for christ's sake.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Belphegore Fornese
VAMPIRES - THE JAGGED JAWS
OSSATURE: : l'ivraie sidérée fabule aux orbes obtus la dégaine d'un quinquagénaire. CONTRAT: : éros démembré. feu l'hérésiarque ne veut plus rien des chairs que leur noir ichor. BESOGNE: : docteur jekyll plante ses griffes dans la roseraie des folies qu'est son asile. mister hyde, démonologue comateux, visite les possédés que le vatican lui dégueule.
ÉCORCE: : fin sursise s'éternisant depuis deux millénaires. GANG: : ogre de clan. un diable de régent pour son sire le roi chrétien, agapito gallerini. @EFFIGIE: : del toro. BAFOUILLES: : 542 PACTE: : 11/02/2017



Message
Jeu 16 Fév - 0:58
belphegore fornese
deux-mille ans | régent
logorrhée avachie
A gardé de sa jeunesse miséreuse un goût pour le tragique, le cœur s’incline volontiers à l’endroit des crasses humaines que la Terre féconde, tous ces rebuts que les sociétés et castes régurgitent sur les pavements de l’abandon. ◈ N’a jamais vraiment quitté l’erg sanglant des batailles, seules ses idéologies ont évolué, muté. Le général de guerre subsiste sous les mailles de ses synapses. Reste un combattant hors pair que l’on sous-estime pour peu que ses manières ne donnent sciemment à voir que les saintes simagrées d’un bigot. ◈ Corps graillonné par les balafres des innumérables mêlées bellicistes et par les supplices infligés au crépuscule de sa vie. ◈ Ancien renégat de la race et de la monarchie vampirique, cauchemar racoleur que l'on condamna à quatre-cent années d'emprisonnement. ◈ Les jeunes noctambules de moins cinq siècles ne connaissent pas l’entier portrait de son Histoire. Question de crédibilité. Le régent fait aisément taire ceux qui voudraient narrer aux esgourdes ses frasques damnables. Sa filiation directe avec le monarque Gallerini œuvre comme un garde-fou qui abat toute remise en question de sa légitimité au poste de légat. ◈ A très souvent goûté au pouvoir, dans l'Avant comme dans l'Après, jusqu’à la soulerie, jusqu’au déclin. Picrate dont il ne veut dorénavant plus s’abreuver. Depuis 1946, au réveil du roi chrétien, Fornese s’en est allé à l’ombre du trône, retiré des affaires familiales comme un patriarche fatigué. Les ouailles le voient moins, croisent davantage son nom au détour d’un conciliabule. Entité quasi mythique pour les nouveaux venus. Chimère qui fait encore trembler. ◈ Conchie les têtes de l'hydre tribale qu'est l'association criminelle. Écrase du talon les vermines gouailleuses prétextant leur enrôlement à quelque mafia ou gang qui soit. Ne craint ni empereurs ni chefs, n'y voit qu'un lot de carcasses jacasseuses et orgueilleuses aussi périssables que tous les nababs sempiternellement côtoyés. ◈ Chasse la sorcière par habitude, marotte évangélique qui le place en ligne de mire de certaines vendettas séculaires. Des lignées d'Hécate l'abhorrent encore. Le maudissent toujours. Quelques engeances croupissent délibérément dans son asile pour y être étudiées. Tortionnées. ◈ Curiosité paradoxale née et entretenue à l'encontre des autres créatures, et ce malgré les doctrines chauvines du Père. ◈ Tient le feu pour Némésis, phobie grossière. ◈ Exosquelette dur et froid. Sa vétusté va de mal en pis, le synchronise aux statues. Cette fatalité le laisse prétendument insensible à son devenir. ◈ Réinvente ses soupirs morts au creux de cibiches et cigarillos, clous de cercueil l'embaumant pour de bon. ◈ Les passions bouillonnent malgré tout, elles clapotent et trépignent comme une mixture noire et brûlante, le rappellent à sa nature profonde et réelle, celle qui ébouillante le visage propret de son infrangible loyauté. Les péchés capitaux macèrent en-dedans. Inéluctables. ◈ Tous ces quidams croisés, toutes ces langues ouïes et causées, toutes ces cultures embrassées font de lui un carrousel de personnages. Peut éructer de l’argot à l'estuaire d’une venelle, mignarder des élans nobiliaires aux museaux de l’élite, se parer d’oripeaux fangeux ou se nipper d’étoffes à la facture onctueuse. Nul patois, d'ici et d'ailleurs, ne lui résiste. Nulle personnalité ne lui est étrangère. Monstres de facultés et de travers l'habitent. N’est à la fois plus rien, et tout.
jardins de l'ogre
Aberrant. Paternaliste. Ascète. Lapidifiant. Adorateur. Pénétrant. Sélénite. Féroce. Sage. Esthète de l'anormal. Inquisiteur. Endiablé. Romanesque. Érudit. Capiteux. Orateur. Double.


factum vivisecté
SEIZE AD.
Naissance en Germanie, d’une fille de tribu autochtone et d’un père légionnaire. Bâtard né d’un viol, la mère considérée souillée devant les dieux est bannie de son clan. Elle rejoint tant bien que mal l’Italie, où l’abattement et la maladie l’achèvent. Dans son sillon reste un orphelin, recueilli par une ribaude de lupanar.  

VINGT-NEUF AD.
Un centurion du nom de Longinus, de passage dans la maison close, se prend d’affection pour l’enfant et lui propose une place de Vexillarius dans son détachement. Ils partent dès le lendemain pour Jérusalem, en Israel.

TRENTE AD.
L’adolescent, poulain de son mentor, est dépêché sur le Golgotha en tant que porteur d’eau pour les sentinelles de la garde surveillant un agonisant gisant sur sa croix, au pied duquel se pressent des éplorés. Le jour de sa mort, l’éphèbe amène une lance à Longinus, qu’il enfonce dans le cadavre du crucifié.

TRENTE-QUATRE AD.
Retourne en Italie pour s’enrôler officiellement dans l’armée romaine. Son protecteur le place sous la tutelle d’un officier qui lui fera mener des années d’enfer.

TRENTE-HUIT AD.
Émeutes anti-juives à Alexandrie, où il a été envoyé un an auparavant. Les soldats romains ont pour ordre de s’en mêler à minima, davantage encouragés à la passivité. La rumeur court dans les factions que l’empereur Caligula inciterait même ses troupes à soutenir les séditieux.

QUARANTE AD.
Il épouse en secret Méira, une juive sauvée d’un pogrom qu’il a gardée cachée durant les révoltes. Il est rappelé à Rome par Longinius, mais il n’y retourne pas seul. Méira lui donnera trois fils, et incisera en lui une faille dans ses croyances polythéistes.  

QUARANTE ET UN AD.
Officiant dans la garde prétorienne de Caligula, il commandite avec d’autres confrères l’assassinat de l’empereur.  

QUARANTE-TROIS AD.
Guerroie en Bretagne dans la Legio II Augusta. Son zèle le hisse au grade de centurion, et il se fait alors connaître pour ses massacres et horreurs perpétrés envers le peuple barbare.

QUARANTE-SEPT AD.
Revient à Rome auprès de l’empereur Claude, qui félicite ses exactions en lui conférant davantage de pouvoir au sein de l’armée. Aveuglé par le prestige et la gloire, changé par les quatre années de campagne en Bretagne, il divorce de Méira et prend pour femme une fille de tribun militaire. Tous les enfants qu’elle lui donnera mourront soit en couche, soit en bas âge.

CINQUANTE-HUIT AD.
À force d’alliances politiques et chances forcées, il devient général sous le règne de Néron. Par un hasard douteux, ses beaux-frères et son beau-père disparaissent successivement, lui laissant l’héritage entier de la gens nobiliaire. Son épouse n’est plus qu’un pitoyable jouet, amorphe et recluse, tandis que lui-même s’adonne aux plaisirs de la chair sans décence aucune. Des scandales éclateront, étouffés sitôt – bien que quelques bâtards naîtront çà et là. L’un de ses fils eus avec Méira tente de lui extorquer de l’argent en le faisant chanter. Lui aussi, finira étranglé.

SOIXANTE-TROIS AD.
Grand incendie de Rome. Perte de sa domus et d’une partie de sa fortune. La secte de chrétiens est pointée du doigt ; il devient l’un de ses plus féroces détracteurs. Il fera jeter aux lions une grande partie d’entre eux, tandis qu'il fera goûter aux autres le bûcher.

SOIXANTE-QUATRE AD.
Est capturé, puis fait prisonnier par des survivants. Gallerini, leur chef, décide de transformer l’ennemi ; la mort lui serait trop douce, aussi est-ce au repenti que doit être livrée cette âme bafouée. Étreinte.

immortelles ambulations

PÉRIODE BLEUE.
(Ier SIÈCLE – IVème SIÈCLE).
Genèse de la Créature, les denrées de l’angoisse sont pilonnées par le Sire, et l’Infant apprend. Puis se repend. Auprès des Hommes. Auprès de Dieu. La lutte entre la Soif et les postulats appris est toutefois laborieuse, l’esprit se fracture, génère le chaos. Le Fils devient à son tour Père, mais le Créé est occis par une main chasseresse. Le monstre hurle de chagrin, se perd dans le lacis de la rage et renonce.

PÉRIODE ROUGE.
(IVème SIÈCLE – Xème SIÈCLE).
Carnages, infamies, les agneaux du Démiurge sont un pacage dans lequel il se repait. La Foi est blasphémée, le doute est plénier. Il n’y a personne, dans l’élyséenne voûte, ce n’est que folie générée par l’espoir. Carnassière est sa nouvelle conviction, furieux est le vermeil de son galop. Gallerini le fait traquer, mais jamais on ne le retrouve.

Anecdotes notables :
usurpe un trône, se ceigne du laurier des monarques et plonge le royaume yéménite d'Himyar dans la terreur. Il est Dhu Nuwas.
parcoure l'Eurasie et fouaille les sanctuaires bouddhiques, quête absconse se désaltérant aux gorges tranchées des sacrifices humains qu'il offre à on ne sait trop quels démiurges ; se met à dos les chasseurs de la tribu de Saat, sentinelles qu'il combat au fil des cycles.

PÉRIODE NOIRE.
(Xème SIÈCLE – XIVème SIÈCLE).
L’Humanité ne lui suffit plus. L’Église toute entière doit payer l’insondable menterie. Des tertres de clercs faisandés sont abandonnés derrière lui, des couvents sont calomniés, des chapelles et cathédrales incendiées. Guerre déclarée au Seigneur.

Anecdote notable :
héraut que l'on dit Sire, nommé Rintfleisch, il mène la ville de Röttingen à la folie et la rage, signe le premier pogrom de l'ère.

ABSOLUTION.
(XIVème SIÈCLE – XVIIIème SIÈCLE).
Confrontation avec Gallerini. Châtiments expiatoires qui durent et perdurent. L'Infant ne cède pas, préfère caner. Mais plutôt que la mort ultime, décidément imméritée, c'est à la claustration qu'on le condamne, emmuré dans le sarcophage de l’opprobre. Chaque nuit, les tourmenteurs se relaient pour lui lire les Écrits. Damnation eucharistique.

ASCENSION.
(XVIIIème SIÈCLE – XXème SIÈCLE).
La sanction prend fin, on réveille le méphitique bagnard. De son Mal, vraisemblablement, ne reste plus rien. Ogre brisé, laminé, c'est à genoux qu'il prête serment devant son roi. Les risettes narguent ce chaos avachi, prétendent ne voir plus qu'un piètre polichinelle jurant servitude. Les brides à présent saisies le contraignent à l'abnégation et le portent au titre de régent.

PYRRHONISME.
(XXème SIÈCLE – XXIème SIÈCLE, NOWADAYS).
1946. Nombre âcre. Gallerini ressuscite de sa léthargie cyclique et Fornese retourne aux ombres. Ses vieux démons jubilent, giguent autour de lui, brêlent leurs caprices et soufflent sur les brandons de son schéol. La main moite de la tentation s'est posée sur son épaule, et malgré tous les cantiques vomis, ne se retire plus.
bêchant comme un laboureur
medea carnesesuinte la sueur des ombres, 1350.
santo carràcrown of thorns, nowadays.

des écorchés et des squelettes
▹ (ended) athénaïs mahoneyobscuritate, nowadays.

▹ (abd) irina altierilacrimosa, 1790 - nowadays.
▹ (abd) elza & maxwellcette hache [...], nowadays.
▹ (abd) varri bjurmanclaustrophobia, nowadays.

carnavage


Dernière édition par Belphegore Fornese le Mer 4 Oct - 16:40, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Belphegore Fornese
VAMPIRES - THE JAGGED JAWS
OSSATURE: : l'ivraie sidérée fabule aux orbes obtus la dégaine d'un quinquagénaire. CONTRAT: : éros démembré. feu l'hérésiarque ne veut plus rien des chairs que leur noir ichor. BESOGNE: : docteur jekyll plante ses griffes dans la roseraie des folies qu'est son asile. mister hyde, démonologue comateux, visite les possédés que le vatican lui dégueule.
ÉCORCE: : fin sursise s'éternisant depuis deux millénaires. GANG: : ogre de clan. un diable de régent pour son sire le roi chrétien, agapito gallerini. @EFFIGIE: : del toro. BAFOUILLES: : 542 PACTE: : 11/02/2017



Message
Jeu 16 Fév - 1:17
TO BE DONE.
(wip)

ӽ ann radcliffe, gaïa, (...).
ӽ medea carnese, rose bleue d'un passé révolu, chimère porteuse d'effluves compromettantes, abandonnée au crépuscule de la Grande Cavalcade.
ӽ irina altieri, terreur pénitente à qui l'Enfant a été arrachée, ennemie familière pour qui l'estime a germé.
ӽ athénaïs mahoney, alliance secrète entre les deux pontes, tant que la Suprême annihile les siens et supplicie les covens rivaux. érotisme sous-jacent né dans la crypte de leurs mensonges, un soir sans lune.    
ӽ elza maroni, butin réquisitionné à la Mère, petite chose torturée et mise au pas, ersatz de pupille que le régent protège du monarque.
ӽ ingrid bàthory, la vénéneuse aux lippes bavardes, vendetta en devenir.
ӽ varri bjurman, (...).


Dernière édition par Belphegore Fornese le Mer 30 Aoû - 22:28, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Belphegore Fornese
VAMPIRES - THE JAGGED JAWS
OSSATURE: : l'ivraie sidérée fabule aux orbes obtus la dégaine d'un quinquagénaire. CONTRAT: : éros démembré. feu l'hérésiarque ne veut plus rien des chairs que leur noir ichor. BESOGNE: : docteur jekyll plante ses griffes dans la roseraie des folies qu'est son asile. mister hyde, démonologue comateux, visite les possédés que le vatican lui dégueule.
ÉCORCE: : fin sursise s'éternisant depuis deux millénaires. GANG: : ogre de clan. un diable de régent pour son sire le roi chrétien, agapito gallerini. @EFFIGIE: : del toro. BAFOUILLES: : 542 PACTE: : 11/02/2017



Message
Jeu 16 Fév - 1:18
TO BE DONE.
(wip)

ӽ agapito gallerini, père et roi, bourreau et sauveur, entre le général romain et le gourou de secte, les représailles ne se sont jamais vraiment tues. soumission persistante néanmoins, bien qu'artificielle, suscitée par la douleur et l'endoctrinement.  
ӽ moloch, monstre personnel que l'Artisan chérit, oeuvre d'art à la mâchoire féroce.
ӽ iscarioth, orphelin observé derrière les murs capitonnés, l'arme fatale retournée contre ses semblables.
ӽ santo carrà, gamin du Gévaudan, enfant trivial sauvé de justesse du joug de la couronne française. Protection calculée à l'endroit du descendant de Marian, feu le régent de Dragos.

_________________
 
ajoutés au fumier des siècles par monceau, ô lugubres troupeaux des morts, je vous envie.

ABSENCE INDÉTERMINÉE,
PERSONNAGE EN HIATUS.


Dernière édition par Belphegore Fornese le Mer 4 Oct - 16:40, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Athénaïs Mahoney
SORCIERS - TO KNOW IS LIKE A HUNGER
OSSATURE: : En quête d'une éternelle jouvence, l'écorce figée dans sa quarante troisième année. CONTRAT: : L'infidèle a jamais possédé, elle reste parée de l'obscur veuvage sous toutes ses nuances. Noces vermeilles, saillies qu'on honore. A l'Eros, myocarde dévoué, thaumaturgie. BESOGNE: : Exilée en sa thébaïde, la furie s'est faite parfumeuse, manipulant onguents et arsenic avec élégance. Des empoisonneuses elle s'est faite souveraine.
ÉCORCE: : Cent quatre vingt seize années ÉCHINE: : Fille du démon, au sabbat elle s'abandonne, au carmin des vierges et des chérubins. PRESTIGE: : Acuité visuelle nulle, maudite dépravation, les sens restants démultipliés. GANG: : Hellebore, terreur sanguinolente dont elle se fait autorité. Suprême terrible à la clairvoyance sans égale. @EFFIGIE: : sarah paulson (perséphone) , lazare (sign) BAFOUILLES: : 1360 PACTE: : 16/02/2017



Message
Sam 18 Fév - 2:25


Je serais volontiers tentée par un lien, est ce que tu recherches quelque chose en particulier ? want

_________________
You kiss me with your mouth wide open
like you’re not afraid of swallowing poison.
I taste the good and bad in you and want them both.


(ralentissement, irl chargé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Belphegore Fornese
VAMPIRES - THE JAGGED JAWS
OSSATURE: : l'ivraie sidérée fabule aux orbes obtus la dégaine d'un quinquagénaire. CONTRAT: : éros démembré. feu l'hérésiarque ne veut plus rien des chairs que leur noir ichor. BESOGNE: : docteur jekyll plante ses griffes dans la roseraie des folies qu'est son asile. mister hyde, démonologue comateux, visite les possédés que le vatican lui dégueule.
ÉCORCE: : fin sursise s'éternisant depuis deux millénaires. GANG: : ogre de clan. un diable de régent pour son sire le roi chrétien, agapito gallerini. @EFFIGIE: : del toro. BAFOUILLES: : 542 PACTE: : 11/02/2017



Message
Sam 18 Fév - 3:15
mais avec grand plaisir.
diable, j'ai dévoré ta fiche, cette madone vénéneuse a eu un drame pour vie.

je n'ai pas d'attentes particulières, donc si de ton côté tu as quelque chose à proposer, n'hésite vraiment pas. je ne sais pas quelles sont les relations interraciales, mais je suppose que le roi gallerini doit voir d'un mauvais œil les sorciers (et plus spécifiquement ceux du coven hellebore étant donné leurs prédispositions sataniques/païennes), ce qui me pousse à croire que, durant le sommeil de gallerini, fornese a exercé une férocité impitoyable envers ces thaumaturges. plus par conformité que réelle idéologie, étant donné son endoctrinement. à présent que gallerini règne, le régent a pris un recul manifeste au regard de cet imbroglio que sont toutes ces races, tous ces êtres, et toutes leurs incessantes querelles (ceci sans compter sur sa Foi - artificielle - qui vacille). je ne sais pas quel est le rapport qu'entretient mahoney avec ses semblables, mais si fornese est chez eux symbole d’annihilation, cela risquerait peut-être d'attiser une soif vengeresse dans le cœur ranci de la sorcière ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité
Invité



Message
Sam 18 Fév - 5:12
/se glisse langoureusement dans la fiche de liens\

Serait-il possible pour mon humble personnage de quêter un lien au ô mighty Belphegore ? :omgad:

J'avoue être tombé sous le charme de la complexité du caractère/back story de ton bougre. Je ne peux malheureusement pas vanter ma donzelle aussi sibylline, puisqu'elle ne s'est éveillée au monde obscure que récemment, mais il y aurait certainement de quoi se construire un lien qui débotte. oué

M'accepterais-tu en offrande ? :omgad:
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Belphegore Fornese
VAMPIRES - THE JAGGED JAWS
OSSATURE: : l'ivraie sidérée fabule aux orbes obtus la dégaine d'un quinquagénaire. CONTRAT: : éros démembré. feu l'hérésiarque ne veut plus rien des chairs que leur noir ichor. BESOGNE: : docteur jekyll plante ses griffes dans la roseraie des folies qu'est son asile. mister hyde, démonologue comateux, visite les possédés que le vatican lui dégueule.
ÉCORCE: : fin sursise s'éternisant depuis deux millénaires. GANG: : ogre de clan. un diable de régent pour son sire le roi chrétien, agapito gallerini. @EFFIGIE: : del toro. BAFOUILLES: : 542 PACTE: : 11/02/2017



Message
Dim 19 Fév - 1:31
dame, vous savez achalander le quidam.
je prends l'obole avec régal.
aurais-tu une piste vers laquelle nous pourrions aller ? si ivaldi est une nouvelle-née, je déduis que sa maîtrise de soi est encore fébrile. le roi gallerini étant intransigeant envers les vampires incoercibles, souhaiterais-tu que le régent soit une épée de Damoclès sur l'échine de ta belle ?

_________________
 
ajoutés au fumier des siècles par monceau, ô lugubres troupeaux des morts, je vous envie.

ABSENCE INDÉTERMINÉE,
PERSONNAGE EN HIATUS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Irina Altieri
VAMPIRES - THE JAGGED JAWS
OSSATURE: : Si le froid minois affiche quarante cinq ans, l'âme est sombre et vieille - corrompue par les cinq cent quatre années défaites de son pacte horrifique. CONTRAT: : La veuve noire ne compte plus les fois où elle a empoisonné ses époux. Le seul homme qu'elle supporte à ses côtés est son frère aîné. BESOGNE: : Officiellement, riche PDG d'une firme pharmaceutique appelée Evora. Officieusement, bourreau scientifique, extorquant aux créatures leurs secrets. Désirant trouver remède à la stérilité vampire et créer la créature parfaite.
@EFFIGIE: : Famke Janssen - Carnavage BAFOUILLES: : 86 PACTE: : 06/02/2017



Message
Dim 19 Fév - 10:25
Hey hey
Entre vampires, je pense qu'il y aura moyen de se trouver quelque chose :omgad: Irina n'a pas d'allégeance pour le moment malgré ces 504 piges. Friande d'indépendance, elle est la riche PDG d'une firme pharmaceutique et dirige officieusement des recherches sur les créatures surnaturelles. Il est connu de son espèce qu'elle cherche à trouver un remède à leur stérilité raciale. Que penserait le clan Gallerini de ça ? Au-delà de ça, la donzelle cherche à créer un hybride parfait donc multiplie les recherches dans ce sens. Sous-tirer aux espèces leurs points forts pour tendre vers l'évolution. Mais c'est gardé secret, histoire de ne pas attirer les foudres des hautes sphères.

_________________
L'AVIDE
© FRIMELDA


Absente du 19/10 au 20/11.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Belphegore Fornese
VAMPIRES - THE JAGGED JAWS
OSSATURE: : l'ivraie sidérée fabule aux orbes obtus la dégaine d'un quinquagénaire. CONTRAT: : éros démembré. feu l'hérésiarque ne veut plus rien des chairs que leur noir ichor. BESOGNE: : docteur jekyll plante ses griffes dans la roseraie des folies qu'est son asile. mister hyde, démonologue comateux, visite les possédés que le vatican lui dégueule.
ÉCORCE: : fin sursise s'éternisant depuis deux millénaires. GANG: : ogre de clan. un diable de régent pour son sire le roi chrétien, agapito gallerini. @EFFIGIE: : del toro. BAFOUILLES: : 542 PACTE: : 11/02/2017



Message
Dim 19 Fév - 15:27
alors je ne saurais parler pour le clan dans son ensemble, mais je suppose que ces recherches pourraient être considérées comme de l'hérésie pure, notamment la seconde partie. je m'avance énormément en disant ça, parce que je n'ai sincèrement aucune idée de la manière dont réagirait gallerini, mais si l'on se base sur les dogmes chrétiens, changer la nature humaine c'est vouloir corrompre la création de Dieu et donc lui faire offense. je suppose donc que pour son roi pareil précepte se conjugue également à la race des vampires (une fois de plus, simple hypothèse). on peut éventuellement partir du fait que gallerini darde un œil sévère sur altieri, patientant le moindre faux pas de sa part pour la condamner selon ses saintes lois.

belphegore, de son côté, aurait une vision beaucoup moins manichéenne sur les recherches d'irina. il aurait très plausiblement montré un intérêt manifeste pour son travail, bien que cette curiosité soit davantage portée sur l'aspect théologique que scientifique. entre autres, la question de la légitimité le tourmente ; les vampires sont-ils l’œuvre de Dieu, ou celle du Malin ? le monothéisme ne s'arrête après tout pas qu'aux rudiments édéniques, il propose aussi un enfer et une Force opposée cherchant sans cesse à conquérir la nature vertueuse des arlequins grouillant en surface. c'est notamment ceci, qui fascine fornese, c'est un fuel qui alimente sa croyance en Dieu, cette guerre incessante qui confronte le Père à son antagoniste de Fils - ou, selon belphegore, l'allégorie du bon et du mauvais qui en chaque être lutte. ce qu'irina tente de faire, c'est de guérir l'une des nombreuses tares de la race. or le régent, poussé donc par ses interrogations, pourrait au contraire de gallerini voir dans le travail d'altieri une porte ouverte sur d'éventuelles réponses. est-ce que la stérilité des vampires est une altération médicale, ou bien est-ce une malédiction - décrétée par le Démiurge ? si tel serait le cas, cela voudrait dire que, oui, les vampires sont la création du Malin. je ne m'étends pas plus (je t'épargne des heures de laïus shakespeariens :perversbarbe:), mais comme tu te doutes une telle révélation bouleverserait nombre de choses, à commencer par la crédibilité de gallerini aux yeux de son régent.

je ne sais pas depuis quand irina exerce son ouvrage, mais si l'idée te plaît, fornese pourrait être devenu un mécène secret (pas avant 1946 cependant, mais je doute qu'à l'époque elle ait eu les outils adéquats pour pratiquer). il ne serait, pour l'heure, pas au courant de son autre expérimentation, et n'appuierait donc que ses travaux concernant la stérilité en la protégeant du courroux régalien. quelque chose de ce genre t'inspirerait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Irina Altieri
VAMPIRES - THE JAGGED JAWS
OSSATURE: : Si le froid minois affiche quarante cinq ans, l'âme est sombre et vieille - corrompue par les cinq cent quatre années défaites de son pacte horrifique. CONTRAT: : La veuve noire ne compte plus les fois où elle a empoisonné ses époux. Le seul homme qu'elle supporte à ses côtés est son frère aîné. BESOGNE: : Officiellement, riche PDG d'une firme pharmaceutique appelée Evora. Officieusement, bourreau scientifique, extorquant aux créatures leurs secrets. Désirant trouver remède à la stérilité vampire et créer la créature parfaite.
@EFFIGIE: : Famke Janssen - Carnavage BAFOUILLES: : 86 PACTE: : 06/02/2017



Message
Dim 19 Fév - 17:41
Oh cette ébauche me convient bien ! Je comprends assez bien les dogmes que tu supposes pour le clan Gallerini. De base, l'hybridation est un sujet à griefs - vu que la plupart des vampires sont ultra conservateurs et que certains voient d'un mauvais œil loup-garous et wendigos. Donc à partir de ce moment là, c'est compliqué à Irina de révéler quoique ce soit à ce sujet - ou elle risque une sévère punition de la part de ses pairs. Donc ceux qui sont au courant de ces expérimentations sont des gens de confiance et donc pas bien nombreux.

Du coup, ses recherches sur la stérilité des vampires sont connues et Gallerini pourrait surveiller Irina là-dessus s'il lui déplaît qu'on en vienne à changer la nature du vampire par la science. Je comprends tout à fait les interrogations qui taraudent Fornese et conviens à dire que l'idée qu'Irina puisse lui apporter des réponses peut être un bon moteur pour les lier tous deux. Irina est en Italie depuis depuis 1995 et elle a débuté ses recherches tout récemment, en 2008.

Par contre, il est convenu avec les admins que mon personnage ne parviendra pas à soigner la stérilité des vampires, ni à faire quelconque hybride vivant - sinon ce serait de trop gros bouleversements pour le contexte. Mais c'est vraiment le leitmotiv d'Irina, donc bon - elle est pas prête à lâcher l'affaire.
Du coup, avoir un soutien de la part de Fornese concernant les recherches sur la stérilité ne serait pas de trop - surtout, s'il lui assure "protection" vis à vis de Gallerini. Je suis carrément partante là-dessus ! A voir comment on peut développer tout ça par la suite. Je suis disponible pour un RP, si c'est on cas aussi, on peut réfléchir à quelque chose



_________________
L'AVIDE
© FRIMELDA


Absente du 19/10 au 20/11.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas
 
for christ's sake.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» BARAK OBAMA : NI JESUS-CHRIST, NI FIDEL CASTRO
» Obama, l'Antéchrist ?
» [Jour 5] Le Christ Rédempteur
» CHRIST PORTANT SA CROIX/ MICHEL ANGE
» Devinette de Bilbon Sacquet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RIGOR MORTIS ::  :: LA HIÉRARCHIE DES DIABLES :: LES MÂLES-
Sauter vers: