semblable à la mienne. Je me rapproche puis je tourne autour de lui, l'inspectant, l'examinant. J'approche encore au plus près de lui, face à lui. Posant mes mains sur son torse, je les descends lentement en direction des tentacules. En attrapant une, je la palpe, la tourne et la retourne entre mes mains. Puis je la sers contre moi, frottant mon visage sur la partie lisse. Ma langue passe sur mes lèvres tandis que je lève le regard vers le propriétaire de la tentacule, je continue.

Vous semblez réel; pourtant je ne vous ai jamais vu. Qui êtes-vous ?

egotrip



_________________

♠ Lil'Octopy ♠
(c) ystananas


Dernière édition par Selene L. Angelo le Jeu 20 Avr - 1:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité
Invité



Message
Sujet: Re: [Flashback] Rencontre au cœur de la nuit ft. Frederico A. Bartolomei   Ven 7 Avr - 17:59
Rencontre au cœur de la nuit
flashback été 2016 ft. Selene.
La surprise, la curiosité. Le Léviathan esquisse un sourire en lisant dans le regard et les mouvements de l’inconnue une suite d’émotion qui l’intrigue. Clairement, elle n’a rien d’hostile, au contraire, elle continue à sortir la carte de la provocatrice, l’air arrogant, le sourire amusé. En tout cas, elle n’a pas froid aux yeux et voilà qu’en plus, elle se perd dans ses manières. Sans requête, sans un mot, elle entre dans son espace personnel, les mains se baladent de son torse aux tentacules, s’il n’avait pas le visage d’une adolescente en face de lui, la créature l’aurait déjà remis à sa place. La sensation d’être un objet de curiosité était grande, pire qu’une enfant ou un humain, elle se permettait bien des choses et il retenu quelques blagues mal placées lorsqu’elle collait le tentacule contre son visage. Un comportement pour le moins inhabituel, qu’il qualifierait même de déplacer, même une adolescente humaine savait mieux se tenir devant l’un de ses pairs quoi que. Ses airs lui rappelaient aussi celui d’un enfant sauvage et dans ce cas-là, les manières étaient inexistantes, mais elle lui avait répondu et donc il ne pensait pas qu’elle manquait d’éducation.

Réel ? Le constat de la jeune femme était simple, il sourit. Oui, il n’y avait pas plus réel que lui, ou même elle par la même occasion, une fois de plus une remarque claquante reste sur le bout de sa langue. Son regard bleu ne la regarde plus de façon amusée, non, c’est bien de l’étonnement qui prit forme sur ses traits. La question, le constat, le comportement, tout s’est enchaîné et la situation devient loufoque. Un léger rire amusé s’échappe de ses lèvres, il s’enfonce légèrement dans l’eau de nouveau, seul le haut de son torse et sa tête reste immergés.

« Réel est bien le mot, vivant aussi et non le fruit d’un rêve ou d’une vision. S’avançait-il avant de rajouter, je ne vous ai jamais vu non plus. » Rappelait-il alors qu’il se libérait de son emprise en douceur, le tentacule disparaissant dans l’eau. « On m’appelle Frederico. Et je dois dire, vous êtes bien la première à vous permettre autant de familiarité face à un étranger. » Une petite pique amusée, s’il n’avait pas plus de deux millénaires au compteur, il aurait pu élaborer beaucoup d’hypothèses, mais face à la jeune femme et son comportement déplacé, le Léviathan comptait bien partir sur l’hypothèse qu’en plus d’être une solitaire, la pauvre enfant ne semblait pas avoir croisé des personnes de son espèce bien souvent.

« Vous semblez bien surpris de me voir, je dirais même de croire que j’existe, mais j’insiste, miss, tout ceci est bien réel, il y a d’autres personnes comme vous. D’autres sirènes, et même d’autres créatures. » Il sentait bien qu’il y avait quelque chose qui échappait à son interlocutrice, le Léviathan n’était pas doué en effet d’annonce, donc aller droit au but et partager ce genre d’information primordiale était important. « Quel est votre prénom ? » Détail, mais autant mettre un nom sur cette sirène hors de l’ordinaire.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Selene L. Angelo
SIRÈNES - DROWN YOUR SOUL
[titre de mon champ]: OSSATURE: : 20 ans....à jamais, à partir de cet instant où elle a goûté à ce sang. La morsure... le sang... la chair... Du sang... encore du sang... Toujours du sang... C'est le sang d'un vampire, de cet homme important pour elle, qui stoppe son horloge à ses 20 ans. Sans le met pourpre, elle pourrait se changer en sel, statut friable dans le souffle du vent. C'est la contrepartie de ce plaisir malsain. [titre de mon champ]: CONTRAT: : Célibataire... [titre de mon champ]: BESOGNE: : Etudiante en littérature et LEA Anglais / Serveuse dans un petit café pendant ses heures libres [titre de mon champ]: @Tumblr
[titre de mon champ]: FABLE: : Son instruction sur les sirènes est en cours avec son mentor... Les vampires grâce à Maxwell... Les lycans par des relations hasardeuses... [titre de mon champ]: ÉCORCE: : 21 ans [titre de mon champ]: ÉCHINE: : Sirène/Polpo (Lil'Octoppy) [titre de mon champ]: PRESTIGE: : Sang empoisonné, nectar dangereux pour quiconque veuille s'en nourrir (dû à son espèce) ; variance de l'iris (dû à sa double personnalité) ; régénération, hypnose, séduction, voix enchanteresse que serait une sirène sans ces quelques facultés [titre de mon champ]: GANG: : Son allégeance devrait revenir à la reine; pourtant son mentor l'a éloignée de la royauté, ne la tenant informée que du strict minimum. Reniant ainsi son allégeance, elle ne suit qu'elle et les principes de son mentor [titre de mon champ]: @EFFIGIE: : Ana de Armas, @Shury / Signature : @Shury [titre de mon champ]: BAFOUILLES: : 305 [titre de mon champ]: PACTE: : 12/02/2017



Message
Sujet: Re: [Flashback] Rencontre au cœur de la nuit ft. Frederico A. Bartolomei   Jeu 20 Avr - 1:28


Rencontre au Cœur de la Nuit
Le Destin d'une Rencontre Fortuite


Durant toute mon inspection, l'homme ne bouge pas, me laissant faire. Même lorsque mes mains se baladèrent sur lui. Il est vrai que cela était malpoli, mais croyez-moi, ce n'est pas ce qui m'empêche ou m'empêchera de dormir la nuit. Mes doigts profitèrent de sa peau satinée et mouillée, glissant dessus. Frôlement délicat. Mon regard avait suivi chacun des mouvements de mes mains libertines. Une illusion réelle. Une réalité éphémère. Mon esprit est embrouillée. La question était sortie seule de ma bouche. Curiosité exaltée. Délicate pression sur ses tentacules.

Le regard de l'individu est sur moi, je le sens bien. D'abord amusé, il se mute au fil de mes inspections en surprise. L'étonnement prend son summum à mon observation naive. Son rire amusé reporte mon regard sur ses lèvres. Il amorce un mouvement vers les profondeurs sombres. Je l'observe alors qu'il me confirme que ce n'est pas un rêve. Une remarque. Une mention. Il est vrai que si je ne l'ai jamais vu alors lui non plus. Face à ce rappel, je toise l'homme. Lentement, il dégage sa tentacule de mes mains ; je contemple cette dernière s'enfoncer dans les profondeurs avec le reste du corps.

Frederico.

Je murmure ce prénom en écoutant la suite. Face à cette phrase, j'ai un sourire arrogant et fier.

Vous n'êtes pas le premier étranger avec qui, je me permets autant de familiarité. La seule différence notable sera que vous, je ne goûterais pas à vos chairs à la fin de notre conversation.

Je ricane de ma réponse vraiment impertinente, ne prêtant même pas attention à l'attitude de l'homme face à ça. Je passe vite à la suite de la conversation.

Je veux bien croire qu'il y en ait d'autres comme vous et moi. Mais dois-je vous rappeler qu'on n'est pas des sirènes ??

Je lève une de mes tentacules que je pointe du doigt.

On a des tentacules et non des queues de poissons comme Ariel. Et d'autres créatures ? Comme ? Des trolls ? Laissez-moi rire, bientôt vous m'annoncerez qu'il y a une organisation de la protection des espèces hors-normes.

Je croise les bras en le regardant comme s'il perdait la tête. C'est limite si je n'allais pas mettre ma main sur son front pour vérifier qu'il n'ait pas de la fièvre. Puis quoi encore ? Je veux bien pour nous mais il ne faut pas exagérer. Je le regarde de la tête au torse, seules parties non immergées. Il n'est pas mal. Réflexion hors contexte.

Je m'appelle Selene.

egotrip



_________________

♠ Lil'Octopy ♠
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



Message
Sujet: Re: [Flashback] Rencontre au cœur de la nuit ft. Frederico A. Bartolomei   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Flashback] Rencontre au cœur de la nuit ft. Frederico A. Bartolomei
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La nuit du renouveau.
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RIGOR MORTIS ::  :: SUD-
Sauter vers: