(F/M) LANA DEL REY › YOU MUST HAVE DEMONS DANCING AROUND IN YOUR MIND.

 :: SCÉNARII :: FEMELLES
(F/M) LANA DEL REY › YOU MUST HAVE DEMONS DANCING AROUND IN YOUR MIND. - Jeu 9 Mar - 22:01
avatar
Invité
Invité
gaïa casiraghi
NOM  ‹ casiraghi, le patronyme du dernier rentier de sa longue liste d'époux, industriel romain. PRÉNOM ‹gaïa, préciosité divine au bord des lèvres. ÂGE ‹ trogne effacée, marbre qu'on ne modèlera plus ; la trentaine s'échoue sur le labre, langueur viciée. DATE, LIEU DE NAISSANCE ‹ 7 mai 1833, sud des états-unis. NATIONALITÉ ‹ le rêve de tant, la réussite de si peu ; américaine. ÂGE RÉEL ‹ 184 printemps, se jouant du temps sur les traces d'une éternelle jouvence. RACE ‹  sorcière mêlée, née de l'étreinte futile de simples mortels. STATUT CIVIL ‹ mariée à maintes reprises, elle s'est vite lassée des comptes. divertissants, mais jamais suffisamment longtemps. STATUT FINANCIER ‹ aisé, la pingre leur soustrait jusqu'au dernier sou. STATUT FAMILIAL ‹ ne substite qu'un seul ombrage, tenant de l'innomable. une aînée qui d'elle, ne sait rien, n'en devinerait pas jusqu'à l'existence. imprudente tendance à la frôler, ivre d'une jalousie d'enfant, doucette aux yeux absents, la carcasse ployant sous une ire noire. ORIENTATION ‹hétérosexuelle. elle ne détourne qu'à de rares reprises le regard de la gente masculine, sachant apprécier cette masculinité brute, mais raffinée, pour lesquelles elle a un terrible penchant.. OCCUPATION ‹ au choix. CARACTÈRE ‹ rancunière, hautaine, mégère, capricieuse, machiavélique, solitaire, opportuniste. AVATAR ‹ lana del rey.

anecdotes & histoire


D'un même père ayant déserté et abandonné son aînée aux mains de religieuses après que sa mère soit morte en couche, Gaïa est née de l'union éphémère de deux simples mortels. Père avec un penchant pour la bouteille, mère non faites pour ce rôle, ce fût sa grand mère maternelle qui l'éleva.

A l'âge de douze ans, elle apprend à travers les paroles d'un père sous l'emprise de l'alcool qu'il a déjà eu un enfant. « Une vraie diablesse, sa mère, elle avait de la magie dans les doigts. Sûr qu'l'a gamine en a hérité. Pas comme toi, hein ? ». Maladresse latente d'un père qu'elle admire naïvement, orgueil meurtri, cette aînée devient synonyme de menace, la jalousie prenant le pas sur la curiosité.

Obsession grandissante au fil des années. A force de recherches, elle parvient à extirper un nom au patriarche, retrouvant cette aînée qui ignore tout de son existence à la publication de ses noces.

Surveillance. Elle analyse les moindres gestes, les moindres détails de la vie de sa demi-sœur qui ignore jusqu'à son existence, se prenant à tout lui envier. Le mari jeune et riche, le faste, le domaine, ses terres et ses esclaves. Par dessus tout, elle reste maladivement jalouse de ces soit-disant capacité de sorcière.

Mettant à profit ses charmes, elle parvient à entamer un apprentissage de sorcière, dévorant avec une volonté brute les enseignements. Le maître s'inquiéterait presque de la voir vouloir engranger les connaissance le plus rapidement possible. Dépasser cette sœur dont les veines sont irriguées du sang du diable, l'ultime objectif d'une môme à laquelle nul n'avait jamais prêté attention.

Elle tente de la rencontrer à une reprise, mais avant même qu'elle ne puisse ouvrir la bouche, Mrs. Mahoney se désintéresse littéralement d'elle, la prenant pour une ambitieuse de plus. Colère qui éclate. Elle assiste avec délectation à la descente aux Enfers de cette aînée qui l'a repoussée, savourant chacune de ses souffrances. Elle est responsable de deux de ses fausses couches, fricotant avec l'un des garçons de cuisine qui glissera des herbes sauvages dans les plats - pas suffisamment toxiques pour tuer, mais utilisées de manière ancestrale pour provoquer les pertes spontanées. Elle n'excellera jamais dans l'art des poisons, la dernière tentative sera un échec.

La beauté lui est acquise. Elle ne manquera jamais de la mettre à profit, sachant aisément comment manipuler les hommes. Elle ira jusqu'à séduire l'époux Mahoney, le temps d'une nuit, lorsque le mariage de sa sœur commence à se déliter définitivement.

Trace perdue au départ d'Athénaïs de sa propriété après un terrible massacre d'esclaves, elle ignore tout du devenir de la sorcière nouvellement aveugle et de ses péripéties en Europe, ne l'y rencontrant qu'une seule fois par ironie du sort. Elle se retrouvera acculée par ce nouvel homme au bras de la sorcière, renonçant à la poursuivre.

Elle use de potions pour prolonger sa durée de vie et conserver son éternelle jeunesse, errant ça et là. Récemment, son dernier mariage la mena à Rome.

connecting people
ATHENAÏS MAHONEY
SUSPENSIONS DES SOUFFLES
L'aînée, la victorieuse, source de tous les maux. Elle la hait. Jalousie d'enfant s'est transformée en haine farouche et désir de tout lui ôter, de s'approprier chaque détail de son éternité. Athénaïs ignore encore son existence et sa véritable identité, ni tout ce qu'elle a causé, mais elle n'est plus celle qu'elle a pu épier enfant. Gaïa risquerait de se brûler les ailes à tenter une énième provocation.


galen lloyd
EXTÉNUÉS PAR NOS OMBRES.
Inconnu qu'elle retrouve au bras de sa sœur, guide de celle qui est nouvellement atteinte de cécité. L'amoureux renié qui se place en protecteur décèlera vite les volontés malsaines de cette femme dont la ressemblance physique avec sa maîtresse est frappante. Il ne la laissera jamais approcher et par un simple questionnement, devinera qu'Athénaïs ne sait rien de cette proche. Volonté subite de le séduire pour mieux approcher l'aînée, l'échec d'une telle initiative la rendra furieuse. {m.a.j. à prendre en compte ; athénaïs et galen vont se marier.}
RIGOR MORTIS


en réécriture.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
(F/M) LANA DEL REY › YOU MUST HAVE DEMONS DANCING AROUND IN YOUR MIND. - Ven 10 Mar - 3:11
avatar
Invité
Invité
précisions
come here, you scrumptious little beauty

avatar difficilement négociable, à discuter en mp si une autre célébrité vous parle. Lana correspond à merveille à l'idée que je me fais d'elle, ce côté de la sensualité débridée à l'esprit chancelant, une libertine sauvage. de préférence brune, pour accentuer le contraste entre les soeurs, avec des airs de femme fatale. (lana ressemble vraiment, physiquement, à sarah paulson)

liens ce n'est ni beau, ni rose, ce n'est pas censé finir en amour sans limite. gaïa a beaucoup fait à son aînée par jalousie ou pur sadisme, celle-ci n'en est pas encore consciente ; c'est évolutif, selon la tournure que prendront les rps. j'aime malmener mes persos, le mieux est quelqu'un qui en face n'aura pas peur des jeux un peu trash puisqu'athénaïs n'est en rien un enfant de chœurs. le second lien est à voir avec galen directement.

présence pas compliquée sur ce point là, une réponse toutes les deux semaines m'ira, l'irl passe toujours avant et j'ai moi même des études conséquentes. primordiale, l'orthographe, bonpatron est notre ami au besoin, quelqu'un de présent et d'investi sur le forum qui ne partira pas au bout de deux semaines, n'aura pas peur d'aller vers les autres et de nouer tout un tas de liens. du long terme, en somme.

capacités gaïa, c'est la petite sorcière qui renie ses origines, la môme jalouse de cette aînée qui avait le sang du démon en elle, bien que progéniture d'une union mêlée. d'une grande ambition, elle aura tout fait pour se hisser au delà de ses désirs mais restera toujours, latent, cette sensation de ne jamais être assez bien. cela ne fait que renforcer sa volonté d'être meilleure que les autres. néanmoins, ce ne sont que d'infimes étincelles qu'elle projette du bout des doigts, la puissance imaginée n'est pas réelle. il faudra trouver une explication, un stratagème, pour se jouer du temps. le coven est libre, la magie également (athénaïs pratique le vaudou, ce n'est pas forcé d'être identique).

RIGOR MORTIS
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sujets similaires
-
» Echarpe Lana 4m80
» écharpe lana?
» écharpe bykay
» Allaiter avec l'écharpe
» culotte en laine

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: